La Dream Team de la 11ème journée de Top 14

  • Ulupano Seuteni, auteur d'un doublé face au Racing 92, est logiquement dans la Dream Team.
    Ulupano Seuteni, auteur d'un doublé face au Racing 92, est logiquement dans la Dream Team. Icon Sport
Publié le

Voici en exclusivité la Dream Team de cette 11ème journée de Top 14 ! On vous prévient, cette formation à une forte odeur d'Océan Atlantique ! Ça sent La Rochelle et Bordeaux, on vous laisse admirer les joueurs qui vous ont faits vibrer... ou pas.

15. Brice Dulin (53 points) : 

On dirait que l’arrière rochelais voulait faire passer un message ce samedi… Dulin a été intenable face à la Section paloise. Accrochez-vous, 14 courses, 4 plaquages cassés et une magnifique passe décisive pour Jules Favre. Dulin a régalé, tout simplement !

14. Santiago Cordero (72,5 points) : 

Le vrai génie argentin n'était pas à Paris ce dimanche soir, mais pas loin, à Nanterre. L’ailier bordelais a fait danser la défense francilienne en seconde période. Avec son triplé, il a tué le match et les espoirs du Racing 92 pour frapper fort au championnat. 

13. Jan Serfontein (36,5 points) : 

S’il avait le bras un peu plus court, il n’aurait pas été présent dans cette Dream Team ! Le centre sud-africain du MHR a délivré les siens en fin de rencontre face au CO. Avant cette réalisation, il avait effectué 14 plaquages durant le match. Pas mal on va dire. 

12. Ulupano Seuteni : (61 points) : 

Le centre de l’UBB a été magistral face au Racing 92 ! Pour son douzième match de la saison en autant de journées, Seuteni a sonné la révolte des Girondins en inscrivant le premier essai bordelais de son équipe. La suite ? Des actions de classe, et un dernier essai en fin de partie synonyme de bonus offensif. 

11. Ben Lam (50.5 points) : 

Tiens, en parlant de joueurs qui ont fait basculer le match du côté de l’UBB… L’ailier néo-zélandais a cassé du plaquage ce dimanche soir. Un total de sept qui a rapporté de gros points. 7 courses et 4 plaquages supplémentaires et vous avez là une bonne petite sortie dominicale. 

10. Ihaia West (54,5 points) : 

Qui a dit que les ouvreurs rochelais n’étaient pas fiables ? West a rendu fou les Palois avec ses huit courses et son exceptionnel essai, action durant laquelle il a battu deux défenseurs avec une facilité déconcertante. 

9. Le Bail (34 points) : 

Le demi de mêlée maritime était titulaire ce samedi et il n’a pas manqué l’occasion de se faire remarquer. En seulement une mi-temps sur la pelouse, il a inscrit un essai et réalisé 5 courses. De quoi marquer de gros points dans l’esprit du staff jaune et noir.

8. Victor Vito (49 points) : 

Le numéro huit all black était partout sur la pelouse de Deflandre ! Imaginez un peu, 16 courses ballon en main ! Une activité de folie qui a forcément marqué des dizaines de points, manière à bien figurer dans cette Dream Team. 

7. Tyler Ardron (43,5 points) : 

Le flanker canadien du CO a fait le boulot sur la pelouse de Montpellier. Pas suffisant pour arracher la victoire, malheureusement pour lui, mais il est tout de même à créditer de plus que quarante points rapportés. Ses 7 plaquages et son essai ont bien aidé, il est vrai.

6. Kévin Gourdon (43,5 points) : 

Propre, efficace, sans déchet, voilà comment résumer au mieux le match de Kévin Gourdon face à Pau. 8 plaquages, aucun de manqué, 8 courses avec le ballon et 3 défenseurs battus. Le taff’ est fait, 43,5 points dans poche, tout va bien dans le meilleur des mondes. 

5. Bastien Chalureau (27,5 points) : 

Le deuxième ligne héraultais est en forme en ce début de saison ! Face à Castres, il a encore une fois fait avancer son équipe à plusieurs reprises, en attestent ses six courses. Attention de ne pas oublier non plus ses seize plaquages, ça découpait sec en deuxième ligne ! 

4. Will Skelton (81 x 2 = 162 points) : 

On le tient notre MVP de la journée, et par conséquent notre capitaine. On a beau s’attendre à de grosses performances de sa part, il arrive quand même à nous surprendre. Le « tank » wallaby a faut du pack palois une affaire personnelle, et ça pique. Plus de quatre-vingt points dans la poche, ça ne mange pas de pain. 

3. Reda Wardi : (26,5 points) :

Soyons honnêtes, il ne faisait pas un temps à mettre un pilier dehors ce week-end. Et pourtant, Reda Wardi a tout de même réussi à tirer son épingle du jeu. Un match propre du Maritime qui dépasse les vingt-cinq points. 

2. Pierre Bourgarit : (32,5 points) : 

Du Rochelais, en veux-tu, en voilà ! C’est maintenant le talonneur qui est mis à l’honneur. Bourgarit a fait du Bourgarit, ça porte le ballon, c’est mobile et ça casse de plaquage. Bref, un match ordinaire pour lui, qui fait toujours plaisir aux Managers LGM. 

1. Thierry Paiva (25,8 points) : 

L’UBB a frappé fort sur la pelouse du Racing 92, et même si sa ligne arrière a époustouflé, son pack n’est pas non plus inconnu à ce succès. En tête d’affiche, le pilier gauche Thierry Paiva. Le Bordelais, malgré deux pénalités contre lui, a sauvé l’honneur grâce à son déplacement sur le pré. 9 plaquages et autant de courses pour lui. 

SuperSub - Shahn Eru : (28,8 x 3 = 86,4 points)

C’est ce que l’on appelle une entrée réussie. L’Usap a arraché la victoire dans les dernières minutes face à l’ASM et le deuxième ligne y est pour beaucoup. En un peu plus de vingt minutes, il a battu quatre défenseurs en seulement trois courses. Ça régale quand c’est SuperSub. 

17. Romain Buros : (51,6 points) :

Tiens, voilà encore un arrière bordelais ! De peu il loupe la place de titu’ mais quel match du joueur formé à Pau. 15 courses et 2 franchissements pour lui, on souhaite à tout le monde d’avoir sa vitesse, ça aide. 

18. Arthur Retière : (48 points) : 

Peut-on avoir une ligne de stat’ aussi bien remplie que celle d’Arthur Retière après son match face à Pau ? Pas sûr. L’ailier maritime a régalé avec 4 franchissements, 6 plaquages et 9 courses. C’était l’un des bons coups de cette onzième journée. 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?