Les résumés de la dixième journée de Fédérale 1

  • Les résumés de la dixième journée de Fédérale 1
    Les résumés de la dixième journée de Fédérale 1 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque lundi, vous pouvez analyser le résultat de votre club de coeur mais également ceux de ses rivaux ! Voici l'ensemble des résultats de la 10ème journée de Fédérale 1.

Poule 1

Bassin d’Arcachon - Langon 54 - 3

À LA TESTE DE BUCH - Dimanche 15 h 45 - Bassin-d’Arcachon bat Langon 54-3 (21-3). Arbitre : M. Le Gall. 1 500 spectateurs.

BASSIN-D’ARCACHON : 8E Wallraf (25e), Geneste (35e), Barbouche (40e), Ayuso (42e), Farmer (50e), Besnard (62e), Poitau (67e), Pons (80e) ; 7T Claverie (25e, 35e, 40e, 42e, 50e, 67e, 80e). Carton jaune : Costanzo (38e).
LANGON : 1P Gely (3e). Carton jaune : Gely (40e).

RUGBY CLUB BASSIN D’ARCACHON 15. Belio ; 14. Poitau, 13.Barbouche, 12. Mathieu (21. Urios 55e), 11. Wallraf (22. Daros-Ducourneau 45e) ; 10. Claverie, 9. Geneste (20. Bats 60e) ; 7. Ayuso, 8.Métais (19. Reytier 53e), 6. Besnard ; 5. Farmer, 4. Costanzo (18.Pons 68e) ; 3. Sonzogni (23. Maumont 38e), 2. Claudey (16. Carrere 68e), 1.Estorge (17. Kafoa 63e)
LANGON 15. Rebacle (21. Lieures 53e) ; 14. Tamagnan, 13. Lopez, 12.Christophe, 11. Lartigue ; 10. Gely, 9. Fumey (20. Fratiel 63e) ; 7. Lobjoit (22.Thomas 48e), 8. Mendy, 6. Jimenez (19. Amiranashvili 48e) ; 5.Bouet (18.Dessis 48e), 4. Gach ; 3. Graffouillere (23. Clavé 55e), 2.Chambord (16.Scannell), 1. Issaadi (17. Darriet 55e)

Les meilleurs À Bassin-d’Arcachon, Poitau, Métais, Ayuso, Barbouche ; à Langon, Gach, Gely.

Ce derby commence par plusieurs fautes et c’est Langon qui sanctionne par une pénalité une entame de match poussive des locaux. Sur un ballon joué rapidement, le RCBA inscrit le premier essai du match, avant de doubler la mise suite à un débordement bien suivi. Juste avant la mi-temps, les joueurs du Bassin inscrivent un troisième essai en faisant parler une nouvelle fois la vitesse de ses arrières. Le RCBA continue de creuser l’écart à la reprise avec cinq nouveaux essais face à une formation de Langon impuissante. Thomas GALLEGO 

Beauvais - Chartres 8-5

À BEAUVAIS - Dimanche 15 heures - Beauvais bat Chartres 8-5 (8-5). Arbitre : M. Carbonnel. 700 spectateurs.

BEAUVAIS : 1E Tarley (9e) ; 1D Paramelle (38e). Carton jaune : Domolailai (79e).
CHARTRES : 1E Kitutu (23e). Carton jaune : Leclerc (66e).

BEAUVAIS 15. Robert ; 14. Tuva, 13. Fitan, 12. Bikadua, 11. Tarley ; 10. Paramelle (20. Berrod 48e), 9. Pellet ; 7. Yonkeu (cap), 8. Domolailai, 6. Vermersch (18. Bihan 61e) ; 5. Giannini, 4. Simonet ; 3. Van Wyk (23.Lepillet 52e), 2. Schlienger, 1. Postiglioni (17. Ekwah 52e). Non entrés en jeu : 16. Santacapita, 19. Montes, 21. Drahonnet, 22.Fartass.
CHARTRES 15. Leclerc (22. Kosse 76e) ; 14. Martel, 13. Roche, 12.Kitutu, 11. Ndiaye ; 10. Mazeau, 9. Benmegal (21. Aboumejo 71e) ; 7. Hamiaux (20. Dumora 52e), 8. Tafili (cap), 6. Massyn ; 5.Delana (19. Diallo 61e), 4. Munro (18. Tematafarre 61e) ; 3. Halavatau (17. Mzuvukile 52e), 2.Bertolino (16. Alamartine (45e), 1. Vos (23.Theodore 71e).

Les meilleurs À Beauvais, Tarley, Paramelle, Tuva, Yonkeu ; à Chartres, Kitutu, Benmegal, Massyn, Mazeau.

l Petit match entre Beauvais et Chartres, cela commence par un essai de Tarley pour Beauvais (5-0, 9e), Kitutu réplique pour Chartres (5-5, 23e), mais Paramelle met un drop pour Beauvais juste avant la mi-temps (8-5, 38e). Pour le reste, ce fut un match pauvre en occasion des deux côtés, un arbitrage pas très cohérent pour les deux équipes. Les deux équipes se sont presque neutralisés. Cela donne un score final de 8 à 5 pour Beauvais face à Chartres mais que ce match fut pauvre et triste à regarder. Va falloir montrer autre chose dans 15 jours contre Saint Denis Guillaume WASIK

Drancy - Niort 9-28

À drancy - Samedi 15 heures - Niort bat Drancy 28-9. Arbitre : M.Gardey. 500 spectateurs.

Niort : 3E Botha (36e), Bretagnole (71e), Lescamel (82e) ; 2T Albacete (71e, 82e) ; 3P Guenin (10e, 14e), Albabacete (67e).
DRANCY : 3P Perrot (17e, 23e, 67e).

Niort 15.Botha ; 14. Bonnet, 13. Luteau, 12.Gelade, 11.Breatagnole ; 10. Guenin, 9.Digout ; 7.Goufan, 8.Grundlingh, 6.Bitsadze ; 5.Singer, 4.Baudin ; 3.Clermont, 2.Andre, 1.Serra.

DRANCY 15.Delcourt ; 14.Vexler (22.Ekotho), 13.Detre, 12.Sabathier (21. Pernet), 11.Bossavy ; 10.Perrot, 9.Pernin ; 7.Azor (cap.) (19.Aznar 60e), 8.Arabat, 6, Verge (18.Duclos 73e) ; 5.Sacko (20.Chinour 60e), 4.Hess ; 3.Dandoit (17. Didier 62e), 2. Lozaic (16.Palthi 50e), 1.Lafranscesca.
Les meilleurs À Niort, Guenin, Bitsadze, Andre, Singer ; à Drancy, Pernin, Bossavy, Verge, Azor ; Arabat.

Sous une pluie fine et glaciale le jeu ne prend pas beaucoup d’ampleur et se cantonne au milieu de terrain la faute a moult faute de main des deux coté. Seul les botteurs font évoluer le score jusqu’a la 36e ou l’arrière Niortais franchit la ligne en coin portant le score à 11-6 aux citrons. La seconde mi-temps repart sur les mêmes bases avec un Drancy plus entreprenant mais malheureusement toujours aussi maladroit qui ne parvient a franchir. Pire dans les dix dernières minutes Niort déborde la défense Drancéenne d’abord par un essai dit « casquette » a la 71e et par un beau mouvement de leur trois-quarts conclut a l’aile sur le gonq a la 82e par leur ailier ce qui leur donne le bonus offensif. Marc SEGUIN

Floirac - Marcq-en-Barœul 30-25

À FLOIRAC - Dimanche 15 h 15 - Floirac bat Marcq-en-Barœul 30-25 (9-9). Arbitre : M. Desvaux. 300 spectateurs.

FLOIRAC : 2E Seille (59e), de penalité (71e) ; 6P (11e, 29e, 37e, 43e, 50e, 78) Gayant. Carton jaune : Fourcade (40e).
MARCQ EN BAROEUL : 2E Gumede (48e), Olivier (66e) ; 4P Dewhirst (1e, 35e, 40), Barbier (76e, 80e). Carton jaune : Telion (71e).

FLOIRAC 15. Gayan ; 14.Brutus, 13. Kilioni, 12. Nu’u, 1Ambourhouet ; 5. Letellier, 4. Batista ; 3. Toke, 2. Lebastard, 1. Ouali. Sont entrés en jeu : 16.Seille, 17.Clarac, 18.Escarnot, 19.Jourdan, 20.Blot, 22.Quintana, 23.Pomponio, 25.Scotto d’apollonia.
MARCQ-EN-BARœUL 15. Dewhirst ; 14. Olivier, 13. Desplan, 12.Mornas, 11. Ouassiero ; 10. Brocherens, 9. Cazanave ; 7. Rebussone, 8. Veillet, 6. Youcef ; 5. Maso, 4. Lefebvre ; 3. Gumede, 2. Iglesias, 1.Boucherie. Sont entrés en jeu : 16.Marty, 17.Atai, 18.Navabale, 20.Carvalho, 21, Chrisostone, 22.Maravale, 23.Lelion, SN. Barbier.

Les meilleurs À Floirac, Toke, Batista, Julien, Richard ; à Marcq-en-Barœul, Dewhirst, Barbier, Ouassiero, Lefebvre.

La première mi-temps va être hachée par de nombreuses fautes de mains sur les rares attaques des trois-quarts et malgré une légère domination du pack floiracais la mi-temps arrive sur un score logique de parité.
Des la reprise les Marcquois vont profiter de leur supériorité numérique pour marquer sur un groupé pénétrant et passer devant au score. Les visiteurs subissent devant mais sur un dégagement de Gayan contré dans ses 22 mètres et une sortie de regroupement rapide coté fermé, les Marcquois recollent au score. La suprématie des Floiracais dans cette fin de match va être a nouveau récompensée par un essai de pénalité. Jean-Louis MONTALIEU 

Périgueux - Saint-Denis 47-27

À Perigueux - Dimanche 15 h 30 - Perigueux bat Saint-Denis 47-27 (28-13). Arbitre : M. Jobert. 600 spectateurs.

Perigueux : 7E Caillat (1e), Arvouet (18e 39e), Scholes (26e 63e), Rousserie (54e), Cazeaux (77e) ; 6T Caillat (1e 19e 27e 40e 55e 78e).
Saint-Denis : 3E Core (4e), Bouillère (56e), Ngungama (73e) ; 3T Bouillere (6e 57e), Seneque (74e) ; 2P Bouillere (4e 35e). Carton jaune : Preux (52e).

Perigueux 15.Scholes ; 14.Yarde, 13.Delorme, 12.Avezou (21. Tallet 61e), 11.Piveteau (22.Cazeaux 66e) ; 10. Caillat, 9. Blanc (20. Dischant 61e) ; 7. Konate (18. Tixier 55e), 8.Lambert, 6.Labattut (19. Vialle 61e) ; 5.Pace, 4.Rousserie ; 3.Tafili (23. Simioni 55e), 2.Arvouet (16. Marijon 55e), 1.Tindilière (17. Hoare 55e).
Saint-Denis 15. Bouillère (20. Seneque 70e) ; 14. Evora Tavares Brandao, 13. Preux, 12. Kruger 11. Toukoulou (22.Al Bandakji 70e) ; 10.Bacquet, 9. Strelkoff ; 7. Riffaud, 8.Ngungama, 6.Janvier ; 5.Mazibuko (18. Keita 42e), 4.Kibiadi ; 3.Ahcini (23. Salifon 53e), 2. Mokhtari (16.Ribeiro 58e), 1.Core. Non entrés en jeu : 17. Velia, 19. Laymet, 21.Bourron.

Les meilleurs À Perigueux, Caillat ; Konate ; Pace ; Lambert ; Scholes ; Arvouet ; à Saint-Denis, Core ; Evora Tavares Brandao.

Dès la première minute de jeu les locaux inscrivent un essai par Caillat. Contre toute attente les Parisiens prennent les devants par une pénalité de Bouillere puis un essai de Core, les locaux réagissent par Arvouet suite à une pénaltouche, le talonneur s’offre un doublé juste avant la pause, les périgourdins mènes au score 28-13.La deuxième période est brouillonne de la part des deux équipes mais la puissance périgourdine permet d’inscrire deux nouveaux essai par Rousserie et Scholes. Il faudra un essai juste avant le terme pour que les ciels et blancs obtiennent ce bonus offensif. Pierre MAZEAU

Rennes - Limoges 23-25

À Rennes - Dimanche 15 h30 - Limoges bat Rennes 25-23 (20-12). Arbitre : M. Dauvissat. 800 spectateurs.

Limoges : 1E P. Soto (78e) ; 1T, 5P P. Soto (6e, 14e, 18e, 32e, 45e), 1DG (80e) P. Soto. Carton jaune : Bonnefont (37e).
Rennes : 2E Dubois (28e), de pénalité (40e) ; 1T  (28e), 3P (8e, 3e, 50e) Botica. Cartons jaunes : Ortega (31e), Gueroult (74e).

Limoges 15. P. Soto ; 14. Estevenet (21. Von Thobald 58e), 13. Mendy, 12. S. Russell, 11. Chalopin (22. Poprawa 47e) ; 10. Marchand, 9. B. Soto (20. Conio 65e) ; 7. Boissière, 8. Vea, 6. Glenisson (19. L. Russell 62e) ; 5. Masima (18. Chabrier 46e), 4. Kavabioko ; 3. Buisson (23. Marveglianni 65e), 2. Bonnefont (11. Chalopin 47e), 1. Serra (17. Touraud 54e).
Rennes 15. Platon (21. Hickes 50e) ; 14. Brignonen, 13. A. François, 12. Dubois (22. Lepresle 65e), 11. R. François ; 10. Botica, 9. Massicot (20. Leroyer 50e) ; 7. Gazin, 8. Béraud (18. Gueroult 50e), 6. Ortega ; 5.Quesmel (19. Thomas-Guénée 65e), 4. Whakatihi ; 3. Pupuma (23.Ulutuipalelei 50e), 2. Fau (16. Tuugahala 54e), 1. Le Jallé (17. Le Picaut 60e).

Les meilleurs À Limoges, Kavabioko, B. Soto, P. Soto ; à Rennes, Pupuma, Ortega, Béraud, R. François.

Face à une formation de Limoges qui a tout donné de bout en bout, les Bretons, pourtant dominateurs, ont dû s’incliner. Dans le sillage de l’arrière Pedro Soto, auteur d’un «full house» (drop, pénalité, essai et transformation), l’Usal s’est montrée volontaire jusqu’au drop-goal de la victoire sur la dernière séquence. Si les Rennais tenaient le match, ils n’ont pas suffisamment creusé l’écart et alors qu’ils auraient pu décrocher le bonus offensif, ils se sont montrés trop indisciplinés, relançant les visiteurs. Résultat autant inattendu que positif pour Limoges. Jean LESACHER 

Poule 2

Châteaurenard - Hyères-Carqueiranne 6-40

À Châteaurenard - Dimanche 15 h 15 - Hyères-Carqueiranne bat Châteaurenard 40-6 (21-6). Arbitre : M. Gleyze. 650 spectateurs.

Hyères : 6E Mchelidze (6e), Huget (20e), Smith (35e, 45e), Beaumont (52e), Nouhaillaguet (60e) ; 4T (7e, 22e, 37e, 44e, 61e) Munro .
Châteaurenard : 2P (3e, 25e) Chauvet . Carton jaune : Bonnafoux (46e).

Hyeres 15. Bouchon (22. Raikuma 71e) ; 14. Fantazi, 13. Piligaiteau, 12. Leveque, 11. Smith (21. Cavalini 49e) ; 10. Munro, 9. Dubie ; 7.Beaumont, 8. Ormea (19. Gorin 53e), 6. Munoz (18. Nouhaillaguet 53e) ; 5. Tu’ineau, 4. Charlier (20. Sonette 53e) ; 3. Micheline (16.Tyumenev 53e), 2. Huget (17.Calais) 1. Hendricks (23.Mathieu 49e)
Châteaurenard 15. Aubert ; 14. Bonnafoux (11.Monier 65e), 13.Gonzales (20.Sarroub-Laguerre 55e), 12. Russell (22.Fauquez 64e), 11. Monier (21.Pilet 65e) ; 10. Chauvet, 9. Calmet ; 7. Gauthier (19.Davis 40e), 8. Pourret, 6. Carrier ; 5. Bastide (18.Fontaine 50e), 4. Vuagnat ; 3. Raw (23 gaillardet 50e), 2. Alligier (16.Tsabadze 50e), 1. Valentin (17 Asensi 50e)

Les meilleurs À Hyères, Munro, Smith, Piligaiteau ; à Châteaurenard, Monier, Carrier, Vuagnant, Chauvet.

Le RCHCC a répété sa partition. Jeu chirurgical, réglé comme du papier à musique, le RCHCC a parfaitement joué son rôle de leader. Le RCC n’a pas à rougir de cette défaite. L’envie y était, présent dans le combat, mais le combat de David contre Goliath était fait d’avance. Le RCC peut trouver des satisfactions pour la suite du championnat. Malgré quelques erreurs, le RCHCC a montré de la puissance dans les impacts, de la rigueur défensive alors que le RCC subissait à chaque venue des visiteurs. Le RCC à encore du chemin à faire pour rivaliser avec les gros de cette poule… Jérémy BUCHACA

Issoire - Vienne 29-22

À Issoire – Dimanche 15 h 15 – Issoire bat Vienne 29-22 (10-10). Arbitre : M. Martin (Nouvelle-Aquitaine). 1 000 spectateurs.

Issoire : 2E Breuil (10e), Steger (70e) ; 2T Breuil (11e), Bourliaud (71e) ; 5P Breuil (40e, 44e, 49e, 57e), Bourliaud (62e).
Vienne : 3E Dorrival (38e), Gibierge (46e), Bonnet-Gonnet (59e) ; 2T Dorrival (39e, 60e) ; 1P Dorrival (23e). Carton jaune : Vaudaine (66e).

Issoire 15. Jaoudat ; 14. Moreau (22. Ramade 74e), 13. Thooris, 12.Ollier, 11. Gaveau ; 10. Villatte (21. Bourliaud 60e), 9. Breuil (20.Steger 60e) ; 7. Chalus (cap.), 8. Orluc (18. Lefebvre 74e), 6. Jallut (19. Causse 53e) ; 5. Cabantous, 4. Vueti ; 3. Fraissard (23. Dagouret 53e), 2. Rude (16. Laroche 57e), 1. Paul (17. Guyot 49e).
Vienne 15. Dorrival ; 14. Bonnet-Gonnet, 13. Roche, 12. Said-Omar (22.Mollard 60e-69e, 78e, 3. Kavtidze 69e-78e), 11. Grange ; 10. Petelat, 9. Piet (21. Jarguel 71e) ; 7. Peyrat (Cap.), 8. Smiler, 6. Arnaud (20.Truche 57e) ; 5. Petrod (19. Giroud 50e), 4. Massot (18. Moestus 68e) ; 3.Kavtidze (17. Rocca 56e), 2. Gibierge (16. Colliat 50e), 1. Jgenti (23. Vaudaine 29e).

Les meilleurs À Issoire, Rude, Chalus, Vueti ; à Vienne, Piet, Roche.

Pour son dernier match de l’année à domicile, Issoire remporte un succès mérité, en s’appuyant sur une mêlée conquérante. Face au deuxième du classement, l’USI a fait preuve de beaucoup de courage et de solidarité, dans le sillage de son capitaine Simon Challus. En face Vienne n’a jamais réussi a mettre en place son jeu, concédant le premier essai de Breuil, sur une faute d’inattention. Grâce à son arrière-buteur Dorrival, auteur d’un essai et d’une pénalité, les Isérois résistaient à la pause (10-10). Les efforts du pack Auvergnat on été justement récompensés en deuxième période. Mais suite au carton jaune de Vaudaine, Issoire a profité des fautes adverses et d’un essai de Steger en fin de match, pour faire la différence. Julien OURY 

Mâcon - Beaune 36-10

À MACON - Dimanche 15 heures - Mâcon bat Beaune 36-10 (19-3). Arbitre : M. Aiguebonne (Alpes). 650 spectateurs.

Mâcon : 4E Rallier (35e), Sao (62e), Vuli (68e), Badiyana (76e) ; 2T (35e, 62e) ; 4P (5e, 8e, 23e, 28e) Gensana.
Beaune : 1E Schmitt (47e) ; 1T, 1P (16e) Ferro. Carton jaune : Mguca (34e).

Mâcon 15. Félix ; 14. Sao, 13. Court (21. Lavaux 70e), 12. Ropiha (22.Alvarez 56e), 11. Martin ; 10. Brechenmacher, 9. Gensana ; 7.Moroldo, 8. Burns (19. Badiyana 67e), 6. Deville (18. Van Wyk 46e) ; 5. Du Preez (20. Duvert 67e), 4. Angels ; 3. Rallier (23/ Koroi 46e), 2. Maurice (16.Vuli 44e), 1. Clermont (17. Quérin 46e).
Beaune 15. Missland (21. Arland 58e) ; 14. Lanny (22. Towo John 60e), 13. Guillaume, 12. Ferro, 11. Thomas ; 10. Curtis, 9. Perrier (20. Le Cornec 70e) ; 7. Magne, 8. Gail, 6. Schmitt ; 5. Tabakanalagi (18. Peacok 50e), 4. Jonck (19. Bibi Biziwu 46e) ; 3. Mguca (23. Darlington 60e), 2.Visagie (16. Kaouti 56e), 1. Botha (17. Belleville 52e).

Les meilleurs À Mâcon, Burns, Vuli, Ropiha, Sao ; à Beaune, Botha, Curtis, Ferro, Gail.

Après l’énorme désillusion subie à Bédarrides le week-end précédent et l’incroyable défaite dans les arrêts de jeu (32-28), Mâcon a remis les pendules à l’heure face à Beaune, avec le bonus offensif. Un essai en force du pilier droit Rallier permet à Mâcon de virer nettement en tête à la pause 19 à 3. Beaune se révolte en deuxième période mais manque deux pénalités de suite. L’AS Mâcon se réveille enfin et reprend les commandes de la rencontre. Trois actions conclues par trois essais. Grâce à ce succès, Mâcon recolle au peloton de tête avec en ligne de mire un rude combat à mener à Hyères face au leader incontesté de la poule. Salvatore BARLETTA 

Nuits-Saint-Georges - La Seyne-sur-Mer 18-17

À NUITS ST GEORGES – Dimanche 15 h 30 – Nuits-Saint-Georges bat La Seyne-sur-Mer 18-17 (9-3). Arbitre : M. Marceau. 500 spectateurs.

NUITS ST GEORGES : 6P R. Lombard (16e, 26e, 38e, 42e, 65e, 80e). Carton jaune : 2. B. Vigot.
La Seyne sur Mer : 2E collectif (30e, 73e) ; 2T, 1P (34e) Bauer. Carton jaune : 10. Graaff.

NUITS ST GEORGES 15. M. Lombard (22. Marion 70) ; 14. Feleu, 13.Prin (21. Wieme 45e), 12. Le Guen, 11. Genieux ; 10. R. Lombard, 9.Meunier ; 7. Bouillé (18. Khardouche 62e), 8. Lithaud (19. Manière 62e), 6. Demangeot ; 5. Robanakadavu, 4. Baude ; 3. Medana (23. Ben Abdallah 62e), 3. Medana 76e), 2. Vigot (cap.) (17. Durand 70e), 1. Débois (16.Tchafitchadze 61e). Non entré en jeu : 20. B. Waterlot.
La Seyne sur Mer 15. Bauer ; 14. Sauekaleka (20. L. Magnaval 47e), 13. Pouilles, 12. Falconetti (cap.), 11. Mignoni ; 10. Graaff, 9.Escuder (21. F. Magnaval 47e) ; 7. Nistor, 8. Garcia, 6. Braille (17. Normand 45e) ; 5. Debresson, 4. Doukbi ; 3. Ramel (23. Perenise 50e), 2. Guilpin (16. Boulahsen 61e), 1. Dardet (18. De Freitas 45e)].

Les meilleurs À Nuits-Siant-Georges, R. Lombard, Debois, Vigot, Médana ; à La Seyne sur Mer, Bauer.

Début de match équilibré qui voit successivement les deux équipes se renvoyer la balle par de nombreux coups de pieds qui ameneront le score à 9-3 à la mi-temps. La reprise se traduit par une domination seynoise en marquant un essai collectif. La suite confirmera la supériorité par un autre essai collectif. Nuits subit mais n’abdique pas et passe la pénalité de la victoire à la 79e. Match gagné et bravo à cette équipe nuitonne qui n’a jamais renoncé et en prouvant qu’il faut y croire jusqu’au bout. Bernard MONNOT

Stade métropolitain - Berre-l’Etang 27-9

À VILLEURBANNE - Dimanche 15 heures - VIlleurbanne bat Berre 27-9 (14-6). Arbitre : M. Lebègue.

VILLEURBANNE : 2E Lochet (38e), Sérélé (70e) ; 1T Lopez (70e) ; 5P (3e, 6e, 15e, 47e, 50e) Maiquez. Carton rouge : 16. Collomb (70e).
BERRE : 3P (18e, 40e, 50e) Marais. Carton rouge : 16. Carat (70e).

VILLEURBANNE 15. Lopez ; 14. Gabriel, 13. Lochet, 12. Sérélé, 11.Glaise ; 10. Jeannet, 9. Maiquez ; 7. Derrien, 8. Forel, 6. Saïeb ; 5. Kotze, 4.Corbex ; 3. Truchet, 2. Collopy, 1. Brunier. Sont entrés en jeu : 16. Collomb, 17. Stanckivic, 18.Barrera, 19.Garreau, 20.Moluh, 21.Aubert, 22.Michel, 23.Lape.
BERRE 15. Lévy ; 14. Vakasegli, 13. Datrino, 12. Narunasa, 11.Ouintane ; 10. Marais, 9. Parra ; 7. Molcard, 8. Ponge, 6. Nyaz ; 5. Lokley, 4.Touache ; 3. Laupa, 2. Peutin, 1. Hassani. Sont entrés en jeu : 16.Carrat, 17.Escriba, 18.Tuilakepa, 19.Achou, 20.Cecot, 21.Albert, 22.Joubert, 23.Sito Alvarado.

Les meilleurs À Villeurbanne, Lochet, Sérélé, Glaise, Jeannet Maiquez, Saîeb, Kotze, Truchet ; à Berre-L’Etang, Marais Parra, Lockey, Narunasa, Vakasegli.

Villeurbanne laisse échapper le point de bonus, et ce n’est pas faute d’essayer à la mesure des deux « tanks » Sérélé et Lochet. Les trois-quarts en verve n’ont pas réussi a concrétiser les ballons triés par une charnière performante et alimenté qualitativement par un pack qui retrouve ses valeurs. Cela n’enlève rien aux Berrois qui ont aussi donné du volume à un match enlevé qui aurait fait frémir les moustaches de plaisir, de Claude Lherm, dirigeant Villeurbannais disparu brutalement dans la semaine, et qui rassure le club villeurbannais dans sa quête de performance. Thierry TALERCIO

Poule 3 

Marmande - Nîmes 9-9

À Marmande – Samedi 17 h30 – Marmande et Nîmes font match nul 9-9 (6-3). Arbitre : M. Urruzmendi. 1 200 spectateurs.

Marmande : 3P Kralfa (3e, 9e), Boulaghrifa (74e).
Nîmes : 3P Debladis (14e, 55e, 68e). Carton jaune : Nouri (24e).

Marmande 15. Pierre ; 14. Rioualen, 13. De Koker, 12. Gregory-Ring (21 Buzonie 70e), 11. Bares ; 10. Kralfa (22 Boulaghrifa 56e), 9. Chateauraynaud (cap) (20 Perret-Tourlonias 62e) ; 7. Ren, 8. Broudiscou, 6. Marmie (16 Pomies 52e) ; 5. Thouchkaieff, 4. Mortier (18 Germain 52e) ; 3. Moretto (23 Vial 60e), 2. Benjamin, 1. Dumain (17 Ahaouche 17e).
Nîmes 15. Bonnet ; 14. Valderrama, 13. Guillimin (21 Sarlin 60e), 12. Chiker, 11. Roucairol (22 Banc 46e) ; 10. Debladis, 9. Nierat (20 Giusti 60e) ; 7. Llabres, 8. No Cuny (19 Tonin 51e), 6. Vernier (cap) ; 5. Lanauve de Tartas, 4. Gely ; 3. Barbet (23 Baudry 46e), 2. Benyachou, 1. Noury.

Les meilleurs À Marmande, Chateauraynaud, Broudiscou, Thouchkaieff ; à Nîmes, Lanauve de Tartas, Llabres, Vernier.

Un score à l’ancienne (3 pénalités de chaque côté) et deux équipes dos à dos pour une rencontre qui n’a pas tenu ses promesses. Et la panne électrique qui a plongé le stade dans le noir n’a évidemment pas contribué à éclairer les débats de cette rencontre un peu ternes. Les locaux pourront regretter longtemps les 12 points laissés en route par leurs buteurs habituellement beaucoup plus précis et prolifiques.
Malgré une large domination durant le deuxième acte, les Marmandais se sont heurtés à une défense efficace et n’auront pas eu l’opportunité de faire tomber le leader, même si les spectateurs pensaient très fort que leur dernière mêlée face aux poteaux aurait pu être récompensée. Robert LIBAROS

Castanet - Saint-Sulpice-sur-Lèze 8-18

À CASTANET- Dimanche 15 heures - Saint-Sulpice bat Castanet 18-8. (9-8). Arbitre :M. Andréani (Paca).

SAINT-SULPICE : 6P Doussain (7e, 24e, 27e, 49e, 57e, 69e)
CASTANET : 1E Bourguignon (14e), 1P Denjean (34e). Cartons jaunes: Gonindard (7e), Ramonjiarivony (56e)

CASTANET 15.Denjean ; 14.Sedjoro, 13.Meda (21.Carton, 69e), 12.Ghirardo (cap), 11.Bourguignon (22.Divies, 61e) ; 9. Feldborg (20.Dutrieux, 61e), 9. Manent ; 7.Gonindard, 8.Martins, 6.Bethfort ; 5.Mordier (18.Benistant, 15e), 4.Lopez (19.Capelli, 54e) ; 3.Lestoux (23.Sellan, 61e), 2.Boudon (16.Ramonjirarivony, 54e), 1.Sebire (17.Martin, 66e).
SAINT-SUPICE 15.Jeudy ; 14.Gimeno, 13.Cherel (Kalo Kunro, 57e), 12.Roquebert, 11.Soulisse ; 10. Doussain (20.Arnaud, 74e), 9. Tebaldini (21.Latapie, 65e) ; 7.Bonhoure, 8.Cassard (19.Roche, 57e), 6.Salis;5.Basaïa (18.Da Cunha, 54e), 4.Saux (cap) ; 3.Bousquet (23.Rizzo, 44e), 2.Viozelange (16.Bayer, 62e), 1.Caujolle (17.Celaya, 53e).

Les meilleurs : à Saint-Sulpice, Salis, Roquebert, Saux, Cassard ;
à Castanet, Ghirardo, Sedjoro.

Si, en valeur relative, Saint-Sulpice a fait un peu moins bien que certains de ses concurrents directs victorieux ici-même par un écart plus confortable (Marmande et Graulhet, pour ne pas les nommer), dans l’absolu, la prestation on ne peut plus sérieuse des protégés d’Argentin et de Labat mérite tout autant d’être mise en exergue. En s’appropriant la majorité des munitions lors du deuxième acte, le pack visiteur a effectué un travail de sape susceptible de mettre Stéphane Doussain en position idéale sur le pas de tir pour une victoire précieuse à défaut d’être spectaculaire. Philippe ALARY

Castelsarrasin - Mazamet 13-14

À CASTELSARRASIN - Dimanche 15 h 30 - Mazamet bat Castelsarrasin 13-14 (7-3). Arbitre : M. Albuisson. 1 300 spectateurs.

Mazamet : 1E Iliescu (74e) ; 3P Almela (22e, 42e, 48e).
Castelsarrasin : 1E Bertrand (32e) ; 1T Bounaudet (32e) ; 2P Bounaudet (45e, 52e).

Mazamet 15. Almela Udry ; 14. Gautrand (21. Fesser 60e), 13. Bellavia, 12. Giovale, 11. Salvetat ; 10. Lolmede, 9. Raynaud (22. Pedreno 70e) ; 7. Roques (20. Bond 70e), 8. Ilisescu, 6. Fournier (19. Maffre 65e) ; 5. Gallego (18. Mtyanda 63e), 4. Laurencin ; 3. Destruels (23. Akilitoa 65e), 2. Durif (16. Nininger 60e), 1. Marmoiton (17. Vaysset 60e).
Castelsarrasin 15. Bertrand ; 14. Reymond (21. Mira 65e), 13. Decavel L., 12. Lilo, 11. Sicard B. ; 10. Decavel P., 9. Bounaudet (22. Salut 60e) ; 7. Julia (19. Larroque 65e), 8. Laborie, 6. Boué (20. Nacagilaba 65e) ; 5. Giry (18. El Quassaoui 60e), 4. Barrieu ; 3. El Youmouri (23. Hemilembolo 60e), 2. Van der Westhuizen (16. Torrent 65e), 1. Gros (17. Bergada 60e).

Les meilleurs À Mazamet, Almela, Iliescu, Raynaud, Gallego ; à Castelsarrasin, Laborie, Van der Westhuizen, Boué, Decavel.

l Un match peut se jouer à pas grand-chose. Finalement, il n’aura pas manqué grand-chose à Castelsarrasin. Un buteur, un brin de réussite en bout de ligne, une décision plus juste. Le match aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre, et le sort a choisi le Tarn. La fin de match voyait les locaux lancer du jeu de manière trop désordonnée pour pouvoir tromper la solide défense de visiteurs très heureux de leur coup et qui ont pu laisser éclater leur joie au coup de sifflet finale. Le CAC va pouvoir profiter de la semaine de repos pour tenter de retrouver quelques-uns de leurs cadres encore blessés avant de se déplacer à Nîmes. Armelle Contamin

Céret - Toulouse TTFCT 25-17

À Céret - Dimanche 15 h 15 - Céret bat Toulouse TTFCT 25-17 (3-17). Arbitre : M.Simon. 400 spectateurs.

Céret : 3E Desaphy (50e), Cristofol (64e), Collectif (75e) ; 2T Noyé (50e, 64e) ; 2P Hacini (23e), Noyé (55e). Cartons jaunes : Busquets R (70e), Busquets N (72e).
Toulouse TTFCT : 2E Boudenat (18e), Laguin (35e) ; 2T Brouxiou (18e, 35e) ; 1P Brouxiou (45e). Carton jaune : Beilles (41e).

Ceret 15. Eouharne ; 14. Faconnier, 13. Desaphy (21 Torres 50e), 12. Ennrique, 11. Cristofol ; 10. Hacini (23 Noyé 45e), 9. Caufapé (22 Tondut 45e) ; 7. Busquets R, 8. Flores, 6. Dagneaux (17. Lopez 55e) ; 5. Gimeno (18 Busquets N 50e), 4. Hubert ; 3.Butler (2 Saint Fort 50e), 2. Girones (19 Hamiche 20e), 1.Custoja (cap.) (16 Melaine 16e)
Toulouse TTFCT 15. Retegui ; 14. Martin, 13. Lagnin, 12. Brouxiuo 11. Beilles (21 Leborey 45e) ; 10. Algans (22 Seilles 55e), 9. Boudonnat ; 7. Manie, 8. Dupuy (18 Laklali 53e), 6. Brody (19 Pages 53e) ; 5. Taberuit, 4.Raturat ; 3. Lebrequier (23 Mezadurou 50e), 2. Buzies (16 Guguladze 51e), 1. Flitti (17 Bueno 60e).

Les meilleurs À Ceret, Dagneaux, Flores, Hacini, Enrique ; Desaphy, Faconnier ; à Toulouse TTFCT, Dupuy, Boudonnat, Seilles, Martin.

Victoire certes étriquée des Catalans mais obtenue avec le cœur et les tripes. Le sursaut d’orgueil des Cérétans a été exemplaire face à une équipe toulousaine vaillante au possible et pratiquant un rugby agréable et très bien construit. De trop nombreuses petites fautes de part et d’autre sont venues hélas ternir un peu le plaisir de voir évoluer deux équipes cherchant à construire. À ce niveau la on en redemande car le rugby amateur joué comme cela est un vrai régal. Le prochain dimanche sera un repos bien mérité pour une fin de phases aller qui s’annonce compliquée. Pierre PEJOAN

Graulhet - Lavaur 26 - 19

À Graulhet - Dimanche 15h30 - Graulhet bat Lavaur 26-19 (17-13). Arbitre : M. Santamaria. 2 000 spectateurs.

Graulhet : 2E De pénalité (20e), Soulé (30e) ; 1T Boulogne (30e) ; 4P Boulogne (7e, 42e, 56e, 68e).
Lavaur : 1E Véga (35e) ; 1T Eridia (35e) ; 4P Eridia (4e, 22e, 44e, 60e). Cartons jaunes : Kounga Kuate (20e) Abed (79e), Yzabel (79e).

Graulhet 15. Vunisa, 14. Planès, 13. Portes, 12. Soulé, 11. Naboro, 10.Boulogne, 7. Gigauri (20. Davies, 62e), 8. Durand (cap) (18. Kesseiri, 70e) 6. Vert, 5. Maisuradzé, 4. Van Dijken, 3. Lagikula (23, Taulafo, 50e)., 2. Mara (16. Ducombs, 50e), 1. Kaikatsishvili (17. Noui, 50e) Non entrés en jeu : 19. Fondoux, 21. Laheurte, 22. Gomes).
Lavaur 15. Mellies, 14. Bardon, 13. Hecker, 12. Lopez, 11. Milhau (21. Taillet, 67e), 10. Eridia, 9. Arenas (22. Adrianse, 70e), 7. Gouailhadou, 8. Vega (23. Demasi, temp 26e), 6. Clergue (20. Auvergnas, 56e), 5. Potente (cap) (18. Abed 78e), 4. Calmon (19. Nunez 53e), 3. Kounga Kuate (23. Demasi, 60e) 2. Warnet (16. Yzabel, 53e), 1. Pradalié. Non entré en jeu : 17. Rondeau.

Les meilleurs À Graulhet, Soulé, Van Dijken, Planès, Vert, Ducombs ; à Lavaur, Gouailhadou, Arenas, Clergue, Eridia.

Un derby que les Tarnais vont devoir oublier au plus vite, tellement le niveau et le rythme ont fait défaut. Graulhet en s’appuyant sur une mêlée conquérante à l’origine de l’essai de pénalité et sur un buteur adroit a remporté le duel qui s’est souvent résumé à des phases de jeu approximatives et quantité de fautes sifflées par M. Santamaria. Lavaur d’abord dominé s’est repris en seconde mi-temps avec l’apport là-aussi d’un buteur dans la réussite. Graulhet l’emporte sans avoir convaincu mais garde son rang, Lavaur perd sans avoir été un niveau au-dessous et reste en fond de classement. Gérard Durand

Pamiers - Valence-d’Agen 38 - 11

À Pamiers - Dimanche 15 h 30 - Pamiers bat Valence-d’Agen 38-11 (21-6). Arbitre : M. Mounier. 1 000 spectateurs.

PAMIERS : 4E Campino (19e), Baquer (23e), Pénalité (69e), Turashvili (75e) ; 3T Ducousso (24e), Boscus (70e, 75e) ; 4P Ducousso (1e, 8e, 32e, 49e). Cartons jaunes : Maurens 40e, Gmir 80e.
Valence-d’Agen : 1E Fidende (47e) ; 2P Chapon (18e, 40+4e). Cartons jaunes : Aouadi (67e), Lecareux (80e).

PAMIERS 15. Bertro ; 14. Gmir, 13. Walencik (22. Tolofua 15e), 12. Van der Westhuisen, 11. Campiño ; 10. Ducousso (21. Boscus 67e), 9. Casenave (20. Sentenac 65e) ; 7. Nakobukobua (19. Gillard 68e), 8. Gatti (7. Nakobukobua 75e), 6. Baquer ; 5. Maurens, 4. Ludick (18. Fuzani 67e) ; 3. Lalanne (23. Benlebbad 41e), 2. Khanfous (16. Turashvili 60e), 1. Mirtskhulava (17. Khalkhal 41e).
Valence-d’Agen 15. Chapon (22. Diniz 70e) ; 14. Bertram 13. Furini, 12. Lecareux, 11. Cuquel (21. Deschamp 45e) ; 10. Borderies, 9. Macia (20 Dulay 65e) ; 7. Lescout (19. Lolesio 45e), 8. Fono, 6. Caccia ; 5. Teissedre, 4. Veze (18. Lartigue 70e) ; 3. Aouadi (23. Vernond 55e), 2. Fidinde (16. Niveau 70e), 1. Delon (17. Koza 65e).

Les meilleurs À Pamiers, Benlebbad, Campino, Baquer, Turashvili ; à Valence-d’Agen, Fono, Teissedre, Caccia, Chapon.

Il fallait cette belle victoire à Pamiers avant le prochain bloc de trois matchs, tous à l’extérieur. Le bonus offensif amplement mérité permettra de voir l’avenir avec plus de sérénité. Après une première mi-temps où les Damiers faisaient brillamment cavaliers seuls, ils baissaient de rythme après les citrons, laissant leurs adversaires se requinquer. C’est le banc qui apportait un nouveau souffle aux locaux qui finissaient la rencontre en beauté, ne laissant aucune chance à des Valenciens très joueurs et méritant peut être un meilleur sort. Alain DUBIAU

Poule 4

Auch - Tyrosse 27 - 6

À Auch - Samedi 18 heures - Auch bat Tyrosse 27-6 (10-6). Arbitre : M. Carrillo. 1 300 spectateurs.

Auch : 3E Demai-Hamecher (25e), Soufflet (50e), Gaignard (58e) ; 3T Vignes (25e, 50e, 58e) ; 2P Vignes (3e, 47e). Cartons jaunes : Bosque (28e), Fossaert (73e), Lombard-Buret (78e).
Tyrosse : 2P Girardeau (7e, 29e). Cartons jaunes : Lagarde (20e), Bélestin (23e).

Auch 15. Vignes ; 14. Gaignard, 13. Lagardère (22. Lafforgue 70e), 12. André, 11. Demai-Hamecher ; 10. Magnoac, 9. Massart (21. Pérusin 70e) ; 7. Clauzade (cap.) (19. Dardenne 70e), 8. Thierry, 6. Soufflet ; 5. Loutocky (18. Fossaert 70e) 4. Guérois ; 3. Menabdishvili (23. Halzuet 65e-77e), 2. Bosque (16. Peotta 33e-40e, 65e), 1. Janlin (17. Lombard-Buret 59e).
Tyrosse 15. Lagarde (21. Ferré 65e) ; 14. Villetorte, 13. Chasseur, 12. Girardeau, 11. Barbé (22. Baldy-Martin 53e) ; 10. Descazaux (cap.), 9. Rama (20. Loustaunau 46e) ; 7. De Molder (19. Descamps 61e), 8. Lafitte, 6. Montois ; 5. Salles (18. Arnaould 39e), 4. Dicharry ; 3. Belestin (23. Lafontan (33e-38e, 39e), 2. Azpiroz (17. Brissot 56e), 1. Georgiades (16. Hontebeyrie 46e).

Les meilleurs À Auch, Menabdishvili, Vignes, Guérois, Loutocky, Thierry ; à Tyrosse, Lafitte, Dicharry, Girardeau.

Le match n’a vraiment démarré qu’après la mi-temps tant le premier acte a été haché de pénalités, de blessures, de réprimandes de l’arbitre. Auch bouscule son dauphin en mêlée pourtant Tyrosse est dans la course à la pause. Au deuxième acte, les deux essais auscitains ont obligé les Landais à jouer. Le banc du RCA a réussi a préservé son premier bonus offensif de la saison, Tyrosse s’est testé, il y a de l’espoir et de la ressource pour le prochain bloc. Alain CANTARUTTI

Anglet - Oloron 17 - 19

À ANGLET - Dimanche 15 h 30 - Oloron bat Anglet 17-19 (6-6). Arbitre : M. Meler. 420 spectateurs.

OLORON : 1E Welemu (58e) ; 1T Box (58 e) ; 4P Box (5e). Cartons jaunes : Panigai (20e), Pargade (29e), Pailhassar (82e).
ANGLET : 1E Layan (88e) ; 4P Iturriria (26e). Carton jaune : Dos Santos (57e).

OLORON 15. Zono ; 14. Pailhassar, 13. Boucau, 12. Bordenave, 11. Pillardou ; 10. Box, 9. Jully ; 7. Crampe, 8. Thevenot, 6. Biscay ; 5. Welemu, 4. Panigai (18. Allouache 48e) ; 3. Pargade (23. Piot mt), 2. Lacorne (16. Incaray 80e), 1. Mamou (17. Moncade mt). Non entrés en jeu : 19. Perrain, 21. Lemoniert.
ANGLET 15. Ituriria ; 14.Cahuzac, 13. Tsouladze, 12. Pietrelli, 11. Layan ; 10. Dhuin (22. Pulon Olhasque 68e), 9. Pommiers (21. Aziza 60e) ; 7. Gilibert, 8. Laulhe, 6. Egurrola (19. Dupont 58e) ; 5. Dos Santos, 4. Dartigues (18. Beloqui 59e) ; 3. Chocou, 2. Berho (16. Menese 58e), 1. Ropars (17. Martinez 30e). Non entrés en jeu : 20. Crassus, 23. Kasprowiz.

Les meilleurs À Oloron, Zono, Box, Crampe ; à Anglet, Gilibert, Egurolla, Iturriria, Beloqui.

Les visiteurs venaient visiblement faire un résultat sur la Côte. Ils étaient les premiers en action. Anglet réagissait ensuite et prenait le meilleur sur les touches et les regroupements. Des deux côtés, les défenses prenaient le pas sur les attaques. à la mi-temps : égalité parfaite entre les deux équipes 6 à 6. La deuxième mi-temps voyait Anglet démarrer avec des intentions d’attaque renforcées sans doute favorisées par le vent favorable. Paradoxalement c’est Oloron qui marquait un essai. Les buteurs des deux équipes se répondaient ensuite et l’essai non transformé d’Anglet dans les arrêts de jeu ne privait pas les visiteurs d’une victoire méritée. Marc PLAZA

Lannemezan - Nafarroa 17 - 0

À LANNEMEZAN - Dimanche 15 h 15 - Lannemezan bat Nafarroa 17- 0 (10 -0). Arbitre : M. Alejo. 525 spectateurs.

LANNEMEZAN : 2E Baisagale (40e+1), Ducau (58e) ; 2T Dasque (40e+1, 58e) ; 1P Dasque (20e).
NAFARROA : Carton rouge : Harlouchet 56e.

LANNEMEZAN 15. Belzunce ; 14. Cretu (22. Laffitte 57e), 13. Paris. E, 12. Ducau, 11. Baisagale ; 10. Dasque (21. Serre Peyrigain 69e), 9. Aubanell (20. Mesure 63e) ; 7. Paris. T, 8. Cazorla (19. Orso 63e), 6. Rojo ; 5. Daste (18.Liebenberg 50e), 4. Nawagadau ; 3. Tourreau (23. Leffler 50e), 2. Manso Moyano (16. Labat 76e), 1. Gabarre (17. Kubler 74e).
NAFARROA 15. Orhategaray ; 14. Barnetche (22. Aguerre 48e), 13. Jaureguiberry, 12. Etcheverry Salze, 11. Spring ; 10. Mouques, 9. Tissier Iputcha. G ; 7. Olhats (20. Gastambide 54e), 8. Lacoste, 6. Brust ; 5. Chassier (19. Harlouchet 29e), 4. Cachenaut ; 3. Ortiz Crivelli (18. Diriart 40e), 2. Perez (16. Arthaberro 48e), 1. Cedarry (17. Antchagno 52e).

Les meilleurs À Lannemezan, Gabarre, Paris. T, Belzunce, Cazorla, Baisagale. ; à Nafarroa, Tissier Iputcha. G, Lacoste, Brust, Orhategaray, Mouques.

Si la victoire au bout de quatre vingt minutes fut bénéfique aux Rouge et Blanc, la manière à laissé les spectateurs sur leur fin. En effet, Nafarroa dernier de la poule, a joué son match avec vaillance et une abnégation de tous les instants. Il n’ont rien lâchés et même à quatorze après le carton rouge de Harlouchet (56e). Même en prenant le dessus sur le pack des basques, les locaux n’ont pas réussi à mettre un rythme élevé, avec une multitudes de fautes de mains et de mauvais choix. Au moins quatre essais ont étés loupés ce qui a arrangeait Nafarroa mais qui a fait que les Caliste n’ont pas réussi leur match ou ils auraient pu aller chercher un bonus offensif. Robert SALUDAS

Lombez-Samatan - Fleurance 13 - 20

À Samatan - Dimanche 15h30 - Fleurance bat Lombez-Samatan 13-20 (8-10). Arbitre : M. Pierre. 1 200 spectateurs.

Fleurance : 2E Trabuchi (40e), Brethous (41e) ; 2T Bouisset (40e, 41e) ; 2P Bouisset (24e, 50e). Cartons jaunes : Albinet (22e), Reinhart (29e).
Lombez-Samatan : 2E Raynier (30e), Damiot (52e) ; 1P Bouquet (13e). Carton jaune : Tavberidze (40e).

Fleurance 15. Bugeat ; 14. Espinasse (21. Ducellier 65e), 13. Andreu, 12. Brethous, 11. Rochelli (22. Leraitre 68e) ; 10. Bouisset, 9. Lanave ; 7. Bellivaqua (20. Cantalou 65e) 8. Hill (19. Touton 75e), 6. Reinhart ; 5. Luamanu, 4. Vidal (18. Chiari 60e) ; 3. Vepkhvadze (23. Durango 73e), 2. Trabuchi (16. Vignasse72e), 1. Albinet (17. Muradore 67e).
Lombez-Samatan 15. Bouquet ; 14. Pedussaud (22. Darrieux 63e), 13. Cazabonne, 12. Suderie, 11. Denis ; 10. Cortès, 9. Rousse (21. Bensall 55e) ; 7. Damiot, 8. Tavberidze (20. Cugier 41e), 6. Labatut (19. Sanda 68e) ; 5. Rançon, 4. Nonnon (18e Murat 67e) ; 3. Dikha (23 Dikhal 68e) l, 2. Raynier (16. Bedel 65e), 1. Dal Matto (17. Derkaoui 67e)

Les meilleurs À Fleurance, Albinet, Vida, Trabuchi, Lanave, Bouisset; à Lombez-Samatan, Raynier, Dikhal, Damiot, Dal Matto, Cortès, Suderie, Rousse.

Le LSC s’en voudra d’avoir laissé 13 points au pied, laissant un Fleurance plutôt apathique et inoffensif prendre les commandes juste avant la mi-temps. À la reprise, et faisant suite à un carton jaune sur Tavberidze, le pack lomagnol subtilisait un ballon et Brethous s’engouffrait dans l’intervalle pour marquer entre les poteaux un essai qui fera très mal au moral gersois. Malgré tout, et sous un déluge subit, le LSC refaisait une partie du retard par un essai collectif, mais Fleurance, grâce à un banc plus dense imposait sa force et marquait un nouvel essai collectif, laissant juste le bonus défensif à leurs hôtes. Alain CORTES

Mauléon - Bagnères-de-Bigorre 19 - 16

À Mauléon - Dimanche 15 h 15 - Mauléon bat Bagnères-de-Bigorre 19-16 (13-13). Arbitre : M. Camus. 800 spectateurs.

Mauléon : 1E Larroudé (40e) ; 1T Bouillon (40e) ; 4P Bouillon (8e, 18e, 43e, 70e). Carton jaune : Pélaez (65e).
Bagnères-de-Bigorre : 1 E Moro (10e) ; 1T Pucheu-Planté (10e) ; 3P Pucheu-Planté (16e, 34e, 61e).

Mauléon 15. Orabé Yohan ; 14. Carrique (22. Berrogain 75e), 13. Rosier, 12. Barberarena, 11. Larroudé ; 10. Bouillon, 9. Brocal (20. Aguer 63e) ; 7. Aubame (19. Lopez 65e), 8. Orabé Jean Yves, 6. Caballero ; 5. Alvarez (18. Le Tiec 55e), 4. Ainciburu ; 3. Pérez (17. Coste 70e), 2. Cazobon (23. Pélaez 41e), 1. Larramendy (16. Loustau 56e). Entrés en jeu : Non entré en jeu : 21. Eppherre.
Bagnères-de-Bigorre 15. Dulucq (20. Malaret 69e) ; 14. Grimaud, 13. Pucheu-Planté, 12. Barats, 11. Moro (21. Matier 67e) ; 10. Dubarry, 9. Cayrolle (22. Danos 55e) ; 7. Saune, 8. Degrave (19. Capberbé 52e), 6. Geledan ; 5. Bourgine (18. Dupond 50e), 4. Caila ; 3. Rokva (23. Lisbani 59e), 2. Bernard (17. Reyes 59e), 1. Lortkipanidze (16. Pambrun 59e).

Les meilleurs À Mauléon, Larramendy, Pérez, Ainciburu, Caballero, Bouillon, Rosier ; à Bagnères-de-Bigorre, Rokva, Lorkipanidze, Caila, Geledan, Dubarry, Barats.

Pour le SAM, rien n’a donc été simple en ce dimanche hivernal, mais à grands coups de courage, d’abnégation, de solidarité, Bertrand Pérez et tous ses partenaires ont su préserver un succès qui semblait vraiment loin d’être acquis. Pas de grandes envolées en ce jour, mais du combat, du jeu au pied, personne ne voulant céder un pouce de terrain. Au final, Mauléon préserve une victoire qui fait un bien fou au moral, Bagnères devra se consoler du seul point défensif. Henri ETCHEBERRY

Saint-Jean-de-Luz - Peyrehorade 21 - 14

À Saint-Jean-de-luz - Dimanche 15 h 30 - Saint-Jean-de-Luz bat Peyrehorade 21-14 (9-0). Arbitre : M. Frayssinet. 900 spectateurs.

Saint-Jean-de-Luz : 2E Armengaud (54e), Dassance (71e) ; 1T Daubas (54e) ; 3P Daubas (17e, 24e, 30).
Peyrehorade : 2E Bourlon (49e), Pandelo (60e) ; 2T Discazeaux Th (49e, 60e).

Saint-Jean-de-Luz 15. Viudès ; 14. Mendiague (22. Hauw 70e), 13. Elissalde J, 12. Arrieta (21. Acebes 63e), 11. Bordagaray ; 10. Daubas, 9. Alliot (20. Dassance 47e) ; 7. Juanicotena (18. Armengaud 50e), 8. Elissalde X, 6. Cancillo (19. M’Bolle 61e) ; 5. Richard, 4. Quintana ; 3. Eloff (23. Penigaud 55e), 2. Hiriart Urruty (29. Ezpelleta 61e), 1. Tescher. Non entré en jeu : 17. Peccol.
Peyrehorade 15. Discazeaux Th ; 14. Pandelo, 13. Bourlon, 12. Lalanne, 11. Discazeaux J (22. Brana 40e) ; 10. Labescau, 9. Gatuingt (21. Belleret 50e) ; 7. Sallaberry, 8. Duvert A (20.Bomard 35e) 6. Dubois ; 5. Darricau (23. Castagnet 41e), 4. Peyres (19. Duguid 5e) ; 3. Lescoulie (17. Mahama 5e-18e), 2. Duvert L (16. Pais 62e), 1. Le Bonnec (18. Darrigol 43e).
Les meilleurs À Saint-Jean-de-Luz, Tescher, Quintana, Cancillo, Bordagaray, Dassance, Mendiague, Viudès ; à Peyrehorade, Duvert L, Bomard, Bourlon, Pandelo.

En première mi-temps, les Luziens conquérants rataient le coche à deux reprises sur la ligne d’en-but, et devaient se contenter de trois pénalités, les Landais démontrant par à coups, de belles dispositions offensives. Cela se confirmait à la reprise par un bel essai à la 49e, imités par les Luziens cinq minutes plus tard. Sentant une baisse de régime chez les locaux, Peyrehorade allait inscrire un second essai par la qualité de leurs trois-quarts. Les Luziens retrouvaient un deuxième souffle, et suite à un échange Mendiague-Dassance sur 40 m le long de la touche, marquaient un essai leur assurant la victoire. Jean-Pierre IRAOLA

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?