Étienne Fourcade, le marathonien

  • étienne Fourcade va enchaîner sa neuvième titularisation ce dimanche face à Leicester. Photo V. D.
    étienne Fourcade va enchaîner sa neuvième titularisation ce dimanche face à Leicester. Photo V. D.
Publié le

Neuvième titularisation consécutive pour le talonneur étienne Fourcade qui est devenu indispensable à Clermont depuis le début de l’année 2022.

Il est connu que les managers couchent toujours un nom en premier sur la feuille de match. Il s’agit du soldat en qui il peut avoir confiance les yeux fermés, en toutes circonstances. Celui qui ne déçoit jamais, qui sera le premier à monter au front pour porter toute l’équipe dans son sillage. À Clermont, il est facile de dire que Jono Gibbes commence par écrire celui du talonneur Étienne Fourcade. Tout simplement car il est le seul valide depuis de longues semaines (fin de saison pour Adrien Pélissié, blessure aux cotes de Yohan Beheregaray). Dimanche, il va enchaîner sa neuvième titularisation, la onzième lors des douze derniers matchs. étienne Fourcace est donc de tous les combats : "ça va pour l’instant. Je croise les doigts pour ne pas avoir un pépin physique mais tout va bien jusqu’à présent. Même si je sais que je vais jouer, j’essaie quand même de donner le meilleur pendant la semaine d’entraînement. Surtout je ne me pose pas de questions car c’est à partir de là, quand on ne veut pas être à 100 % en essayant de se préserver, que la blessure arrive." D’autant plus que l’ancien Grenoblois est impatient de vivre cette fin de saison qui s’annonce palpitante avec Clermont, que ce soit en championnat mais aussi sur la scène européenne avec cette double confrontation face à la meilleure équipe anglaise de la saison.

"C’est une autre compétition, on va mettre le Top 14 de côté pendant quinze jours et c’est particulier de jouer un match éliminatoire dans ce format-là, en aller-retour. On sent une certaine excitation cette semaine car c’est un match de phase finale face à un gros adversaire. À ce stade de la compétition il est logique de ne retrouver que des grosses équipes, mais le fait que les Tigers soient premiers dans leur championnat nous permet de bien visualiser le défi qui nous attend. On sait où on met les pieds et on ne peut pas être surpris."

"On se trouve de mieux en mieux"

C’est donc l’excitation qui anime le talonneur clermontois, bien au-delà d’une certaine fatigue qui serait légitime, heureux d’enfiler le numéro 2 dans un match éliminatoire sur la scène européenne : "En arrivant au club la saison dernière, j’avais débuté lors du quart de finale contre le Racing 92 mais ce n’était que le troisième match de la saison et je pense que nous n’étions pas prêts face à un adversaire qui a réalisé un beau parcours. Pour le coup, je vis ce huitième de finale vraiment comme mon premier gros match avec Clermont en tant que titulaire, même s’il y a déjà eu des bons matchs, comme le match de barrage de Top 14 la saison dernière."

Mais la Coupe d’Europe permet de tutoyer le niveau international, offrant un supplément d’adrénaline, d’autant plus que les Auvergnats sont bien décidés à déjouer les pronostics : "On peut penser que nous sommes sur une bonne dynamique après notre victoire contre Brive, mais on se rappelle aussi que nous avons perdu à Toulon. J’ai surtout l’impression que nous arrivons à jouer de mieux en mieux les uns pour les autres. C’est ça qui est agréable car on arrive à se trouver sur le terrain et on espère que ce sera le cas encore ce week-end." Et ainsi définitivement acter la montée en puissance de Clermont.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?