Toulouse assure son avenir en prolongeant Mola et ses cadres

  • Mola et ses cadres : Toulouse assure son avenir
    Mola et ses cadres : Toulouse assure son avenir Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

Le champion de France et d’Europe s’est déjà projeté sur les prochaines saisons en sécurisant la plupart de ses joueurs majeurs, en même temps que son manager. Même s’il reste quelques dossiers à régler.

Depuis plusieurs mois et son doublé historique, le Stade toulousain a anticipé sa mutation. Une partie du groupe était sous contrat jusqu’en 2023 et l’idée était de régler les dossiers principaux pour ne pas se retrouver perturbé en année de Coupe du monde, d’autant que de nombreux Rouge et Noir seront sur le pont pour l’événement. Comme annoncé à plusieurs reprises dans ces colonnes, le talonneur et capitaine Julien Marchand (26 ans), le demi de mêlée Antoine Dupont (25 ans), le pilier gauche Cyril Baille (28 ans) et le troisième ligne François Cros (27 ans) ont été sécurisés sur le long terme. Le premier jusqu’en 2028, les autres jusqu’en 2027. Révélée par nos soins, la prolongation du deuxième ligne australien Richie Arnold (31 ans) est désormais effective. L’intéressé s’est engagé jusqu’en 2025. Selon nos informations, l’ouvreur Romain Ntamack (22 ans) est aussi proche de parapher un nouveau bail et les discussions se poursuivent avec d’autres internationaux érigés en priorités, tel le talonneur Peato Mauvaka (24 ans) par exemple. Comme évoqué dans Midi Olympique, le manager Ugo Mola, initialement lié jusqu’en 2023, avait conditionné sa prolongation à celles des cadres de son effectif, lesquelles sont aujourd’hui assurées pour la plupart, et celle du manager du haut niveau Jérôme Cazalbou. Le technicien avait donné son accord de principe au président Didier Lacroix voilà déjà quelques semaines. Mola va donc rempiler jusqu’en 2027.

Rory Arnold vers le Japon, Tekori à Carcassonne ?

Le Toulouse des saisons à venir prend forme, même s’il faudra encore pallier quelques départs. Si celui d’Antoine Miquel à Bordeaux-Bègles l’a été avec le recrutement d’Alexandre Roumat, le club pourrait être amené à prospecter en deuxième ligne. Revenu en sélection australienne depuis novembre, Rory Arnold (31 ans) - en fin de contrat en juin - songe sérieusement à donner une nouvelle orientation à son parcours pour s’offrir le maximum de chances de disputer le Mondial 2023 avec les Wallabies. Un départ vers le Japon est notamment dans les tuyaux. Dans le même secteur, il était acquis que Joe Tekori (38 ans) disputait sa dernière saison sous le maillot toulousain, même si le joueur a fait part de son envie de continuer. Sa signature à Carcassonne, où Christian Labit souhaite sa venue, prend de l’épaisseur. À noter que le flanker springbok Rynhardt Elstadt (32 ans), engagé jusqu’en 2023, peut monter dans la cage si Toulouse venait à se renforcer encore en troisième ligne.

Plusieurs noms ont aussi circulé pour densifier le poste de demi de mêlée, alors que Dupont sera souvent avec le XV de France avant la Coupe du monde. Mais il ne devrait pas y avoir de recrutement supplémentaire dans ce secteur. Baptiste Germain (21 ans) est sous contrat. Alexi Bales (31 ans), possédant une clause qui n’a pas été dénoncée par le joueur ou par le club, est désormais engagé jusqu’en 2023. Et l’ailier international Arthur Retière (24 ans), qui rejoindra Ernest-Wallon où les pertes de Yoann Huget et Cheslin Kolbe n’avaient pas été compensées l’été dernier, peut dépanner en numéro 9, là où il a commencé sa carrière. Toujours dans la ligne de trois-quarts, le dossier Pierre-Louis Barassi (23 ans) est bouclé, celui de Melvyn Jaminet (22 ans) est encore en cours.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérémy FADAT (avec V. B. et D. N.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?