Tournoi des 6 Nations - Deux erreurs bleues, et Dan Biggar partit en « vrilles »

  • Deux erreurs bleues, et Biggar partit en "vrilles"
    Deux erreurs bleues, et Biggar partit en "vrilles" Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

S’il fallait encore une preuve de la dimension mentale de ce jeu, en voici une belle. Car si les Gallois ont globalement remporté la bataille de l’occupation, on n’oublie pas pour autant que les Bleus ont largement dominé les débats du jeu au pied dans le premier quart d’heure.

Remportant la bataille de la longueur grâce à Dupont, Ntamack et Jaminet, tout en parvenant aussi à pousser le pays de Galles à la faute, comme Liam Williams sur ce coup de pied dévissé qui fut à l’origine de l’essai de Jelonch. Le truc ? Il est que les Bleus ont commis deux petites erreurs : l’une d’appréciation par Ntamack (jouant rapidement dans ses 22 mètres une touche sortie juste avant, avant de taper directement en touche), l’autre de malchance par Jaminet (dont un coup de pied visant la zone libre au milieu du terrain rebondit en ballons morts). Deux erreurs qui ont permis aux Gallois de s’installer facilement dans le camp bleu, et provoquèrent comme une chape de plomb sur le fond de terrain tricolore, qui en vint presque à retenir ses coups et ne plus prendre de risque. Tout le contraire de l’ouvreur gallois Dan Biggar, qui sut avec brio alterner les angles et les types de frappe, avec notamment plusieurs merveilles de coups de pied vrillés qui ont provoqué (entre autres) un 50-22 et plusieurs erreurs tricolores à la retombée des ballons hauts gallois. On en veut pour preuve plusieurs pénalités concédées, dont un en-avant repris en position de hors-jeu ou une "escorte" sévèrement sanctionnée pour avoir envoyé un mauvais message à l’arbitre, en campant sur ses positions pour créer un mur plutôt qu’en observant une course de repli. De quoi offrir de bonnes pistes de travail à Vlok Cilliers, le spécialiste du jeu au pied du XV de France, afin de tirer les leçons de cet échec avant d’affronter les maîtres anglais.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?