Castres a une revanche à prendre

  • Castres a une revanche à prendre.
    Castres a une revanche à prendre. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Tarnais ont un énorme match à jouer vendredi soir. Chez le champion d’angleterre, il faudra laver l’affront de la défaite au match aller et tenter d’arracher la qualification.

Le Castres olympique est face à un immense défi. Celui de faire chuter les Harlequins, champion d’Angleterre, sur leur pelouse, pour croire en une qualification pour la phase finale de cette Champions Cup.

Les Tarnais, qui ont récolté trois points de bonus en trois matchs ont un double sentiment de revanche au moment d’aborder cette rencontre de prestige face à la grosse Armada d’outre-Manche. D’abord, celui de s’être fait battre au mois de décembre dernier à Pierre-Fabre par ces mêmes Harlequins, sur le score de 20 à 18 et au terme d’un match dont l’issue aurait pu être différente si le CO avait fait preuve d’un peu plus de maturité dans les moments clés. "Il y a un côté revanchard au moment du match retour lorsque tu as perdu l’aller à domicile, concède sans ambages Yannick Caballero, ex troisième ligne du club désormais entraîneur spécialiste en charge de la touche. Il y a aussi la façon dont on a perdu, juste à la fin. Donc on connaît cette équipe qui est une des meilleures d’Europe. Il faudra faire un énorme match mais on a encore quelque chose à aller chercher, une qualification."

Castres a un beau réservoir

Une qualification toujours possible, mais rendue plus compliquée par la situation ubuesque à laquelle sont confrontés les Castrais, qui sont un peu "les dindons de la farce" des différentes décisions prises par l’EPCR sur la gestion des matchs reportés. Pour la faire courte, les Tarnais auraient presque mieux fait de voir leur match au Munster reporté pour glaner deux points sur tapis vert en restant tranquillement au chaud au Levézou. Bristol, un match joué mais deux reports, compte sept points et sera qualifié… Cherchez l’erreur. "On a toujours perdu les armes à la main dans cette compétition, alors on ne baissera pas la tête."

Depuis le début de cette compétition, les Tarnais puisent dans un effectif élargi par rapport à celui qui évolue habituellement en Top 14. Ces garçons marquent des points précieux pour la suite de la saison, comme l’explique Yannick Caballero. "On a vraiment un gros groupe. Cet effectif est dense. Les remplaçants, si tant est que je puisse les appeler ainsi, haussent le niveau quand ils entrent en jeu." Nous pensons ici aux Jack Whetton, Meteaki Kafatolu, Thomas Larregain pour ne citer qu’eux, qui portent haut les couleurs du CO sur le plan continental.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David BOURNIQUEL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?