Face à Toulon, la Section s'est accrochée

  • Les Palois ont résisté face aux assauts toulonnais avant de marquer en fin de rencontre.
    Les Palois ont résisté face aux assauts toulonnais avant de marquer en fin de rencontre. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

La Section a sauvé les meubles en décrochant le match nul dans les dernières minutes grâce, encore une fois, a un état d’esprit remarquable.

Cette Section paloise a du caractère. Elle est capable de se révolter dans la tempête, de se retrouver dans le combat après la leçon rochelaise. Et au regard des conditions climatiques et du scénario du match face à Toulon, le match nul décroché juste avant la sirène peut être analysé comme un résultat positif à en croire le manager Sébastien Piqueronies, qui a réussi à dépasser sa déception et sa frustration née de quelques décisions arbitrales qui ont pesé lourd dans une rencontre fermée : « C’est la force de caractère de groupe qui est capable de réagir fort, de rester dans le plan. Aujourd’hui, c’est la force de la Section paloise de ne rien lâcher malgré les conditions climatiques et certaines décisions qui nous coûtent cher. On prend des points facilement, notamment les trois premiers. Il fallait avoir beaucoup de précisions pour laisser très peu de munitions aux Toulonnais […] Les garçons se sont retrouvés dans l’engagement et nous avons eu droit à un match de combattants. Comme dans tous les combats, il faut avoir une stratégie et être intelligent. Je pense que les garçons ont su bien reprendre le fil de la stratégie pour aller chercher ces deux points. » Les Palois ont ainsi évité de s’incliner pour la deuxième fois de la saison à domicile. Ils pouvaient aussi se consoler en restant devant leurs adversaires du jour au classement.

 

Passage à vide

Mais, ils pouvaient aussi regretter d’avoir encore encaissé un essai sur ballon porté, une faiblesse ciblée par les Toulonnais comme l’a avoué Frank Azéma, mais aussi une certaine fébrilité pour concrétiser leurs temps forts alors qu’ils ont certainement eu plus d’occasions de s’approcher de la zone de marque. « Nous sommes quand même déçus, reconnaissait Nathan Decron, ce n’est pas ce que nous voulions avant le match mais vu le contexte, on a pris deux points et c’est mieux que zéro. On prend un essai sur ballon porté et on sort mal de notre camp sur une relance où on prend trois points. On a manqué de maîtrise pendant vingt minutes. » Il faut maintenant espérer que ce petit passage à vide ne soit pas préjudiciable pour la suite, car les Palois devront maintenant réaliser un résultat à l’extérieur pour équilibrer les comptes.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas Augot
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
EN DEUX Il y a 1 année Le 06/12/2021 à 11:57

Si la Section a accroché le Nul, on le doit à Piqueronies Depuis son arrivée les choses changent, enfin un professionnel après beaucoup d'à peu près.
Il n'était pas non plus facile pour lui de passer de Sélectionneur à entraineur de Club Il réussit l'examen avec Brio
Encore une victoire du Psdt Pontneau...qu'on aimerait voir ne jamais quitter la Présidence de la Section Rugby pro