TOP 14 - La Rochelle : Kerr-Barlow dans le bon tempo !

  • Tawera KERR BARLOW, La Rochelle.
    Tawera KERR BARLOW, La Rochelle. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Récemment prolongé jusqu’en 2025, toujours plus indispensable, le demi-de-mêlée Tawera Kerr-Barlow évolue sur un petit nuage cette saison.

Ne cherchez pas très loin, il est là, l’homme en forme du moment, côté rochelais. Pas que du moment d’ailleurs. Depuis le début de la saison, le All Black champion du monde 2015 fait preuve d’une régularité quasi sans faille, à chacune de ses sorties. Toujours au rendez-vous, jamais la cible de critiques. Il est d’ailleurs le seul joueur du club à la caravelle présent sur toutes les feuilles de match depuis mi-septembre et la troisième journée de Top 14, où il avait entamé sa saison après une reprise différée. Quinze titularisations et dix-huit matchs plus tard, Tawera Kerr-Barlow ne cesse d’asseoir son leadership. Et son statut de facteur X. Outre les multiples caviars distribués à ses coéquipiers près des lignes, il a porté, en marquant lors de ses deux dernières journées de championnat, son compteur d’essais à six unités. D’ores et déjà son record personnel sur tout un exercice. L’une de ses meilleures saisons, dès lors ? Jamais très à l’aise quand il s’agit d’analyser ses performances, l’indiscutable demi de mêlée du Stade rochelais a esquivé la question posée par un confrère, la semaine dernière, en conférence de presse. Toujours est-il que sa réponse en dit long sur son épanouissement actuel, quelques semaines après avoir allongé de trois ans son bail rochelais : "Oh, je ne sais pas. C’est aux autres d’en parler et de juger. Moi, je suis toujours fier de jouer avec cette équipe et toujours reconnaissant des opportunités offertes par Vincent (Merling, le président, N.D.L.R) et le club. Chaque week-end, j’essaie toujours de donner le meilleur quand je joue avec ce maillot."

Tout en contrôle

Plaque tournante du jeu rochelais, "T" en est déjà à 668 passes cette saison. 110 plus que le palois Clovis le Bail, troisième au classement annexe des joueurs distribuant le plus le ballon en Top14. "En France, le 9 contrôle bien plus le jeu et le tempo du match qu’en Nouvelle-Zélande, ce que j’apprécie, livrait-il au début du mois dans les colonnes de Rugbypass. Ce n’est pas aussi rapide qu’en Super Rugby mais c’est beaucoup plus technique. Cela m’a permis d’améliorer mon jeu au pied et mon contrôle du jeu." Intronisé centurion du Stade rochelais lors du récent déplacement à Biarritz, Kerr-Barlow en est aussi devenu, depuis son arrivée fin 2017, l’indispensable métronome. Bon courage pour le déloger.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Romain ASSELIN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?