PRO D2 - Un autre challenge s’offre à Oyonnax

  • Joseph EL ABD, Oyonnax.
    Joseph EL ABD, Oyonnax. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Battus dans les Landes les Oyonnaxiens enchaînent avec un deuxième long déplacement… pas plus simple.

Joe El Abd a pour habitude d’aller droit au but. Aussi, en évoquant la défaite concédée à Mont-de-Marsan, qui a fait perdre à son équipe sa place de leader, le patron des Oyonnaxiens ne se contente pas de souligner les satisfactions, il dénonce aussi les manques : "Si on peut dire que nous avons gagné la guerre des nerfs par le jeu au pied, nous avons surtout perdu celle des rucks." Dans ce secteur du jeu qui, à maintes reprises, a pu constituer leur force, les joueurs du Haut-Bugey ont abandonné trop de ballons de l’avis même de leur manager qui en a bien sûr dégagé un axe de travail avant d’aller à Sapiac : "C’est un défaut qui nous a coûté mais on peut y remédier en corriger certaines attitudes."

Les rucks seront donc au programme de la préparation d’un deuxième long déplacement en l’espace d’une semaine. Mais ils n’en constitueront pas l’unique thématique dès lors que la défaite concédée face aux Montois trouve sans doute l’une de ses causes dans la perte d’un autre combat, celui de la précision. "C’est exact, approuve Joe El Abd. Nous avons connu une entame difficile, mais nous sommes ensuite revenus dans le match. Nous avons eu des opportunités, dans un match de haut niveau, mais sans savoir toutes les concrétiser. Dans la précision de nos actions, dans celles de nos choix, nous devons être meilleurs."

"Nous reprenons la place du chasseur"

La défaite concédée dans les Landes n’a pas laissé de traumatisme dans les esprits oyonnaxiens. "Nous reprenons la place du chasseur. Ce qui importe c’est d’être dans les deux premiers au final", résume Rory Grice. Elle sonne en revanche comme une invite à remettre l’ouvrage sur le métier, pour encore gommer certains défauts, travailler certains points avec une finalité ciblée par Luke Hamilton. "Montauban peut s’appuyer sur un bon pack, un excellent jeu au pied. Cette équipe joue la qualification. Nous devrons être à 100 % de nos moyens." L’enchaînement, après le voyage dans les Landes, s’annonce délicat. Joe El Abd en convient en tirant un constat qui, pour les "Oyomen", a déjà pris la forme d’un challenge "Oyonnax n’a jamais gagné à Sapiac".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?