Oscar Argent 2021: Grégory Alldritt, l’année argentée

  • Grégory Alldritt a réalisé une année 2021 mémorable.
    Grégory Alldritt a réalisé une année 2021 mémorable. Midi Olympique
Publié le

Finaliste de la Coupe d’Europe et du Top 14, Grégory Alldritt a été élu Oscar d’argent de l’année. Le Rochelais, impressionnant d’efficacité, a encore une marche à franchir pour toucher l’or.

L’année 2021 de Grégory Alldritt restera mémorable. L’Oscar d’argent décerné au Rochelais, à l’occasion des Oscars Midi Olympique, ce lundi, vient récompenser sa progression et des résultats de haut vol. Le Rochelais avait déjà hérité de ce métal à deux reprises il y a quelques mois, après avoir disputé les finales de Champions Cup et de Top 14 avec son club. Si les deux défaites face au Stade toulousain d’Antoine Dupont ont frustré le compétiteur, il n’en reste pas moins un des grands bonhommes de la saison et un des acteurs clés des belles épopées maritimes. Il avait d'ailleurs été nommé pour le prix EPCR du joueur européen de l’année. Tout sauf une surprise.

Sur un plan individuel, le numéro 8 a inscrit onze essais en vingt-cinq matchs jusqu’à présent, toutes compétitions confondues. Une efficacité digne des meilleurs marqueurs de France. A défaut de remplir son armoire à trophées, le Gersois d’origine a continué de s’affirmer dans le paysage rugbystique hexagonal, à 24 ans, même s’il lui reste encore du chemin pour atteindre la plénitude de son potentiel. Ce début de saison 2021-2022 met d’ailleurs le troisième ligne au défi.

La prochaine étape : des titres

Désormais concurrencé par Anthony Jelonch pour le numéro 8 en Bleu, Grégory Alldritt voit son âme de compétiteur piquée au vif, dans le bon sens du terme : « Ça met une motivation en plus, évoquait-il la semaine passée. Aux séances d'entraînement, on va plus loin, on se surpasse. C'est vraiment la définition de la concurrence. Honnêtement je le prends très bien. Comme je suis un très grand compétiteur, j'adore les challenges. » Cette émulation ne remet en cause ni ses qualités ni son importance au sein de la sélection : « Greg reste un élément clé de notre dispositif, affirmait, avant le début de la tournée, Raphaël Ibanez. Quand il parle, il est écouté et respecté, quel que soit le numéro qu’il portera en match. Nous sommes convaincus qu’il apportera sa pierre à l’édifice. » 

Fabien Galthié ne pensait pas autre chose : « Il est toujours présent, il compte et participe énormément. » Que ce soit avec le 8 ou le 19 dans le dos, le perce-muraille demeure un atout de poids pour les Bleus.
L’ancien joueur de Condom et Auch, homme clé de l’ère Galthié, avec quatorze apparitions sous ses ordres, n’a de toute manière d’autre objectif que de gagner des titres : après être passé si proche en 2021, l’année 2022 pourrait marquer une nouvelle accélération dans l’ascension fulgurante de Grégory Alldritt.
 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?