Pro D2 - Éclaircies à Colomiers après la victoire face à Bourg-en-Bresse

  • Éclaircies à Colomiers
    Éclaircies à Colomiers Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Grâce à son banc, Colomiers a stoppé sa mauvaise série. Une façon idéale de préparer le déplacement à Mont-de-Marsan. Malgré une belle opposition, l’US Bressane s’est écroulée en fin de match.

D’ordinaire, les Columérins auraient davantage insisté sur le bonus offensif qu’ils n’ont pas obtenu. Mais ce vendredi, l’essentiel était bien la victoire. Après une période difficile marquée par les très nombreuses blessures (elles sont montées jusqu’à 19 !), un jeu en berne et des résultats en deçà des attentes suscitées par le début de saison, Colomiers avait l’occasion de retrouver du positif. C’est ce que retient Julien Sarraute : « C’était important pour nous de renouer avec la victoire. On en avait besoin. Le contenu manque encore de qualité avec beaucoup de ballons tombés, peu de séquences offensives… Le match était très défensif. Mais le succès est le plus important. » Dans les faits, l’opposition entre Colomiers et Bourg-en-Bresse ne sera pas dans la compilation des plus beaux matchs de la saison. Il faut dire que les visiteurs étaient parfaitement préparés à ces conditions hivernales. « Ils ont fait le match parfait à l’extérieur !, reconnaît Karl Chateau, pour qui c’était la première sous le maillot columérin. Leur occupation était très efficace en première période. » Le demi d’ouverture Mathis Viard entre autres a pu utiliser le vent à bon escient pour sortir à la pause à égalité.

Des remplaçants décisifs

Et si cette stratégie et sa réalisation sont restées utiles peu après le retour des vestiaires, peu à peu les partenaires d’Anthony Coletta ont mis la main sur le match, et ce grâce à des fondamentaux qui ont parfois fait défaut ces dernières semaines. Après le ballon porté conclu par Thomas Larrieu en première période, c’est Guillaume Tartas qui marquait, suite à une belle domination initiée par un autre maul. Celui-ci commentait à l’issue du match : « Ce fait de match aide à combattre nos vieux démons ! Parce que sur les matchs précédents on s’écroulait sur la deuxième mi-temps en laissant le match à l’adversaire. Collectivement, devant et derrière, on a réussi à relever la tête et faire le break comme on sait le faire. Je suis content que mon essai ait participé à ça ! » Aussi, ce qui avait fait la force de la Colombe en début de saison, soit le banc, a retrouvé son poids. Karl Chateau, Guillaume Tartas en sont l’exemple, tout comme Paul Pimienta, à l’origine du troisième essai grâce à un coup de pied à suivre judicieux sur l’aile gauche. L’ailier, tout heureux d’avoir apporté sa pierre à l’édifice, expliquait sobrement : « On nous avait bien briefés d’apporter le maximum en rentrant. Ça s’est bien passé ! « Tartine » (Tartas, N.D.L.R.) rentre et marque. On a tous essayé de faire le job et à la fin on se retrouve gagnant. » Les hommes du duo Sarraute-Berneau confortent ainsi leur quatrième place. Quant à l’US Bressane, qui a sûrement péché par déficit de puissance, le score est lourd mais les espoirs sont permis au vu de sa justesse tactique.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?