Les Montois veulent garder le rythme

  • Lucas Mensa, qui porte ici le ballon contre Bayonne, est l’un des hommes forts du Stade montois cette saison.
    Lucas Mensa, qui porte ici le ballon contre Bayonne, est l’un des hommes forts du Stade montois cette saison. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Portés par leur dynamique, les Montois viseront une quatorzième victoire à domicile face à un adversaire qui peut encore croire à la qualification.

Les superlatifs vont finir par manquer pour qualifier le parcours du Stade montois dans ce championnat de Pro D2. La démonstration de la semaine passée à Aurillac aura fini de confirmer que le club landais a plus que jamais tous les atouts pour terminer sur la plus haute marche à la fin de la saison régulière.

Il reste néanmoins encore du chemin. Avec quatre rencontres à disputer et 20 points possibles à engranger, Oyonnax et Bayonne sont encore mathématiquement dans le coup pour coiffer les Jaune et Noir sur le fil. Dit autrement, les hommes du manager Patrick Milhet ont encore besoin, dans l’absolu, de 10 points pour s’assurer à coup sûr la première place, peut-être moins en fonction des résultats de leurs principaux concurrents. Qu’importent d’ailleurs les comptes d’apothicaire, voilà une rencontre que les Montois doivent remporter pour se rapprocher encore un peu plus de leur objectif.

Julien Tastet, l’entraîneur des avants landais, n’est d’ailleurs pas forcément dans les calculs : « Ce qui nous intéresse vraiment, au-delà des questions comptables, c’est de préserver notre invincibilité à domicile et de garder le niveau de performance que nous avons démontré ces dernières semaines. Les points au classement iront avec. On ne peut pas laisser d’énergie et se disperser en essayant d’envisager tous les scenarii possibles. Nous avons la chance d’être en tête, faisons en sorte d’entretenir la dynamique qui est la nôtre, en restant humbles et vigilants. »
Car les Biterrois restent toujours dans la course à la qualification et n’ont plus d’autre choix, après leur semi échec de la semaine passée face à Oyonnax, que de faire carton plein jusqu’au bout pour espérer connaître la liesse des phases finales. Autant dire qu’il y aura de l’enjeu pour les deux protagonistes et que cela va mettre pas mal de piment dans la confrontation.
 

Aucun match n’est facile

Les Montois doivent-ils s’inquiéter de cette situation ? Pas vraiment si l’on s’en tient aux statistiques. Lors des quatre dernières saisons, les Biterrois ont encaissé en moyenne 34 points sur la pelouse landaise, on ne peut donc pas dire que le stade des frères Boniface leur réussisse vraiment. Si l’on rajoute à ces chiffres la dynamique qui habite actuellement le leader du championnat, une victoire héraultaise constituerait un immense exploit. Mais le rugby n’étant pas simplement affaire de chiffres, les Landais restent méfiants : « Nous sommes toujours attentifs à des signes de décompression au sein du groupe, rajoute Julien Tastet. Mais comme la mobilisation n’a pas faibli depuis le début de saison, il serait étonnant qu’elle s’estompe maintenant. C’est d’ailleurs une vraie satisfaction, pour nous, et c’est pourquoi il faut se garder de toute suffisance dans l’approche de ce match, afin de ne pas rompre cette dynamique collective. Béziers va venir avec de l’ambition, c’est une équipe qui a beaucoup évolué dans son jeu depuis l’entame de la saison. Elle a étendu son registre, n’hésite pas à prendre des risques tout en s’appuyant toujours sur une conquête forte et des ballons portés efficaces. Aucun match n’est simple, celui-ci ne le sera pas plus que les autres. »

Il s’agira donc, pour le leader, de prendre cette rencontre par le bon bout et de faire preuve de sa maîtrise habituelle. Si ces deux conditions sont remplies, la victoire ne devrait pas être loin.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?