Chaud devant pour Oyonnax !

  • Le centre d’Oyonnax Théo Millet prêt à recevoir Aurillac dans ce duel du froid.Photo Icon Sport
    Le centre d’Oyonnax Théo Millet prêt à recevoir Aurillac dans ce duel du froid.Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Contrés en mêlée à Agen, les Oyomen savent que dans des conditions qui s’annoncent difficiles le conquête sera un secteur clé

Il va faire froid. Moins 4 degrés au coup d’envoi. Les Oyomen sont habitués, les Cantalous aussi. "On s’adapte au froid et en plus nous avons la chance de jouer sur un terrain synthétique", relativise le centre Théo Millet en se concentrant sur d’autres aspects de la confrontation avec Aurillac : "elle promet un gros combat. Notre conquête a été un peu mise en difficulté à Agen, cela va peut-être donner des idées aux Aurillacois. Lors de notre dernier match, malgré la victoire, tout n’a pas été parfait. Nous avons un peu perdu certains de nos points forts mais une fois encore nous avons pu nous rassurer sur notre défense."

Joe El Abd valide : "en défense nous sommes sûrs de nos forces. On peut aussi retenir l’état d’esprit. Mais nous pouvons encore faire mieux pour prétendre réellement imposer notre rythme. Nous devons encore progresser en étant plus réalistes, plus précis."

Pour s’inscrire dans une démarche continue d’évolution, Oyonnax a fait de l’exigence une ligne de conduite. À aucun moment les Oyomen n’évoquent l’écart qui les sépare du leader montois. En revanche à la question de savoir s’il signerait aujourd’hui pour boucler la compétition à la place de Dauphin que son équipe occupe, Joe El Abd répond par la négative. Le choix traduit la quête de l’excellence que l’entraîneur du Haut-Bugey veut mener, sans l’ombre de la moindre suffisance : "Aurillac est une équipe solide, qui a une grosse conquête, qui propose du combat. Il ne faut pas croire que ce match va se faire tout seul."

Ligne directrice et objectif

Les Oyomen viennent d’aligner huit victoires en neuf rencontres, ils restent sur une suite de quatre victoires consécutives, la plus longue réalisée depuis le début de saison et ont l’opportunité de la prolonger. Pas question de galvauder le duel avec une équipe d’Aurillac qui vient de se replacer à portée du groupe des qualifiables. Les Oyomen veulent continuer à avancer, Théo Millet révèle même une attente : "il y a encore des choses à améliorer dans notre jeu. Nous devons nous faire plus confiance derrière et chercher à trouver plus d’alternance dans notre jeu." La dynamique positive qui porte Oyonnax ne fera oublier ni la ligne directrice fixée par le staff, ni l’objectif final de tout le groupe. Il va faire froid dans l’enceinte de Mathon mais le duel avec Aurillac promet d’être chaud.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?