Amateur : les résumés de la onzième journée de Fédérale 1

  • Amateur : les résumés de la onzième journée de Fédérale 1
    Amateur : les résumés de la onzième journée de Fédérale 1 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque lundi, vous pouvez analyser le résultat de votre club de coeur mais également ceux de ses rivaux ! Voici l'ensemble des résultats de la 11ème journée de Fédérale 1. 

Poule 1

Limoges - Périgueux 27 - 22 

À Limoges - Samedi 19 h 30 - Périgueux bat Limoges 27-22 (20-6). Arbitre : M. Desvaux (Normandie).

Périgueux : 4E Fouillade (2e, 72e), Ouchène (32e), Scholes (38e) ; 2T Tallet (2e, 72e) ; 1P Tallet (15e). Carton jaune : Couturier (44e).
Limoges : 1E Mendy (54e) ; 1T P. Soto (54e) ; 5P P. Soto (39e, 35e, 44e, 69e, 80e).

Périgueux 15. Scholes ; 14. Ouchène, 13. Fouillade, 12. Couturier, 11.Yarde ; 10. Tallet, 9. Blanc (20. Dischant, 73e) ; 7. Konate (19. Tixier, 75e), 8. Lambert, 6. Vialle (cap.) ; 5. Iftimiciuc (18. Pace, 70e), 4. Rousserie ; 3. Tawake, 2. Marijon (16. Arouet, 73e), 1. Tindillière (17. Hoare, 78e).
Limoges USAL. 15. P. Soto ; 14. Poprawa (21. Estevenet, 50e), 13.S. Russell (22. Drelon, 76e), 12. Lopez-Bontempo, 11. Mendy ; 10.Marchand, 9. B. Soto (20. Lachaux, 63e) ; 7. Boissière (cap.), 8. Vea, 6.L. Russell (18. Chabrier, 62e) ; 5. Samisoni (19. Kavabioko, 50e), 4.Glenisson ; 3. Serra (17. Touraud, 70e), 2. Vieira (16. Bonnefont, 54e), 1. Boudot (23. Buisson, 25e).

Les meilleurs : À Périgueux, Rousserie, Vialle, Couturier, Fouillade, Scholes ; à Limoges, Serra, Vea, P. Soto.

Le leader a mis un terme à la bonne passe de Limoges en signant un septième succès de rang, accompagné du bonus. Sans être souverains, mais avec sang froid et réalisme, ils ont su contenir la réaction d’une équipe limougeaude passée à côté de son sujet en première période avec notamment un essai encaissé au bout de 79 secondes. à la pause, la cause semblait entendue : 6-20. Mais en une demi-heure, l’Usal, avec patience, courage et un bon coaching, relança la partie (19-20, 69e). Mais Fouillade, véritable bourreau de son ancien club, doucha les espoirs des Limougeauds récompensés tout de même du point de bonus défensif.

Jean-François DARTHOUX

Chartres - Floirac 12 - 44

À Chartres - Dimanche 15 heures - Floirac bat Chartres 44-12 (25-0). Arbitre : M. Marceau (Centre-Val de Loire). 200 spectateurs.

Floirac : 6E Kilioni (25e), Brutus (36e), Ouali (40+1e), Cadiou (42), Letellier (53e), Brethes (62e) ; 4T Brethes (25e, 40+2e, 52e, 62e) ; 2P Brethes (11e, 20e).
Chartres : 2E Aboumejd Le Berre (57e), Snyman (69e) ; 1T Aboumejd Le Berre (69e).

Floirac 15. Brethes ; 14. Brutus, 13. Kilioni, 12. Bataille, 11. Quintana (22. Guiraud 51e) ; 10. Courtade (21. Nu’Unu’u 56e), 9. Cadiou ; 7.Ambourhouet, 8. Novello, 6. Julien ; 5. Letellier, 4. Batista ; 3. Pomponio (23. Toke 33e), 2. Seillier, 1. Ouali.
Chartres 15. Ndiaye ; 14. Martel, 13. Carrere (22. Kitutu 57e), 12.Roche, 11. Camara ; 10. Kosse, 9. Benlegal (21. Aboumejd Le Berre 57e) ; 7.Hamiaux (19. Diallo, 57e), 8. Tafili (20. Dumora 45e), 6. Massyn (7.Hamiaux 67e) ; 5. Snyman, 4. Temafaarere (18. Delana 45e) ; 3.Halavatau (23. Theodore 47e), 2. Bertolino, 1. Vos (16. Alamartine 42e). Non entré en jeu : 17. Mzuvukile.

Les meilleurs : À Floirac, Brethes, Brutus, Batista ; à Chartres, Camara, Kosse.

Les Chartrains ont passé un sale dimanche après-midi sur leur pelouse face à Floirac. A part durant les dix premières minutes, les hommes de Renaud Gourdon ont subi les attaques de Floirac, mieux organisé, plus puissant grâce à son pack, plus malin dans le jeu. L’avance des Bordelais est même montée à 0-37 à la 57e minute. L’honneur chartrain a quand même été sauvé en fin de match par le jeune demi de mêlée Simon Aboumejd Le Berre suivi par Brendon Snyman. Il rerste deux matchs aux Chartrains pour tenter de reprendre des couleurs en 2021.

Hervé PARAUT

Langon - Drancy 14 - 29

À Langon - Dimanche 15 h 30 - Drancy bat Langon 29-14 (14-12). Arbitre : M. Rouquié (Occitanie). 900 spectateurs.

Drancy : 2E Daoudou (73e, 80e) ; 2T Perrod (73e, 80e) ; 5P Perrod (4e, 27e, 32e, 40e, 50e). Carton rouge : Aznar (13e).
Langon : 1E Lartigue (18e) ; 3P Bertrand (9e, 14, 37e). Cartons jaunes : Clavé (31e, 49e), Graffouillère (67e). Carton rouge : Clavé (49e).

Drancy 15.Daoudou ; 14.Vexler (22.Cissé 63e), 13.Detre, 12.Pernet (21.Sabathier 53e), 11.Bossavy ; 10.Perrod, 9.Pernin ; 7.Aznar, 8.Arabat (19.Vergé 37e), 6.Azor (cap.) ; 5.Leboulanger (Duclos 73e), 4.Hess ; 3.Dandoit (23.Tokotuu 41e-63e), 2.Lozaic (16.Didier 47e), 1.Lafrancesca.
Langon 15.Remacle ; 14.Lieures (22.Fumey 58e), 13.Porte-Petit (21.Perrier 22e) 12.Christophe, 11.Lartigue ; 10.Bertrand, 9.Gely (20.Frauciel 55e) ; 7.Jimenez (16.Scannell 58e), 8.Amiranashvili (23.Magal 34e-44e ; 19.Lobjoit 73e), 6.Mendy ; 5.Bouet (18.Gach 58e), 4.Dessis (cap.) ; 3.Clavé, 2.Graffouillère, 1.Issaadi (17.Cendre 73e).

Les meilleurs : À Drancy, Arabat, Pernin, Perrod, Daoudou ; à Langon, Issaadi, Graffouillère, Dessis, Mendy.

Drancy est venu en Gironde pour jouer un vilain tour aux Langonnais. Avec 18 points inscrits au pied par Perrod et un doublé en fin de match de l’arrière Daoudou, les Drancéens ont remporté leur deuxième succès de la saison à Comberlin (14-29). Pourtant, les visiteurs se sont très vite retrouvés en infériorité numérique. Mais les Girondins, bien que devants au tableau d’affichage à la mi-temps (14-12) grâce un essai de l’ailier Lartigue et trois pénalités de Bertrand, n’ont pas su en profiter et se mettre à l’abri. À son tour réduit à 14 suite à un deuxième carton jaune infligé à Clavé (49e), Langon a sombré en seconde période. Le changement d’entraîneur n’a pas eu l’effet escompté chez les Rouge et Blanc.

Jean-Baptiste LATHOUMETIE

Marcq-en-Barœul - Bassin d’Arcachon 32 - 27

A VILLENEUVE-D’ASCQ - Dimanche 15 heures - Marcq-en-Barœul bat Bassin-d’Arcachon 32-27 (17-16). Arbitre : M. Janicot (Ile de France).

MARCQ-EN-BARŒUL : 2E Veillet (1e), de pénalité (32e) ; 1T Erasmus (1re) ; 6P Erasmus (7e), Barbier (49e, 51e, 61e, 75e, 78e).
Carton jaune : Dewirst (14e).
BASSIN-D’ARCACHON : 2E Farmer (21e), Claudey (68e) ; 1T Claverie (21e) ; 5P Claverie (14e, 29e, 37e, 47e, 83e).
Cartons jaunes : Reytier (32e), Campergue (63e).

MARCQ-EN-BARŒUL 15. Dewhisrt ; 14. Maraval, 13. Desplan (22.Chrisostome 29e), 12. Erasmus (22. Chrisostome 12e-22e), 11.Olivier ; 10. Mornas, 9. Cazanave (21. Barbier 48e) ; 7. Domenech, 8. Navabale (20. Youcef 56e), 6. Veillet (19. Carvalho 80e) ; 5. Lefebvre, 4. Rebussone (18. Lefevre 73e) ; 3. Telion (17. Atia 48e), 2. Iglesias (cap.) (16. Rieu 61e), 1. Boucherie (Maso 48e).
BASSIN-D’ARCACHON 15. Belio (19. Besnard 60e) ; 14. Poitau, 13.Barbouche, 12. Mathieu (21. Urios 42e), 11. Wallraf (22. Da Ros-Ducourneau 32e) ; 10. Claverie, 9. Geneste (20. Bats 61e) ; 7. Ayuso Claudey 66e-73e), 8. Cros, 6. Reytier ; 5. Bartoszek, 4. Farmer ; 3.Maumont (23. Sonzogni 40e), 2. Claudey (16. Campergue 51e), 1. Estorge (17.Kafoa 51e).

LES MEILLEURS : à Marcq-en-Barœul Lefebvre, Veillet, Navabale, Barbier, Telion ; au Bassin d’Arcachon Reytier, Cros, Bartoszek, Barbouche.

À égalité de points, les deux formations ont trouvé sur le pré l’occasion de se départager. Et l’engagement a été à la mesure de l’enjeu et le résultat s’est joué au pied. Marcq-en-Barœul comme le Bassin-d’Arcachon ont su marquer sur leurs temps forts et prendre tour à tour les devants. Mais ce sont bien les botteurs qui ont fait la différence, avec un 100 % côté marcquois.

Guillaume DEPRECQ

Niort - Rennes 23 - 15

À NIORT - Dimanche 15 heures - Niort bat Rennes 23-15.
Arbitre : M. Laloo. 2 000 spectateurs.

NIORT : 2E Gelade (17e), Bretagnolle (26e) ; 2T Guénin (17e, 26e) ; 3P Guénin (23e, 38e, 50e) .
RENNES : 2E Wenger (19e), Ortéga (31e) ; 1T Botica (31e) ; 1P Botica (25e) .

NIORT 15. Botha ; 14. Bonnet, 13. Luteau, 12. Gelade, 11. Bretagnolle (22 Buch, 64e) ; 10. Guénin (20 Lescalmel, 61e), 9. Digout (cap) (21 Alcacebe, 47e); 7. Fierro, 8. Grundling, 6. Bitsadze (19 Alligner, 56e) ; 5. Singer (18 Qovu, 44e), 4. Goufan ; 3. Clermont (23 Talia Ulli, 49e), 2. André (16 Tomascu, 44e), 1. Serra (17 Bougerol, 50e).
RENNES 15. Leroyer (22 Brigognen, 64e) ; 14. Dréan, 13. Dubois, 12. Hickes, 11. R. François (21 A. François, 70e) ; 10. Botica, 9. Ollion ; 7. Gazin (19 Thomas-Guénée, 59e), 8. Beraud (cap) (20 Massicot, 64e), 6. Wenger ; 5. Gueroult (18 Quesmel,64e), 4. Ortega ; 3. Pupuma (23 Ulutupalelei, 59e), 2. Tugahala (16 Beaujouan, 62e), 1. Lejalle (17 Hina, 59e).

Les meilleurs : À Niort, Gelade, Guénin, Botha, Digout, Goufan, Grundling, André ; à Rennes, Hickes, Ortéga, Wenger.

La deuxième place de la poule était en jeu. Face à ce challenge, les deux équipes avaient des intentions identiques devant une affluence record. L’ouverture du socre eut lieu à la 17e par un essai du centre Gelade. La réplique rennaise était immédiate par Wenger à la 19eminute (7-5). Puis avec opportunisme, Bretagnolle pointait le second essai niortais. Mais le Rennais Ortéga réduisait l’écart au planchot pour revenir à 2 points. L’inévitable Guénin creusait l’écart avant les citrons. à la reprise, face au vent, les Niortais étouffaient toutes les offensives bretonnes. Guénin parachèvait son œuvre avec un cent pour cent au pied. Niort est second.

Éric MASSOUNIE

Saint-Denis - Beauvais 3 - 31

À Saint DENIS - Dimanche 15 h 30 - Beauvais bat Saint-Denis 31-3 (12-3). Arbitre : M. Aiguebonne (Auvergne. R A). 800 spectateurs.

Beauvais : 5E Montes (32e), Domolailai (56e), Tarey (63e), Tuava (70e) ; 2T Drahomey (63e, 70e).
Saint-DENIS : 1P Bouillère (19e).

BEAUVAIS 15. Rouget ; 14. Fabert, 13. Boesflug, 12. Le Henaff, 11.Laserre ; 10. Leguillette, 9. De Sèze ; 7. Faivre, 8. Muraniu, 6.Gautherai ; 5. Lemoine, 4. Dault ; 3. Gafurovic, 2. Da Costa, 1. Bourdet. Sont entrés en jeu : 16. Lesueur, 17. Hue, 18. Londechal, 19. Pihan, 20. Gihan, 21. Kabamba, 22. Miller.
SAINT-DENIS 15. Bouillère ; 14. Evora, 13. Martocq (cap.), 12. Kruger, 11. Toukoulou ; 10. Bacquet, 9. Strelkoff ; 7. Riffaud, 8. Ngcumgama, 6.Kibiadi ; 5. Mazibuko, 4. Sawezy ; 3. Salifou, 2. Mokhtari, 1. Core. Sont entrés en jeu : 16. Ribeiro, 17. Brosse, 18. Janvier, 19. Lavocat, 20. Lesparre, 21. Seneque, 22. Preux, 23. Silva-Segura.

Les meilleurs : À Beauvais, Montes, Drahomet, Tuva ; à Saint-Denis, Achini, Ngcunguma, Lavocat.

Cette rencontre, à l’image du ciel… gris et triste. La mêlée de Beauvais a fait la loi durant une grande partie du match, et comme le dit le dicton, le rugby commence devant ! Donc, l’équipe dionysienne a du s’adapter à cette période de vache maigre, mais cela commence à perdurer depuis le début de la saison. Dure fin de première partie de championnat sans la moindre victoire, ajouté au décès accidentel de notre ancien pilier droit à seulement 34 ans, à redu cette journée bien morose.

Jean-François DEMERY

Poule 2

Beaune - Rumilly 18 - 19

À Beaune - Dimanche 15 h 15 - Rumilly bat Beaune 18-19 (6-0). Arbitre : M. Labarre (Normandie). 300 spectateurs.

Rumilly : 1E lopez (80e) ; 1T Larue (80e) ; 4P Larue (41e, 48e, 56e, 69e).
Beaune : 2E Bibi Biziwu (63e, 73e) ; 1T Ferro (64e) ; 2P Arland (9e, 38e).
Rumilly 15. Larue ; 14. Buissart, 13. Pecheux, 12. Angelier, 11.Pignier ; 10. Houdiarne, 9. Lambert (21. Guigue 65e) ; 7. Gahetau, 8. Iarussi 6.Janikowski ; 5. Fanalupe, 4. Poissard ; 3. Marcotte (Comptat 60e), 2.Larroque (16.Lopez), 1. Aanikid (17.Lebas 71e)
Beaune 15. Heatherley ; 14. Lanny, 13. Guillaume (22. Benard 68e), 12. Ferro, 11. Thomas ; 10.Arland (21. Jonas 55e), 9. Perrier (20. Foubet 50e) ; 7. Magne, 8. Bibi Biziwu, 6. Schmitt ; 5. Tabakanalagi (19. Gail 61e), 4. Peacock ; 3. Darlington (23. Courcoul 58e), 2. Visagie (16. Khaouti 65e), 1. Botha (17. Belleville 58e)
Non entré en jeu : 18. Koloi.
Les meilleurs : À Rumilly, Larue ; à Beaune, Bibi Biziwu, Ferro.

Le début de match est assez engagé, Beaune à la main sur le ballon et Rumilly enchaîne les fautes. Arland manque la mise à deux reprises en première mi-temps. Il réussit tout de même deux pénalités pour faire mener Beaune 6-0 à la pause. Les locaux se montrent dangereux avec des percées de Ferro et Bibi Biziwu. En deuxième mi-temps, les deux équipes sont plus joueuses, Rumilly revient à hauteur en inscrivant deux pénalités, Beaune répond par un essai de Bibi Biziwu. Rumilly revient à 13-12 quelques minutes plus tard avant un nouvel essai de Bibi Biziwu. Une dernière touche et un maul bien formé permettent aux visiteurs d’inscrire un essai à la 80e minute et de remporter la mise !

Lucas POUILLAULT

Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape - Stade métropolitain 9 - 9

À Chateauneuf-du-pape - Dimanche 15 h 15 - AS Bedarrides-Chateauneuf du Pape et Stade métropolitain font match nul 9-9 (3-3). Arbitre : M. Pasteur (Bourgogne). 450 spectateurs.

AS Bédarrides-Chateauneuf du Pape : 3P Wokoach (24e, 64e, 68e).
Stade Métropolitain : 3P Maiquez (34e, 51e), Aubert (70e).
Carton jaune : Truchet (28e).
AS Bedarrides-Chateauneuf du Pape 15. L. Daminiani (22 Gabriel 72e) ; 14. Alary, 13. Wokorach, 12. Vaffier, 11. Brana (21 M. Daminiani 72e) ; 10. Achahbar, 9. Lombarteix (20 Vercruysse 65e) ; 7.Garret (16 Perez Galeone 51e), 8. Soqeta (28 Maamry 59e), 6. Solano ; 5. Havelu, 4. Recordier ; 3. Aboitiz (23 Leon 51e), 2. Agro, (16 Berail 51e) 1. Didier (17 Vergne 51e).
Stade Métropolitain 15. Lopez ; 14. Gabriel, 13. Lochet, 12. Serele, 11. Glaise ; 10. Jeannet, 9. Maiquez (21 Aubert 26e) ; 7. Derrien, 8. Forel, 6. Saieb (Barrera 59e) ; 5. Kotze (16 Colomb 59e), 4. Corbex ; 23. Fineau (3 Lape 59e), 2. Collopy (19 Garreau 59e), 1. Truchet (17 Stankovic 51e).
Les meilleurs : À AS Bedarrides-Chateauneuf du Pape, Solano, Havelu ; à Stade métropolitain, Maiquez.

L’affiche de cette 10e journée opposant deux des prétendants à la montée n’aura pas tenu toutes ses promesses malgré les bonnes intentions des Castel-Bédarridais. Les locaux ont eu beaucoup de mal à entrer ans le match. Dans une rencontre où plus de 30 pénalités ont été sifflées, les joueurs de l’ASBC ont commis trop de fautes de mains pour espérer l’emporter. Malgré leur domination en deuxième période, les Vert et Noir ne sont pas parvenus à inscrire cet essai qui les aurait libérés. C’est presque logiquement que les deux équipes se sont quittées sur un score « à l’ancienne » de 9 à 9.

Jean-Yves LAUGIER

Berre-l’Etang - Issoire 24 - 32

À berre-l’étang - Dimanche 15 h 15 - Issoire bat Berre-l’Etang 32-24 (18-15). Arbitre : M. Lac (Paca). 300 spectateurs.

issoire : 2E Thooris (61e), Jaoudat (68e) ; 2T Vilatte (61e, 68e) ; 6P Breuil (2e, 8e, 17e, 32,35), Berthoule (4e).
Berre : 2E Tuilakepa (22e), Levy (35e) ; 1T Albert (22e) ; 3P Albert (12e, 41e), Marais (59e). Cartons jaunes : Touache (55e) Lockey (70).

issoire 15.Levy ; 14.R. Joubert, 13.Giordano (22.Datrino 65e), 12.Narumassa, 11.Quintane, 10.Albert (21.Marais 55e), 9.Parra (20.Tempier 65e) ; 7.Tuilakepa (18.Escriba 65e), 8.Achou (19.Chiche 45e), 6.A. Joubert ; 5.Touache, 4.Lockey ; 3.Sito Alvarado (17.Hassani 65e), 2.Carra (16.lellis 64e), 1.Lopez (23. Lauria 65e).
Berre-l’étang 15.Jaoudat ; 14.Cabantous. (20.Amblard 51e), 13.Ramade, 12.Thooris, 11.Gaveau ; 10.Berthoulé (21.Vilatte 52e), 9.Breuil (21.Steger 52e) ; 7.Jallut, 8.Orluc, 6.Causse ; 5.L.Cabantous (18.Vueti 45e), 4.Chalus ; 3.Dagouret (23.Fraissard 52e), 2.Laroche (16.Rude 52e), 1.Guyot (17.Ducros52e).

Les meilleurs : À Issoire, Thooris, Breuil, Jallut, Jaoudat ; à Berre-l’Etang, Narumassa, Sito Alvarado, Lopez.

Entame catastrophique pour les locaux qui après cinq minutes de jeu se voyaient pénaliser donnant neuf points aux visiteurs. Ils se reprenaient quelque peu en marquant un essai par Tuilakepa, mais se faisait à nouveau pénaliser ce dont profiter Breuil pour redonner de l’air à son équipe. En seconde période avec l’appui du vent, les Berrois passaient en tête mais leur indiscipline avec deux cartons jaune permettaient aux visiteurs de reprendre les devants. En infériorité numérique les locaux ne parviendront pas à refaire leur retard. Encore une fois l’indiscipline leur a été fatale.

Jean-Paul HENRIC

La Seyne-sur-Mer - Châteaurenard 27 - 17

À la seyne sur mer - Dimanche 15h45 - La Seyne-sur- Mer bat Châteaurenard 27-17 (9-12). Arbitre : M. Roche. 1 000 spectateurs.

LA SEYNE SUR MER : 2E Doukbi (63e), Caminati (73e) ; 1T F.Magnaval (63e) ; 5P F.Magnaval (28e, 31e, 35e, 42e, 56e) .
Cartons jaunes : Falip (16e), Normand (52e), Mignoni (78e).
Châteaurenard : 1E Gonzales Acevedo (68e) ; 4P Chauvet (3e, 7e, 14e, 30e) .
Carton blanc : Carrier (51e). Carton jaune : Gonzales Acevedo (34e).
LA SEYNE SUR MER 15.Goiran (22.Mignoni 67e) ; 14.Boulhasen, 13.Pouilles (21.Caminati 46e), 12.Falconetti, 11.Andreu ; 10.F.Magnaval, 9.Escuder (20.L.Magnaval 57e) ; 7.Nistor (19.Saulekaleka 67e), 8.De Freitas, 6.Garcia (18.Braille 49e) ; 5.Durbesson, 24.Doukbi ; 3.Mérabet (23.Perenise 53e), 2.Falip (cap) (16.Guilpin 64e), 1.Normand (17.Dardet 62e).
Châteaurenrad 15.Bonnafoux ; 14.Fernandes, 13.Gonzales Acevedo, 12.D.Russel, 11.G.Barajas ; 10.Chauvet, 9.Faltrept (20.D.Barajas (64e); 7.Paget (20.Fontaine 41e), 8.Pourret (cap), 6.Carpentier (19.Davis 50e); 5.Menar (18.Vuagnat 58e), 4.Carrier ; 3.Raw (23.Bekada 50e), 2.L.Russel (16.Aligier 41e), 1.Asensi (17.Dorian 50e).

Les meilleurs : À La Seyne-sur- Mer, Durbesson, De Freitas, Doukbi, F.Magnaval, Caminati ; à Châteaurenard, Asensi, Fontaine, Chauvet.

Les Seynois ont du patienter presque une heure et une cinquième pénalité de Fabien Magnaval pour prendre le score face à une valeureuse équipe châteaurenardaise. Vent dans le dos, les visiteurs réalisent une excellente entame concrétisée par la botte de Chauvet. Les Seynois ont beaucoup de mal à ressortir de leur camp et devront patienter jusqu’à la deuxième mi-temps pour mettre enfin leur adversaire en difficulté. Néanmoins, malgré l’apport du banc, ils ne parviendront pas à faire un véritable break, laissant les visiteurs dans la course au bonus défensif. En vain.

Sébastien BOTTASSO

Vienne - Nuits-Saint-Georges 51 - 5

À Vienne - Dimanche 15 heures - Vienne bat Nuits-Saint-Georges 51-5 (18-0). Arbitre : M. Lebegue. 800 spectateurs.

Vienne : 7E Brunel (19e), Roche (38e), Mollard (44e), Vial (47e), Piet (55e), Dorrival (67e), Bonnet-Gonnet (80e) ; 5T Dorrival (38e, 47e, 55e, 67e, 80e) ; 2P Dorrival (4e, 33e) .
Nuits-Saint-Georges : 1E Waterlot (72e) .
Vienne 15. Dorrival ; 14. Onutu (22.Bonnet-Gonnet 40e), 13. Mollard (21.Saïd-Omar 67e), 12. Roche, 11. Brunel ; 10. Petelat, 9. Piet (20.Jarguel 61e) ; 7. Arnaud, 8. Smiler (19.Truche 61e), 6. Peyrat ; 5. Petrod (18.Giroud 57e), 4. Massot ; 3. Vial (23.Kavtidze 52e), 2. Bobryk (16.Colliat 46e), 1. Rocca(17.Jgenti 59e).
Nuits-Saint-Georges 15. Perrin ; 14. Wieme (22.Lombard 59e), 13. Feleu, 12. Le Guen, 11. Marion ; 10. Waterlot, 9. Meunier (20.Lecheneaut 50e) ; 7. Bouille, 8. Lithaud, 6. Demangeot ; 5. Tchafittchadze, 4. Khardouche (16.Raymond 50e) ; 3. Ben Abdallah (23.Medana 72e), 2. Durand(17.Vigot 29e), 1. Belbenoit.
Non entré en jeu : 18. Baude, 16.Raymond.

Les meilleurs : À Vienne, Dorrival, Bonnet-Gonnet, Vial, Smiler ; à Nuits-Saint-Georges, Meunier, Perrin, Feleu, Marion.

Les Viennois marquent dès la 4e minute par la botte de Dorrival, avant de déployer un jeu vers ses ailiers. Et lorsque les visiteurs parviennent à garder le ballon, ils reculent devant la défense de leurs adversaires viennois qui se dégagent proprement, trouvent de belles touches et marquent à nouveau en fin de 1re mi-temps par Roche (38e). À la reprise, Vienne se déchaîne en marquant à la 44e, 47e et 55e par Mollard, Vial et Piet. Le CS Nuiton ne baisse pas les bras mais c’est encore Vienne qui marque peu après l’heure de jeu par Dorrival, particulièrement actif. Nuits-Saint-Georges sauve l’honneur par l’essai de Waterlot à la 72e, avant le dernier essai Viennois marqué par Bonnet-Gonnet à la 80e.

Alexandre ALLAMANCHE

Poule 3 

Lavaur - Céret 14 - 19

À Lavaur - Dimanche 15 h 15 - Céret bat Lavaur 19-14 (13-0). Arbitre : M. Caballero (Nouvelle-Aquitaine). 400 spectateurs.

Céret : 1E R. Busquets (24e) ; 1T Noyé (24e) ; 3P Noyé (16e, 34e, 64e).
Lavaur : 2E Mellies (42e), Vega (50e) ; 2T Eridia (42e, 50e).

CéreT 15. D. Cristofol ; 14. R. Cristofol, 13. Enrique (22. Desaphy 47e), 12. Torres, 11. Ehouarne (21. Hacini 58e) ; 10. Noye, 9. Tondur (20. Caufape 51e) ; 7. Flores, 8. R. Busquets, 6. Dagneaux (19. Baquer 47e) ; 5. Gimeno, 4. Hubet (18. N. Busquets mt) ; 3. Currie (23. Butler 51e), 2. Oviedo (16. Haimiche 63e), 1. Magne (17. Melaine 47e)
Lavaur 15. Mellies ; 14. Bardon, 13. Hecker, 12. Hallinger G, 11. Avizou (21. Taillet 60e) ; 10. Eridia, 9. Adrianse (22.Arenas 59e) ; 7. Auvergnas (cap.) (20. Gouailahardou 61e), 8. Vega, 6. Clergue (19. V. Pradalé67e) ; 5. Abed (18. Calmon 63e), 4. Nunez ; 3. Masciardo (23. Kounga Kuate 51e), 2. Warnet (17. A. Pradalié 37e), 1. Cielinski (16. Pelisse 63e)

Les meilleurs : À Céret, R. Cristofol, R. Busquets, Oviedo, Noye ; à Lavaur, Mellies, Hecker, Hallingere, Vega, Nunez, A. Pradalié.

Dans ce match entre mal-classés, les Catalans de Céret s’imposent à Lavaur et sortent d’une spirale négative dans laquelle les Tarnais continuent d’être emportés. Les Tarnais ont été bons quinze minutes, les cinq premières minutes de la première période et les dix premières de la seconde, et ont déjoué une bonne partie du match. Céret, sérieux et appliqué, a su rester maître de la partie et lucide. Les Catalans vont faire le score en première période et mènent 13-0 aux citrons. Si au retour des vestiaires, la foudre vauréenne va frapper par deux fois pour les ramener légèrement devant (14-13), Céret sait laisser passer l’orage pour reprendre ensuite l’avantage et le gardes jusqu’à la fin.

Richard Schittenhelm

Mazamet - Graulhet 17 - 10

À Mazamet - Dimanche 15 h 40 - Mazamet bat Graulhet 17-10 (3-3). Arbitre : M. Beuriot (Auvergne). 1 700 spectateurs.

Mazamet : 1E Gallego (46e) ; 4P Almela (14e, 52e, 66e, 79e). Carton jaune : Ilisescu (57e).
Graulhet : 1E Nabaro (59e) ; 1T Boulogne (59e) ; 1P Boulogne (9e). Carton jaune : R. Davies (43e).

Mazamet 15. Almela ; 14. Gautrand, 13. Bellavia, 12. Giovale, 11. Salvetat (21. Sablayrolles, 66e) ; 10. Lolmède, 9. Raynaud ; 7. Roques, 8. Ilisescu (cap.), 6.Fournier ; 5. Gallego (22. Maffre, 57e), 4 Laurençin (19. Bond, 74e) ; 3. Destruels (23. Basile, 60e), 2. Durif (16. Vaysset, 60e), 1. Marmoiton (17. Nuninger, 60e). Non entrés en jeu : 18. Mtyanda, 20. Fesser.

Graulhet 15. Vunisa ; 14. Nabaro 13. Portes 12. Soule 11. Planès (22. Gomes, 66e) ; 10. Boulogne, 9. Chiffre (cap.) (21. Laheurte, 66e) ; 7. Kesseiri (19. Gigauri, 53e), 8. R. Davies (20. Durand, 53e), 6. Vert ; 5. Maisuradze, 4. Van Dijken (18. Llach, 66e) ; 3. Taulafo (23. Lagikula, 53e), 2. Bruno (16. Mara, 53e) 1. Noui (17. Jincharadze, 53e).

Les meilleurs : À Mazamet, Roques, Ilisescu, Laurençin, Marmoiton, Destruels ; à Graulhet, Vert, Chiffre, Boulogne.

Devant la foule des grands jours (dont le Revélois Laurent Labit) et sur un terrain gras, ce derby est revenu à l’équipe la plus enthousiaste et la plus mobile. Pourtant, Mazamet, trop imprécis en touche, n’a pas profité de sa domination durant le premier acte, où seuls les buteurs, Almela et Boulogne, se sont illustrés. La reprise sera mazamétaine, avec un essai en force de Gallego sur une mêlée dominatrice et surnuméraire. La rentrée du banc allait changer la donne en faveur des Graulhetois revigorés, qui envoyaient Nabaro derrière la ligne (59e). La suite fut un long suspens dont tira profit Mazamet, un poil plus frais que son adversaire, pour remporter une victoire importante. Graulhet se consolera avec le bonus défensif.

Bruno MASAROTTO

Nîmes - Castelsarrasin 17 - 10

À Nîmes - Dimanche 15 h 15 - Nîmes bat Castelsarrasin 17-10 (14-10). Arbitre : M. Dauvissat (Bourgogne Franche-Comté). 850 spectateurs.

Nimes : 1E Roucayrol (32e) ; 4P Roche (16e, 26e, 40e, 58e). Carton jaune : Benyachou (72e).
Castelsarrasin : 1E Boué (17e) ; 1T Bounaudet (17e) ; 1P Bounaudet (21e).

Nimes 15. Roche ; 14. Chiker, 13. R. Pichard, 12. Darmon (22. Guillimin 74e), 11. Roucayrol ; 10. Debladis, 9. D. Pichard (21. B. Nierat 78e) ; 7. Barnerias, 8. Sparano (19. Llabres 41e), 6. Roca (cap.) ; 5. Lanauve (18. Gonzalez), 4. Gely (20. Vernier 60e) ; 3. Ciccioli (23. Barbet 63e), 2. A. Nierat (16. Benyachou 63e), 1. Nouri (17. Duprat 50e).

Castelsarrasin 15. Bertrand ; 14. Reymond, 13. L. Decavel, 12. Lilomaïava, 11. Vungakoto (21. Salut 62e) ; 10. P. Decavel, 9. Bounaudet (20. Dumail 60e) ; 7. Laborie (cap.), 8. Julia, 6. Boué (19. Salat 66e) ; 5. Giry, 4. G. Sicard ; 0. El Youmouri (23. Limouzin 61e), 2. Van der Westhuisen (16. Torrent 67e), 1. Turano (17. Gros 60e).

Les meilleurs : À Nimes, Roche, Barnerias, A. Nierat, Roucayrol. ; à Castelsarrasin, Van der Westhuisen, L. Decavel, Bertrand, Boué.

Pas toujours serein, Nîmes a finalement bouclé sa phase aller par un dernier succès. Il l’a emporté au bout d’un match indécis jusqu’au bout au cours duquel le plus gros écart n’a jamais dépassé sept points. Loin de montrer un match abouti, Nîmes a donc obtenu l’essentiel en s’appuyant sur sa solidarité et son engagement, un bon rideau hermétique et un essai de son ailier Roucayrol à la conclusion d’un trop rare temps fort. Tout en profitant de buteurs lot-et-garonnais bien maladroits. Cela dit, Nîmes est tombé sur un adversaire joueur, solide, souvent conquérant et compliqué à manœuvrer, et finalement récompensé par un bonus défensif.

Olivier GAGNEBIEN

Saint-Sulpice-sur-Lèze - Pamiers 9 - 21

À Saint-Sulpice-sur-lèze - Dimanche 15 heures - Pamiers bat Saint-Sulpice-sur-Lèze 21-9 (6-9). Arbitre : M. Paris. 1 358 spectateurs.

Pamiers : 2E Khalkhal (67e), Gmir (69e) ; 1T Nakobukobua (69e) ; 3P Ducousso (32e, 40e, 59e). Cartons jaunes : Baquer (13e), Bertro (79e).
Saint-Sulpice-sur-lèze : 3P Doussain (5e, 25e, 35e). Carton jaune : Tebaldini (79e).

Pamiers 15. Bertro, 14. Gmir, 13. Basque, 12. Tolofua, 11. Cancian (22. Bach 58e), 10. Ducousso, 9. Sentenac, 8. Gatti (cap.) (17. Nakobukobua 55e), 7. Chirica, 6. Baquer, 5. Fuzani (18. Ludick 65), 4. Maurens, 3. Benlebbad (23. Pointu 65e), 2. Turashvili (16. Khanfous 50e), 1. Mirtskhulava (19. Khalhhal 51).
Saint-Sulpice-sur-lèze 15. Jeudy ; 14. Soulisse (22. Fraresso 77e), 13. Kalo, 12. Cherel (21. Latapie 68e), 11. Gimeno Alvarez ; 10. Doussain, 9. Tebaldini ; 7. Bonhoure (19. Capezzone 28e), 8. Meneghel, 6. Salis (20. Cassard 64e) ; 5. Da Cunha (18. Basaia 51e), 4. Saux ; 3. Bousquet (23. Dufour 49e), 2. Viozelange (17. Celaya 49e), 1. Caujolle (16. Soulage 49e).

Les meilleurs : À Pamiers, Gatti, Benlebbad, Gmir, Nakobukobua ; à Saint-Sulpice-sur-Lèze, Jeudy, Tebaldini, Soulisse, Bousquet, Doussain.

Les Damiers se sont déplacés dans le fief imprenable des Haut-Garonnais avec la ferme intention de s’imposer. Dans cette rencontre pleine de promesses la première mi-temps est maîtrisée par les Rouge et Vert dans un combat à force égale. Score de parité atteint à la mi-temps. En seconde période, le pack appaméen a pris le dessus, les damiers ont gagné leurs duels tout en maîtrisant les touches. Malgré la résistance des Saint-Sulpiciens, les Noir et Blanc se sont imposés incontestablement en inscrivant deux essais qui ont creusé l’écart. Ainsi, pour la première fois de la saison, l’USSS s’est inclinée sur son herbe.

Justine DOMANCHIN

Toulouse TTFCT - Castanet 29 - 22

À Toulouse - Dimanche 15 h 30 - Toulouse TTFCT bat Castanet 29-22 (3-12). Arbitre : M ; Vals (Occitanie). 600 spectateurs.

TTFCT : 4E Baudonnat (41e), Torres (53e), Bueno (61e), Brody (68e) ; 3T Lehodey (53e, 61e, 68e) ; 1P Bouyxou (7e). Cartons jaunes : Bueno (21e), Pages (80+1e).
Castanet : 1E Boudon (80+2e) ; 1T Denjean (80+2e) ; 5P Denjean (5e, 21e, 27e, 40e+3, 67e). Carton rouge : Jiarivomi (60e).

TTFCT 15. Sellier ; 14. Martin,, 13.P Dupuy (22. De Roaldes 64e) 12.Lagain, 11.Beilles ; 10.Bouyxou (21. Lehodey 21e), 9.Baudonnat (20. Torres 52e) ; 7.Pages, 8.Sicard (19. B Dupuy 52e), 6.Brody ; 5.Tabeuguia, 4. Manie (18. Raturat 52e) ; 3.Lebrequier (cap.) (23. H Dupuy 64e), 2.Bueno, 1.Flitti (17. Mezaourou 73e). Non entré en jeu : 16 Mekenese.
Castanet 15. Divies (22. Sedjero 63e) ; 14. Dutrieux (2. Boudon 73e), 13.Carton (21. Meda 55e), 12. Girardo (cap.), 11. Bourguignon ; 10. Denjean, 9. Felborg (20. Manent 44e) ; 7. Gonindard (19. Legal 63e), 8. Martins, 6. Betford ; 25. Capelli (18. Lopez-Surjus 55e), 4. Benistan ; 3.Lesthaux (23. Balonas 33e), 2. Boudon (16. Jiarivomi 55e), 1. Sellan (17. Martin 3e).

Les meilleurs : À Toulouse TTFCT, Baudonnat, Flitti, Bueno, Brody, Lebrequier, Lehodey, Sellier ; à Castanet, Denjean, Benistan, Felborg, Bourguignon, Lopez-Surjus.

Sous un froid glacial, le public n’a pas assisté à un grand match de rugby mais à un vrai derby où aucune des deux formations n’a voulu lâcher. Dans cette rencontre le Toec est méconnaissable en première période, fait des fautes et laisse Castanet faire le spectacle avec un Alexis Denjean en réussite et c’est très logiquement que Castanet mène à la pause. La seconde période voit le réveil des Toulousains qui marquent rapidement. Castanet finit même à quatorze et a su trouver des ressources pour récupérer un bonus inespéré.

Fabrice Hermen

Valence-d’Agen - Marmande 22 - 19

À valence-d’Agen - Dimanche 15 heures - Valence-d’Agen bat Marmande 22-19 (5-9). Arbitre : M. Jobert. 500 spectateurs.

Valence-d’Agen : 3E Bertram (23e), Chapon (58e), Lecareux (80e) ; 2T Chapon (58e), Henric (80e) ; 1P Henric (65e). Cartons jaunes : Deschamps (8e), Vezes (51e).
Marmande : 1E Boulaghrifa (43e) ; 1T Kralfa (43e) ; 4P Pierre (9e, 18e, 29e, 54e). Carton jaune : Thouchkaieff.

Valence-d’Agen 15. Diniz (22. Borderies 52e) ; 14. Deschamps, 13. Furini (21. Henric 52e), 12. Lecareux (13. Furini 81e), 11. Bertram ; 10. Chapon, 9. Dulay (20. Macia 59e) ; 7. Lolesio, 8. Fono (19. Lescout 59e), 6. Caccia ; 5. Teissedre, 4. Vezes (18. Laude 60e) ; 3. Aouadi (23. Koza 68e), 2. Flanquart, 1. Delon (17. Gouveia 51e). Non entré en jeu : 16 Niveau.

Marmande 15. Boulaghrifa ; 14. Rioualen, 13. Buzoni, 12. Dekoker, 11. Laporte (19. Vengeon 69e) ; 10. Pierre (21. Kralfa 34e), 9. Chateauraynaud (20. Perret-Tournolias 69e) ; 7. Ren, 8. Vaccaril, 6. Pomies ; 5. Germain (16. Barres 62e), 4. Thouchkaieff ; 3. Moretto (23. Vial 55e), 2. Benjamin, 1. Barres (17. Dumain 55e). Non entrés en jeu : 19. Vengeon, 22. Grégory.

Les meilleurs : À Valence-d’Agen, Flanquart, Vezes, Lolesion Dulay, Bertram, Deschamps ; à Marmande, Germain, Pomies, Pierre, Boulaghrifa.

Au bout de 83 minutes jouées sur un terrain lourd, ce sont les locaux qui ont pu lever légitimement les bras. Un combat âpre entre les deux formations dans les affrontements qui furent, comme on se plaît à le dire, virils mais corrects. Les visiteurs, très puissants devant, tombèrent sur une belle défense valencienne et c’est le canonnier de service qui marqua pour les visiteurs. Les locaux ont été récompensés de leurs intentions offensives avec un essai du jeune ailier Bertram. En deuxième période, les locaux vont accélérer et marquer par l’ouvreur Chapon. La fin de match fut très tendue, à la 80e minute leur troisième essai donnait une victoire méritée.

Michel Bony

Poule 4 

Oloron - Lombez-Samatan 17 - 16

À OLORON- Samedi 15 h 15-Oloron bat Lombez-Samatan 17-16. Arbitre : M. Albuisson (Nouvelle-Aquitaine). 600 spectateurs.

OLORON : 2E Boucau (55e), Thevenot (70e) ; 2T Latournerie (55e, 70e) ; 1P Barantol (10e).
LOMBEZ-SAMATAN : 1E Tauberidze (43e) ; 1T Bouquet (43e) ; 3P Bouquet (13e, 17e, 64e). Carton jaune : Nonnon (70e).

OLORON 26. Zono ; 14. Pailhassar, 13. Boucau, 12. Bordenave, 11.Pillardou ; 10. Barantol (21. Latournerie 49e), 9. Jully (20. Tisné 59e) ; 7. P. Crampé (cap.) (22. A. Biscay 71e), 8. Thevenot, 6. Pinto (19.Loustalet 52e) ; 5.Lindokhule, 4. Perrain (18. Panigaï 52e) ; 3.Pargade (23. Tomuli 56e), 2. Lacorne (16. Ramirez 16e), 1. Moncade (17. Sotteau 67e).
LOMBEZ-SAMATAN 15. Bouquet ; 14. Pedussaud (21. Dubessy 68e), 13. Cazabonne (22. Perez mt), 12. Suderie (cap.), 11. Darrieux ; 10.Cortes, 9. Rousse (20. Revel 76e) ; 7. Cugier (19. Damiot 63e), 8.Tauberidze, 6. Sanda (18. Labatut 56e) ; 5. Nonnon, 4. Rançon (17. Vanneste 66e) ; 3. Dikhal (23. Batbie 56e), 2. Raynier (16. Bedel 63e), 1.Del Matto.

Les meilleurs : À Oloron, Boucau, Thevenot, Latournerie ; à Lombez-Samatan, Tauberidze, Cugier, Suderie.

Les Oloronais ont décroché un troisième succès consécutif, ce qui ne leur était plus arrivé depuis de nombreuses années. Certes, ils ont souffert, ont frôlé la défaite mais ont su trouver les ressources nécessaires. La météo exécrable n’a laissé aucune place à quelconque possibilité de beau jeu mais les deux formations ont fait preuve de vaillance et de solidarité. Tout comme à Fleurance, le FCO était distancé au score (3-13, 43e) avant de retourner la situation avec deux essais : l’un grâce aux « cannes » de son centre Boucau, l’autre grâce à la puissance de son pack. Deux essais transformés par le jeune espoir du club, Paul Latournerie… Non, Oloron n’est pas mort.

Fabrice BOROWCZYK

Bagnères-de-Bigorre - Lannemezan 15 - 6

À bagnères-de-bigorre - Dimanche 15 h 15 - Bagnères-de-Bigorre bat Lannemezan 15-6 (3-6). Arbitre : M. Le Gall (Nouvelle Aquitaine). 1 500 spectateurs.

Bagnères-de-Bigorre : 2E collectif (53e), Bourgine (77e) ; 1T Pucheu-Plante (53e) ; 1P Pucheu-Plante (8e).
lannemezan : 2P Dasque (3e, 18e). Cartons jaunes : Rixens (53e), Cazorla (65e).

Bagnères-de-Bigorre 15. Dulucq ; 14. Grimaud, 13. Barats, 12. Cabanne, 11. Pucheu-Plante ; 10. Dubarry (21. Matier 58e), 9. Danos (22. Cayrolle 70e) ; 7. Ferras (20. Gélédan 68e), 8. Capberbet, 6. Gayri (19. Sauné 58e) ; 5. Caila, 4. Colombo ; 3. Lisbani (23. Barbé 54e), 2. Pujo (cap.) (16. Bernard 68e), 1. Pambrun (17. Lorkipanidze 54e).
lannemezan 15. Belsunce ; 14. E. Paris, 13. Lafitte, 12. Ducau, 11. Baisagale ; 10. Dasque, 9. Aubanell ; 7. T. Paris, 8. Cazorla (cap.), 6. Rojo (19. Bonnecarrere 46e) ; 5. Dasté, 4. Nawaqadau (18. Orso 63e) ; 3. Tourreau (23. Rixens 46e), 2. Manso-Moyano, 1. Gabarre (17. Leffler 55e).

Les meilleurs : À Bagnères-de-Bigorre, Pambrun, Colombo, Capberbet, Danos et Pucheu-Plante ; à Lannemezan, Gabarre, Daste, Dasque, Baisagale et Belsunce.

On se doutait bien que les conditions n’allaient pas être propices aux grandes envolées avec un terrain vite transformé en cour de ferme. Le match s’est ainsi résumé à une âpre bataille d’avants tandis que les buteurs des deux équipes s’évertuaient à essayer d’occuper le terrain. En place en début de rencontre, les visiteurs ont, un temps, donné l’impression de maîtriser leur affaire en première période mais le pack bagnérais a progressivement pris le dessus, dominant outrageusement le second acte. Une domination justement récompensée par deux essais lors d’une fin de match à l’avantage des locaux.

Alain LACOME

Fleurance - Mauléon 24 - 7

À fleurance - Dimanche 15 heures - Fleurance bat Mauléon 24-7 (7-7). Arbitre : M. Marboh (PACA). 600 spectateurs.

fleurance : 3E Reinhard (10e), Leraitre (58e), Espinasse (74e) ; 3T Bugeat (10e), Bouisset (58e et 74e) ; 1P Bouyisset (50e).
Mauléon : 1E Aguer (17e) ; 1T Aguer (17e). Cartons jaunes : Orabe (20e) et Caballero (56e).

fleurance 15. Leraitre ; 14. Espinasse, 13. Brethous, 12. Andreu (20 Rochelli 53e), 11. Ducellier (22 Cantaloup 53e) ; 10. Bugeat (21 Bouisset 49e), 9. Lanave ; 7. Bevilacqua (cap.) (19 Yborra 56e), 8. Reinhard, 6. Touton ; 5. Chiari (18 Puydupin 67e), 4. Vidal ; 3. Vepkhvadze (23 Durango 72e), 2. Trabuchi (16 Muradore 67e), 1. Pagoaga (17 Vignasse 14e).
Mauléon 15. Carrique ; 14. Berrogain (20 Bouillon 56e), 13. Rosier, 12. Barberarena, 11. Larroude (22 Laplace 56e) ; 10. Obare (21 Brocal 63e), 9. Aguer ; 7. Ainciburu, 8. Orabe, 6. lopez ; 5. Alvarez (19 Aubame 39e), 4. Le Tiec (18 Caballero 53e) ; 3. Perez (cap.), 2. Cazobon (23 Derdoy 50e), 1. Recondo (17 Raschelli 47e) Non entré en jeu : 16. Larramendy.

Les meilleurs : À Fleurance, Trabuchi, Vidal, Reinhard, Touton Espinasse, Leraitre ; à Mauléon, Carrique, Aguer, Orabe, Perez.

Si les Fleurantins ont obtenu une nette victoire, il aura fallu tout de même attendre la seconde période pour voir les Basques plier devant la force gersoise à l’image de sa mêlée. Les Fleurantins rentrent bien dans la partie et la récompense arrive vite avec cet essai de Reinhard à la sortie d’une mêlée. Mais ca ne suit pas derrière et ce sont au contraire les Basques qui scorent à leur tour par Aguer. En seconde période les Fleurantins vont occuper le camp de Mauléon et vont construire sereinement leur victoire. Leraitre en coin et Espinasse iront de leur essai et en fin de match les Fleurantins seront proches d’aller chercher le bonus offensif.

Richard Cazeneuve

Nafarroa - Auch 12 - 10

À Saint-Jean-Pied-de-port - Dimanche 15 h 15 - Nafarroa bat Auch 12-10 (6-3). Arbitre : M. Camus (Occitanie). 1 100 spectateurs.

Nafarroa : 4P G. Tissier-Iputcha (2e, 17e, 57e, 70e).
Auch : 1E Halzuet (45e) ; 1T Vignes (45e) ; 1P Vignes (14e). Cartons jaunes : Soufflet (4e), Sarrade (69e).

Nafarroa 15. B. Mousques (23. Orhategaray, 62e) ; 14. Garrouteigt, 13. Jaureguiberry, 12. Etcheverry (21. Spring, 62e), 11. Aguerre (22. Barnetche, 56e) ; 10. A. Tissier-Iputcha, 9. G. Tissier-Iputcha ; 7. Lacoste (19. M. Brust, 62e), 8. Gastambide, 6. Olhats (20. Irigaray, 62e) ; 5. A. Cachenaut (cap), 4. Chassier ; 3. Pessans (18. Ortiz, 69e), 2. Arthaberro (16. Perez, 56e), 1. P. Cedarry (17. Antchagno, 56e)
Auch 15. Vignes ; 14. Gaignard (20. Riva, 13e), 13. Lagardère (22. Lafforgue, 63e), 12. André, 11. Talbot ; 10. Perusin, 9. Massart (21. Viviez, 72e) ; 7. Clauzade (cap), 8. Loutocky (16. Dardenne, 60e), 6. Fossaert (19. Sarrade, 63e) ; 5. Guerois (18. Monferran, 70e), 4. Soufflet ; 3. Halzuet (23. Cassagnabere, 60e), 2. Peotta, 1. Janlin (17. Menabdishvili, 60e).

Les meilleurs : À Nafarroa, G. Tissier-Iputcha, B. Mousques, Cachenaut ; à Auch, Massart, Clauzade, Halzuet.

l Auréolés de leur invincibilité, les Auscitains ont été décontenancés par le volume de jeu, l’opiniâtreté, le combat, l’agressivité défensive dont ont fait preuve les Bas Navarrais de Nafarroa. Ceux-ci ont imposé un jeu de pression continuel, déployé, pénétrant ou au pied, devant lequel les visiteurs se sont montrés maladroits, indisciplinés, empruntés, en un mot décevant, malgré un essai marqué en force sous les poteaux. Les jeunes Basques ont infligé une première défaite logique et héroïque à des Gersois déconcertés, qui se contentent d’un point de bonus défensif.

Jean-Jacques AMBIELLE

Peyrehorade - Anglet 6 - 10

À PEYREHORADE - Dimanche 15 h 15 - Anglet bat Peyrehorade 10-6 (7-3). Arbitre : M. Martin (Nouvelle-Aquitaine). 600 spectateurs.

ANGLET : 1E Leconte (13e) ; 1T Dhuin (13e) ; 1P Dhuin (44e). Carton jaune : Meneses (52e).
PEYREHORADE : 2P J.Discazeaux (26e), T.Discazeaux (53e).

ANGLET 15. Pulon-Olhasque ; 14. Layan, 13. Pietrelli (21. Cahuzac 25e), 12. Chabat, 11. Tsouladze ; 10. Dhuin (22. Iturriria 73e), 9. Aziza ; 7. Gilibert (20. Egurrola 39e), 8. Laulhé, 6. Leconte (19. Cazaux 63e) ; 5. Beloqui (18. Dartigues 51e), 4. Dos Santos ; 3. Chocou, 2. Meneses (16. Berho 61e), 1. Martinez (17. Izopet 61e). Non entré en jeu : 23. Kasprowic.
PEYREHORADE 15. J. Discazeaux ; 14. Pandelo-Mendez, 13. Lalanne, 12. Bonnet, 11. Brana ; 10. Labescau (22. T. Discazeaux mt), 9. Belleret (21. Gatuingt 48e) ; 7. Sallaberry (17. Pais 59e), 8. Bomard, 6. A.Duvert (19. Dubois 49e) ; 5. Duguid (20. Darrigol 59e), 4. Bachacou (18. Grugier 48e) ; 3. Mahamat (23. Lescoulié 51e), 2. M.Duvert, 1. Rièges (16. Castagnet 51e).

Les meilleurs : À Anglet, Dhuin, Aziza, Leconte, Dos Santos, Martinez ; à Peyrehorade, J. Discazeaux, T. Discazeaux, Bomard, Bachacou, Rièges.

l On se doutait bien que les mauvaises conditions climatiques n’allaient pas avantager l’équipe locale dans la pratique de son jeu habituel flamboyant. En effet, sur un terrain gras et avec un ballon glissant, nombre d’initiatives des Verts ont avorté face à une équipe d’Anglet bien organisée en défense et qui a su mieux s’adapter en s’appuyant sur un bon jeu au pied de sa charnière et de son arrière. De plus, la conquête en touche a laissé à désirer côté peyrehoradais à des moments décisifs de la rencontre. Le seul essai fut l’œuvre de Leconte qui joua rapidement une pénalité à cinq mètres de la ligne.

Jean-Claude LAMARQUE

Tyrosse - Saint-Jean-de-Luz 34 - 6

À TYROSSE - Dimanche 15 h 30 - Tyrosse bat Saint-Jean-de-Luz 34-6 (13-6). Arbitre : M.Gleyze (Nouvelle-Aquitaine). 850 spectateurs.

TYROSSE : 4E Pénalisation (40e+3, 70e), Camborde (44e), Brissot (49e) ; 2T Baldy (44e, 49e) ; 2P Baldy (25e, 28e).
ST-JEAN-DE-LUZ : 2P Belie (9e, 37e). Carton jaune : Penigaud (40+3e).

TYROSSE 15. Lagarde (20. Ferre 58e) ; 14. Villetorte, 13. Descazaux, 12. Brauge (21. Chasseur 58e), 11. Camborde ; 10. Baldy, 9. Loustaunau (22. Rama 71e) ; 7. Castet (19. Lafitte 60e), 8. De Molder, 6. Montois (7. Castet 72e) ; 5. Dicharry, 4. Kahn (18. Samson 63e) ; 3. Lafontan (23. Belestin 53e), 2.Brissot (cap.) (17. Azpiroz 53e), 1. Hontebeyrie (16. Georgiades 58e).
ST-JEAN-DE-LUZ 15. Miura (22. Viudes 49e) ; 14. Mendiague, 13. Acebes, 12. Daubas (21 Bordagaray), 11. I. Elissalde ; 10. Belie, 9. Dassance (20. Aliot 49e) ; 7. Juanicotena (cap.), 8. Armengaud (18. X. Elissalde), 6. Barrague (19. Cancillo 45e) ; 5. Richard, 4. M’Bolle ; 3. Penigaud (23. Eloff 51e), 2. Etcheveste (16. Hiriart-Urruty 45e), 1. Acosta (17. Tescher 45e).

Les meilleurs : À Tyrosse, Camborde, Descazaux, Loustaunau, De Molder, Castet, Montois, Dicharry ; à Saint-Jean-de-Luz, Acebes, Armengaud, Juanicotena, Richard.

Dans des conditions atmosphériques délicates, les locaux sont parvenus à décrocher une victoire bonifiée sur le dauphin de la poule. Pour y parvenir, après une première période très équilibrée où les défenses prenaient le pas sur les attaques, les Landais s’en sont remis à leurs avants, véritablement souverains et prenant en étau des Basques sans cesse dominés physiquement. Un essai de pénalité au terme du premier acte donnait le ton, et confortait les Tyrossais dans leurs options et certitudes du jour. Conquête sans faille, excellente mêlée, pressing agressif, tels allaient être les ingrédients de la deuxième période face à des Basques bien désemparés et démunis de solutions alors que les Landais ne relâchèrent jamais leur emprise.

Jean-Jacques LECOUONA

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?