Le Lou veut réagir au quart de tour

  • Charlie NGATAI (Lyon).
    Charlie NGATAI (Lyon). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Deux semaines après une surprenante déroute contre Toulon, le Lou veut réagir au Matmut Stadium Gerland où il dispute le premier match couperet à domicile de son histoire européenne. Il espère qu’il y en aura d’autres.

C’est peu dire que Lyon n’a pas préparé idéalement le premier match couperet de son histoire européenne à domicile. Il y a deux semaines, nous avions laissé les Lyonnais hébétés, après la déroute contre des Toulonnais euphoriques (10-43). La défaite à domicile de Worcester, le même jour, dans les mêmes proportions (10-45), contre Newcastle, n’est pas nature à les consoler ou les rassurer. Partis dans la foulée en stage au Creps de Vichy, le Lou a mis quelques jours à s’en remettre.

« C’est tellement gros, que c’est à se demander si c’est vrai, interrogeait encore Pierre Mignoni en début de semaine. C’est un bel accident, une chose qui ne doit pas arriver mais qui est arrivée. C’est dur mais il faut l’accepter. » La semaine de stage a eu le mérite de permettre d’évacuer la déception et de resserrer les troupes, à travers un stage, puis une visite au GIGN. « Nous avons beaucoup travaillé sur la cohésion, décrit le centre Thibaut Regard. C’était sympa et j’espère que cela va nous servir sur la fin de saison. »
 

Numéro un de la phase de poules

Si le chemin vers les phases finales est devenu plus sinueux à cause des Varois, les Lyonnais ont un boulevard devant eux. Leur statut de meilleure équipe des phases de poule pourrait leur permettre de rejoindre la finale à Marseille, sans bouger du Matmut Stadium Gerland, à condition évidemment de gagner les matchs. « Nous avons hâte de nous retrouver en tant qu’équipe, ce que nous n’avons pas été face à Toulon », poursuit le joueur, qui avait débuté il y a dix ans en équipe première, en Challenge européen justement. « Quand j’ai commencé, nous n’étions pas en position de la remporter ! Là, nous avons l’effectif pour. Nous recevons en huitièmes, nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous allons jouer le coup à fond. Notre objectif est de remporter ce match. »

La seule question est finalement de savoir si la contre-performance contre Toulon était un cas isolé. Pour les Lyonnais, c’est le cas. Et ils comptent bien le prouver à leur public. « Nous ne sommes sûrement pas devenus nuls, comme ça, du jour au lendemain, rappelle Thibaut Regard. Nous savons que nous sommes capables de très bien jouer. Nous abordons ce match avec confiance et voulons en retrouver encore grâce à de tel match. »
Et pour ne pas ressasser le passé, le Lou a peut-être tout intérêt à regarder vers l’avant et ce qu’il peut accomplir. « Nous sommes là où nous voulons être, rappelle Pierre Mignoni. Nous avons terminé premier sur le plan européen et avons l’occasion de recevoir pour les matchs couperets. Et nous sommes encore en course pour la qualification en championnat. » Il n’y a plus qu’à…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?