TOP 14 - Toulon veut vaincre le signe indien

  • Toulon veut vaincre le signe indien.
    Toulon veut vaincre le signe indien. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Rouge et Noir s’apprêtent à se déplacer trois fois. Loin de Mayol, les partenaires de Serin ont un bilan quasi famélique. Mais, des motifs d’espoir subsistent.

Le temps est venu pour le RCT de larguer les amarres loin de la Rade. Après une triple réception, ponctuée d’une défaite et de deux succès d’affilée, les Varois vont vivre trois samedis plus à l’Ouest avec en point d’arrêt Brive, Biarritz et Montpellier (match en retard de la 14e journée).

Dans la lutte pour sa survie, Toulon (12e), avec deux matches de retard, se devra de poursuivre sa dynamique de victoires. Surtout, il est dans l’obligation de mettre fin à une série de plus d’un an sans succès à l’extérieur en Top 14 (dernière victoire à Pau, 29-33, 20 février 2021). Problème, Brive (11e), concurrent au maintien, n’est pas une terre propice à la pousse du muguet (dernière victoire en septembre 2014). "Ça fait huit ans que je suis à Toulon et je n’ai jamais gagné à Brive, a confié Belleau. On a souvent été dominés. Donc on est averti et ça va être un challenge et un défi."

Des progrès sous Azéma

Arrivé en octobre, Franck Azéma est passé proche de mettre fin à la disette à Pau (16-16), et au Stade Français (26-24). Une recette secrète ? "À la maison ou à l’extérieur, c’est toujours la même intensité, les mêmes choses qui se passent sur le terrain, a éludé le manager. J’accorde peu d’importance à ça si ce n’est l’atmosphère de Mayol. Sinon, ça reste ce qu’il se passe sur le pré." En interne, la structure et les stratégies plus claires amenées par le manager rassurent. L’édifice reste fragile, la confiance peut s’étioler d’une période à une autre, mais les Toulonnais, à l’image du succès obtenu à Worcester en Challenge en décembre, paraissent plus consistants et solidaires en tant qu’entité.

Alors, que manquent-ils à ces Rouge et Noir pour chasser la malédiction ? "C’est notre collectif qui va nous amener ce "petit" quelque chose supplémentaire, a conclu Belleau. Il va falloir faire preuve de caractère. Il faudra plus se resserrer. On a fait le job sur les deux derniers matches, mais, c’est plus facile à domicile." En terres coujoux, le RCT voudra trouver son supplément d’âme qui fonde les grandes équipes. Chiche ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathias MERLO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?