Amateurs - Un partenariat avec un club roumain pour Fos-Istres

  • Les jeunes joueurs roumains, George Davidoiu et Ciprian Nichitean (au centre), ont été accueillis la semaine dernière par les entraîneurs et dirigeants d’Ouest Provence : Dimitry Trinquier, Thierry Zegrar, Christophe Garcia et Bastien Drouillet.
    Les jeunes joueurs roumains, George Davidoiu et Ciprian Nichitean (au centre), ont été accueillis la semaine dernière par les entraîneurs et dirigeants d’Ouest Provence : Dimitry Trinquier, Thierry Zegrar, Christophe Garcia et Bastien Drouillet. Photo DR
Publié le

Le club de Fos-Istres (Honneur) a noué un partenariat avec une équipe roumaine, pour accueillir deux jeunes joueurs à potentiel.

Le 27 février prochain, Fos-Istres se déplacera à Digne, pour un match décisif en Honneur dans l’optique de la qualification en phases finales, avant la réception, en mars des Pennes-Mirabeaux.

Pour ces deux rencontres, les Provençaux devraient avoir le renfort de deux joueurs. En début de semaine dernière, ils ont accueilli deux Roumains, le pilier, George Davidoiu (19 ans), et l’ouvreur, international moins de 20 ans, Ciprian Nichitean (20 ans. Ils ont été accueillis et présentés en début de semaine dernière. Tout s’est accéléré après la prise de contact il y a un mois d’un ancien joueur roumain du club. « Il a contacté Christophe Garcia, entraîneur de l’équipe 1 et responsable de l’école de rugby, explique le président, Thierry Zegrar. Le principe est le même que Digne avec les joueurs fidjiens. Il s’agit de les aider à progresser pour évoluer à terme à plus haut niveau. » 

Le club a noué un partenariat de Gura Humorului, club situé au nord de la Roumanie, à proximité des frontières ukrainienne et moldave. Il a aussi reçu le soutien de la mairie, pour le logement. Il s’agit d’une opération "gagnant-gagnant" entre le club, qui peut se renforcer ponctuellement à certains postes et pour les joueurs qui vont bénéficier de temps de jeu, accumuler de l’expérience, et peuvent espérer se faire remarquer par des clubs de niveau supérieur.

Échanges culturels

Des contacts ont déjà été noués avec le club de Berre pour venir superviser les joueurs.

Dans un premier temps, les deux joueurs resteront deux mois avec le club de Fos-Istres, le temps de prendre contact, et des repères, avant de retourner en Roumanie pour débuter leur championnat au printemps. Ils reviendront ensuite en août pour la préparation et disputer la saison prochaine en Provence. À ce moment, il s’agira également de les aider à trouver un travail.

« Et c’est aussi un échange culturel, poursuit le dirigeant. Ils vont nous apporter une nouvelle culture et ils vont apprendre le français. Dans tous les cas leur présence n’est pas une finalité. Notre priorité reste d’intégrer nos juniors en équipe une. Mais ils doivent encore s’aguerrir. » 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?