Oyonnax peut s’appuyer sur des bases retrouvées

  • Le talonneur Benjamin Geledan assure que le déplacement à Béziers a permis à Oyonnax de se rassurer sur sa conquête.
    Le talonneur Benjamin Geledan assure que le déplacement à Béziers a permis à Oyonnax de se rassurer sur sa conquête. Photo Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En s’appuyant sur l’état d’esprit affiché à Béziers, Oyonnax aborde un autre choc important dans la course à la deuxième place.

De leur déplacement à Béziers les Oyomen ont rapporté les deux points du partage, mettant ainsi un terme à une suite de quatre revers concédés en déplacement. Mais dans leur âpre duel avec les Biterrois ils ont aussi trouvé quelques certitudes bienvenues à l’amorce de l’ultime ligne droite. Aux premières loges pour évoquer ces points fondamentaux, le talonneur Benjamin Geledan met en avant la « bonne conquête qui nous a permis de peser sur le match, et l’état d’esprit affiché par le groupe », tout en apportant un petit bémol à ce bilan : « Nous avions des ambitions et il y a forcément le regret de n’avoir su prendre que deux points. »

Joe El Abd partage l’approche : « Nous avons abordé ce match avec la volonté de nous retrouver et nous avons renoué avec les bases de notre jeu, la conquête, la défense et l’état d’esprit. Mais nous avons peut-être commis l’erreur de trop nous reposer sur ces bases, il aurait fallu concrétiser nos temps forts. »
 

« Afficher plus de conviction dans nos actions offensives »

Le bilan de la confrontation avec Béziers permet de tracer la feuille de route pour les prochains rendez-vous : « Nous avons besoin d’être plus réalistes, de jouer en étant plus libérés, d’afficher encore plus de conviction dans nos actions offensives. Ce sera l’axe à suivre pour cette fin de saison », poursuit l’entraîneur oyonnaxien. Telles que définies, ces consignes s’imposeront aussi pour la réception d’Agen avec une unique vérité : « Il nous faudra réaliser une grosse performance, c’est ce qui nous fera gagner. »

On pourra s’étonner que dans le camp oyonnaxien la référence à la lutte pour la deuxième place qui opposent Oyomen et Bayonnais ne soit pas directement abordée. « Nous nous concentrons sur nos matchs, pour faire le maximum et jouer à fond tout ce que nous pouvons », se contente de lâcher Joe El Abd. Cette lutte, prétexte à un chassé-croisé, s’inscrira pourtant en toile de fond de la confrontation avec les Agenais. « Tous les points vont compter pour aller chercher cette deuxième place », convient Gabriele Lovobalavu. « Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes et on fera les comptes à la fin », renchérit Benjamin Geledan. Pour avancer vers son objectif, Oyonnax pourra compter sur des fondamentaux retrouvés.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?