Justice - Le Montpelliérain Mohamed Haouas jugé ce vendredi

  • Le pilier droit du MHR, Mohamed Haouas, doit être jugé ce vendredi.
    Le pilier droit du MHR, Mohamed Haouas, doit être jugé ce vendredi. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Mohamed Haouas va enfin être fixé. Après plusieurs reports, le procès concernant des cambriolages nocturnes de bureaux de tabac (ou tentative) auxquels le pilier du MHR et du XV de France aurait participé en 2014 en compagnie de deux complices présumés va enfin se tenir ce vendredi matin à 9 heures au tribunal correctionnel de Montpellier.

L’épilogue d’un feuilleton judiciaire qui a été décalé à trois reprises : initialement programmé au 29 janvier 2021, il a été reporté au 28 mai puis au 24 septembre de la même année. Problème, aucune audience n’était prévue ce jour-là et la justice décalant au 7 janvier 2022 mais l’audience était « surchargée » ce jour-là, comme l’expliquait Maître Marc Gallix, avocat de Mohamed Haouas, à nos confrères de Midi Libre.

Cette fois, l’audience va bien avoir lieu ce vendredi 4 février, soit plus d’un an après la date initiale. Des reports qui ont dû contrarier le joueur qui, en septembre dernier et par la voix de son avocat, exprimait déjà la volonté de tourner la page de cet épisode de sa vie : « Mohamed Haouas est très déçu. Il voulait être débarrassé de cette affaire qui remonte à 2014 et tirer définitivement un trait dessus. »

Quels faits sont reprochés au droitier du XV de France, non-retenu avec l’équipe de France pour affronter l’Italie dans le Tournoi ce dimanche ? Il s’agit de cinq cambriolages nocturnes de tabac ou tentative, d’un recel d’une voiture volée et de violences volontaires commises sur un policier, qu’il a bousculé pour prendre la fuite. A l’époque, Mohamed Haouas avait 20 ans et avait été interpellé dans la foulée. Il avait passé quatre jours en maison d’arrêt dans le cadre de l’enquête et avait été renvoyé pour vol en réunion avec effraction.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?