Sevens : le grand retour du circuit mondial

  • Le grand retour du circuit mondial
    Le grand retour du circuit mondial Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le tirage au sort du Dubaï Sevens a été effectué mardi. La reprise du circuit mondial est prévue le week-end prochain, après vingt mois d’interruption de la compétition reine.

Le rugby à 7 retrouve le devant de la scène. Dans la lignée d’un In Extenso Supersevens réussi, les World Rugby Sevens Series s’apprêtent à reprendre leurs droits. Vingt mois que joueurs, amoureux et suiveurs de la discipline attendent ce moment. Depuis la dernière étape complète du circuit mondial, à Vancouver, en mars 2020, pour être exact. Les retrouvailles sont programmées aux Émirats Arabes Unis les 26 et 27 novembre.

Le tirage au sort des poules du Dubaï Sevens, effectué mardi, a lancé les hostilités. Les Bleus auront le redoutable honneur de défier les doubles champions olympiques fidjiens ainsi que l’Australie et le Canada en phase de poules. Trois mois après avoir décroché l’argent olympique, les Bleues seront de leur côté opposées à l’Australie, aux Etats-Unis, au Brésil et à l’Espagne lors du premier tour. Ce premier rendez-vous de la saison ne marque pas encore un retour à l’ordinaire. Les équipes masculine et féminine de la Nouvelle-Zélande, champions des Series en 2020 et respectivement médaillés d’argent et d’or à Tokyo, ainsi que les Samoans ne pourront pas se rendre sur place en raison des difficultés de déplacement liées au Covid-19. Seulement douze nations masculines et dix féminines seront présentes. Pour le retour du public, il faudra patienter une semaine de plus. Après une première étape à huis clos, la deuxième, aussi organisée à Dubaï, les 3 et 4 décembre, accueillera de nouveau des spectateurs.

Un format repensé

Les organisateurs ont dû aménager le format des Sevens Series 2022 : le calendrier a été réduit à neuf étapes chez les garçons et à six chez les filles. Le Hong-Kong Sevens a été reporté d’avril à novembre et les tournois océaniens ont été remplacés par deux week-ends en Espagne fin janvier. Les modalités du classement ont dû aussi être repensées par souci d’équité, les sélections n’étant pas assurées de participer à toutes les compétitions : "Un système exceptionnel d’attribution de points a été instauré, explique World Rugby. Les sept meilleurs résultats chez les hommes et les quatre meilleurs résultats chez les femmes de chaque équipe contribueront au classement final." Pour les hommes, le circuit mondial prendra fin à Londres le 29 mai tandis que les femmes s’arrêteront à Toulouse, une semaine plus tôt.

L’année 2022 sera aussi marquée par les Jeux du Commonwealth, à Birmingham, du 29 au 31 juillet, et surtout par la Coupe du monde de rugby à 7, organisée au Cap, du 9 au 11 septembre. Une compétition pour laquelle les troupes de Jérôme Daret et de David Courteix sont d’ores et déjà qualifiées. Mais ça, c’est une autre histoire.

Les groupes France pour Dubaï.

France 7 masculin. Laugel, Huyard, Rebbadj, Iraguha, Parez-Edo, Riva, Epée, Mignot, O’Connor, Pasquet, Trouabal, Sepho, Tchaptchet, Simon.

France 7 féminin. Bertrand, Ciofani, Coutouly, Grassineau, Grisez, Izar, Jason, Lothoz, Neisen, Okemba, Pelle, Ulutule, Yengo.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent BISSONNET
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?