Super League - Les Dragons catalans se savent attendus

  • Les Dragons catalans se déplacent en Angleterre ce jeudi, pour ouvrir la Super League 2022, à St Helens.
    Les Dragons catalans se déplacent en Angleterre ce jeudi, pour ouvrir la Super League 2022, à St Helens. Photo Olivier Got
Publié le

L’équipe de Steve McNamara est attendue au tournant, à quelques jours de lancer sa saison de Super League, jeudi, à St-Helens.

Premiers de la saison régulière de Super League en 2021, finalistes malheureux à Old-Trafford, les Dracs apparaissent dans le top 6 des prédictions des spécialistes et des médias anglais. « Oui, nous sommes tous ambitieux, mais pas revanchards. C’est une autre compétition qui débute, de nouvelles équipes, de nouveaux entraîneurs et de nouveaux joueurs. On repart tous à zéro et on mesure le travail qui sera le nôtre si nous voulons atteindre notre objectif », clarifie l’entraîneur Steve McNamara qui n’a ajouté que trois éléments à son effectif, sans compter les nombreux joueurs issus de l’équipe réserve et appelés à faire la préparation cet hiver.

Trois Australiens ont donc déposé leurs valises dans le département à Noël. Trois notables de la NRL. Le meneur de jeu Mitchell Pearce (32 ans), le pilier Dylan Napa (29 ans) et le polyvalent Tyrone May (25 ans).

Trois éléments appelés à donner une certaine plus-value à l’effectif. « Oui nous avons recruté trois joueurs, mais le groupe progresse aussi et les jeunes poussent les titulaires. C’est un tout, un ensemble au milieu duquel la notion de groupe et l’humilité doivent nous porter », appuie le technicien anglais. Un entraîneur qui a rajouté deux saisons à son contrat (fin 2024) avec les Dragons voilà trois semaines. « Nous avons déjà assumé ce statut de leader l’été dernier quand nous avons commencé à enchaîner les performances (douze victoires consécutives). Nous étions favoris de la demi-finale contre Hull KR. Oui nous sommes attendus, mais nous ne sommes pas les seuls, de nombreuses équipes jouent le titre », rappelle Thomas Bosc qui vivra sa cinquième saison dans le costume d’adjoint. Lui qui a vu arriver à ses côtés, l’ancien pilier Sam Moa qui a pris en charge la défense et les avants.

Onze semaines de préparation

Si offensivement, les Dragons ont enchaîné les performances en 2021, manquant quand même de vitesse au moment de conclure, la défense reste le principal axe de travail, là où St-Helens a été le plus fort sur ses deux dernières finales gagnées. « C’est toujours la plus grosse défense qui arrive au bout, c’est comme ça et il faut être au point et bien réglé », conclut Thomas Bosc qui attend impatiemment de voir comment ses joueurs se comporteront ce jeudi (21 heures) à St-Helens pour l’ouverture de la saison. « C’est un excellent match pour commencer la saison et nous relèverons le défi d’affronter les champions chez eux d’entrée », appuie coach McNamara qui a eu onze semaines pour préparer ses joueurs, sachant que les joueurs australiens n’en ont eu que six.

Cette dix-septième saison de Super League espère s’inscrire sur la lignée de la précédente, sachant que la promotion du TO dans la compétition rajoute la notion de derby à laquelle le public est si attaché, surtout au rugby.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Bruno ONTENIENTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?