La Rochelle : jour de fête pour les Boudehent

  • La Rochelle : jour de fête pour les Boudehent.
    La Rochelle : jour de fête pour les Boudehent. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Pour la première fois de la saison, Pierre et Paul étaient alignés ensemble. Auteurs chacun d'un essai, les deux frères n'oublieront pas de sitôt cette soirée.

Le champagne a dû couler à flots samedi soir du côté d'Angers. La famille Boudehent a dû se délecter du doublé réalisé par les deux frères. Titularisé pour la première fois de l'année, Pierre a saisi sa chance. L'ailier de 23 ans a inscrit l'essai du bonus en étant à la conclusion d'une contre-attaque d'enfer menée par Brice Dulin. Sa première réalisation sous les couleurs maritimes depuis le 5 mai 2018. Entre les blessures, un prêt à Vannes et la concurrence à Marcel-Deflandre, l'international à VII avait dû patienter et travailler dans l'ombre. Au-delà de son essai, il a marqué des points en se montrant percutant sur chacune de ses prises de balle et opportuniste comme sur ce petit par-dessus parfaitement exécuté par Pierre Popelin en première période. Sa prestation, agrémentée de deux franchissements, lui a valu la mention du capitaine Romain Sazy en conférence de presse : "J'ai trouvé Pierre plutôt à l'aise sur l'aile et il nous a mis dans l'avancée, soulignait le deuxième ligne. Il a su leur mettre un coup aussi avec Brice Dulin sur le jeu au pied ensuite. Même défensivement c'était très bien, il joue très peu donc là il avait la confiance du coach, il a répondu présent et je suis très content pour lui."

Paul Boudehent, la convocation en prime

Devant, son frère cadet, d'un an plus jeune, a encore rendu une copie plus que convaincante. Avec son premier essai de la saison en prime, à la conclusion d'un groupé-pénétrant. S'il a été relativement discret en attaque par ailleurs, ses onze plaquages - plus haut total avec Rémi Picquette et Grégory Alldritt - ont permis aux visiteurs de résister aux assauts écossais. Le troisième ligne aile poursuit son irrésistible montée en puissance. La présence de son frère à ses côtés, samedi, ajoutant une touche émotionnelle à sa belle passe. Le week-end de fête de la famille Boudehent s'est poursuivi le lendemain avec la convocation de Paul au sein du groupe France. La belle histoire n'en est qu'à ses débuts.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?