TOP 14 - Usap : Mahu, la chaussée du géant

  • Le Moldave de 30 ans à la dimension physique rare s'est affirmé comme un des atouts du pack catalan cette saison.
    Le Moldave de 30 ans à la dimension physique rare s'est affirmé comme un des atouts du pack catalan cette saison.
Publié le

Le Moldave de 30 ans à la dimension physique rare s'est affirmé comme un des atouts du pack catalan cette saison. Le pari que constituait la venue du colosse, au parcours atypique, est en passe d'être payant. 

« Il faudra mettre notre corps sur la ligne et se sacrifier pour l’emporter. » De sa voix gutturale et du haut de ses 205 centimètres, Andrei Mahu sonne la charge avant l’heure. Le deuxième ligne moldave et ses partenaires entendent reprendre la lutte pour le maintien dès samedi, une semaine après le jour sans à Clermont : « C’est un match à oublier mais il y a une leçon à en retirer : si nous ne sommes pas à 150 % dans l’engagement, nous ne pouvons rien espérer comme résultat. Il y avait des gars malades dans le groupe, des jeunes qui ont été intégrés mais nous sommes une équipe quoi qu’il arrive. Il aurait fallu faire mieux. Bon, nous n’y pouvons plus rien. Ce qui est possible, maintenant, c’est de montrer la meilleure version de nous-mêmes contre le Racing 92. » Une des équipes en forme du moment : « Les Racingmen sont sur sept victoires de suite, on va tout faire pour que la série s’arrête là. » Aux yeux d’Andrei Mahu, le sursaut passera par le combat. Ou ne passera pas : « A Clermont, le plus gros problème est venu de la mêlée. Ce secteur nous a coûté plusieurs pénalités. Devant, il faut qu’on redresse le cap, au niveau de la mêlée et des mauls, pour mettre l’équipe sur la bonne voie. Tout le monde va hausser le curseur, je le sais. »

"Le Top 14 me convient mieux"

Dans le bras de fer promis au Racing 92, Andrei Mahu appuiera de tout son poids et de ses muscles. Véritable ovni du recrutement catalan, le Moldave s’est imposé au fil des semaines comme un taulier du paquet d’avants. Son indispensable poutre sur le flanc droit. À Clermont, son absence a coïncidé avec les difficultés sang et or en mêlée… Le pari Mahu, passé par la Roumanie, l’Italie, la Russie et les London Irish, pourrait être un des coups gagnants de l’Usap : « L’an dernier, mon agent m’a dit que le club cherchait un joueur dans mon profil : 2,05 m et 126 kilos, c’est ce dont ils avaient besoin pour le pack. J’ai commencé surtout par jouer à l’extérieur. Je devais montrer que je méritais ma place. J’étais OK avec ça. Maintenant que j’ai passé le cap, j’essaye d’être le plus compétitif et de jouer le plus possible. »

Dans l’Hexagone, Andrei Mahu a trouvé un terrain propice à son épanouissement : « Le rugby est plus physique en France qu’en Angleterre, ce n’est pas pour me déplaire. J’adore ça, les contacts, le défi. Pour être honnête, le Top 14 me convient mieux, je peux davantage y faire jouer mes qualités. » Pour l’heure, ni l’Usap ni son géant, en fin de contrat, ne sont assurés d’y demeurer au terme de cette saison : « Est-ce que je vais prolonger avec le club ? Je n’en sais rien. Ça ne me soucie pas de savoir si je vais rester ou non, tout ce que je veux, c’est de jouer chaque match à mon meilleur niveau. C’est mon unique motivation pour obtenir le maintien à l’arrivée. Nous n’en sommes pas loin. » Un succès face au Racing 92 serait un pas de géant pour Mahu et les siens.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?