Favre, Thomas, Vakatawa, Ramos... Toutes les infos du groupe France pour le Tournoi des 6 nations

  • Favre, Thomas, Vakatawa, Ramos... Toutes les infos pour le groupe du XV de France.
    Favre, Thomas, Vakatawa, Ramos... Toutes les infos pour le groupe du XV de France. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les vainqueurs de la dernière tournée d’automne seront largement reconduits cet hiver. Teddy Thomas devrait faire, lui, son retour en Bleu.

Plus l’échéance — majeure, majuscule, capitale ! — du Mondial 2023 approche, plus Fabien Galthié et son staff semblent resserrer leur groupe. Selon toute vraisemblance, peu de véritables surprises seraient donc à attendre dans la liste des quarante-deux joueurs (annoncée mardi) amenés à disputer le prochain Tournoi des 6 Nations et que le sélectionneur communiquera ce mardi. En première ligne, les cartes sont toutes distribuées à droite et à ce jour, le Castrais Wilfried Hounkpatin et le Toulousain Dorian Aldegheri accusent un retard certain sur les trois favoris : Uini Atonio, Mohamed Haouas et Demba Bamba. De l’autre côté de la mêlée, le statut de « troisième homme » devrait se disputer entre Thierry Paiva et Reda Wardi.

Et au milieu, alors ? Même si Peato Mauvaka a marqué des points face aux All Blacks à l’occasion du dernier test de la tournée d’automne, son concurrent à Toulouse Julien Marchand est encore considéré comme le talonneur titulaire en équipe de France. Le Castrais Gaëtan Barlot est favori pour accompagner ces deux hommes, même si les récentes performances de Pierre Bourgarit n’ont pas laissé insensibles William Servat et Karim Ghezal, les coachs des avants tricolores.

Par rapport à la dernière sortie publique des Bleus, la deuxième ligne ne devrait pas vraiment évoluer et l’on retrouvera Paul Willemse, grand « Tao », Thibaud Flament, Bernard Le Roux ou le Castrais Florent Vanverberghe.

C’est donc en troisième ligne qu’il faut chercher une première surprise et, à l’heure où nous imprimons ces lignes, le Racingman Yoan Tanga et le Rochelais Paul Boudehent, auteurs tous deux d’un excellent début de saison, pourraient être appelés dans le groupe élargi. Tanga, un profil « râblé » dont sont pour l’instant dépourvus les Bleus, serait en ballottage avec le Toulousain Selevasio Tolofua quand Paul Boudehent devancerait Alexandre Bécognée et Matthias Haddad d’une courte tête. Le Parisien Sekou Macalou, que le staff aimerait installer dans le rôle de « finisseur », devrait être maintenu.

Vakatawa attendu malgré sa méforme

Les six hommes constituant la charnière seront, sauf cataclysme, les mêmes qu’à l’automne, Maxime Lucu ayant récemment pris du galon aux yeux du staff. Le capitaine tricolore Antoine Dupont s’est récemment fait infiltrer le genou mais sa participation au Tournoi des 6 Nations ne semble pas menacée. À l’ouverture, si le profil de Léo Berdeu plaît au sélectionneur, il semblerait qu’Antoine Hastoy garde sur lui une longueur d’avance. Les Toulonnais Louis Carbonel et Baptiste Serin, eux, ne seront pour le moment pas conviés.

Au milieu du terrain, la présence de Virimi Vakatawa aurait pu faire débat, tant le Racingman est en difficultés ces dernières semaines. Selon toute vraisemblance, « Viri » fera pourtant bien partie du groupe des 42 mais ne devrait pas être aligné contre l’Italie lors du match d’ouverture, Jonathan Danty et Gaël Fickou ayant les faveurs des pronostics. Derrière ces hommes-là, Jules Favre, dont le profil de polyvalent à la Arthur Vincent plaît au staff, devrait être appelé pour la première fois. Sur l’aile, Teddy Thomas fut longtemps en ballottage mais, au prix de bonnes performances en Coupe d’Europe, il pourrait retrouver le maillot tricolore après avoir manqué la tournée d’automne sur blessure. Le poste d’arrière, lui, est blindé par les présences de Melvyn Jaminet et Brice Dulin. Le Toulousain Thomas Ramos, pourrait, au départ, être laissé à disposition de son club.

Le groupe probable des 42

 

Piliers gauches : Baille, Gros, Wardi ou Paiva

Talonneurs : Marchand, Mauvaka, Barlot ou Bourgarit

Piliers droits : Atonio, Bamba, Haouas

Deuxième ligne: Willemse, Le Roux, R. Taofifenua, Flament, Vanverberghe, Woki

Troisième ligne : Boudehent, Tanga ou Tolofua, Alldritt, Jelonch, Cros, Macalou, Diallo ou Bécognée, Cretin

Demis de mêlée : Dupont, Lucu, Couilloud

Demis d’ouverture : Ntamack, Jalibert, Hastoy

Centres : Fickou, Danty, Vakatawa, Favre, Moefana, Vili

Ailiers : Penaud, Villière, Thomas, Lebel, D. Taofifenua

Arrières : Dulin, Jaminet

 

Dernière minute > Alerte à la cuisse pour Jalibert

Ce dimanche, l’ouvreur de l’Union Bordeaux-Bègles Matthieu Jalibert est sorti en deuxième mi-temps lors du succès face aux Scarlets. Touché à la cuisse droite alors qu’il tentait une transformation, le joueur a demandé à être remplacé. Simple alerte ? Son manager Christophe Urios s’est voulu rassurant : « Il ressent toujours cette douleur sur son quadriceps, donc on a préféré ne pas prendre de risque. [...] Il n’est pas blessé. » Si le technicien souhaite chasser les inquiétudes le concernant, il faudra voir l’évolution ce lundi. S’il déclarait forfait, ce serait un coup dur pour les Bleus. Le staff devrait alors piocher dans son réservoir avec trois options possibles : appeler pour la première fois le Lyonnais Léo Berdeu, relancer le Toulonnais Louis Carbonel ou s’appuyer sur la polyvalence du Toulousain Thomas Ramos.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?