Oscars Midol - Torsten Van Jaarsveld et Matis Perchaud honorés le 3 mai

  • Le talonneur Torsten Van Jaarsveld recevra l'Oscar Midi olympique le mardi 3 mai, à Bayonne.
    Le talonneur Torsten Van Jaarsveld recevra l'Oscar Midi olympique le mardi 3 mai, à Bayonne. Icon Sport
Publié le

L’Aviron bayonnais sera mis à l’honneur lors de la cérémonie des Oscars Midi Olympique qui se déroulera le mardi 3 mai prochain, à la Maison des associations. Au cours de la soirée, l’expérimenté Torsten Van Jaarsveld et le jeune Matis Perchaud seront récompensés.

En pleine opération remontée, les Bayonnais vont se laisser aller à un beau moment de fête. Le mardi 3 mai prochain, les Oscars Midi Olympique feront en effet escale à Bayonne, afin de récompenser deux joueurs de l’Aviron pour leurs performances. Dans la Maison des associations, à deux pas de la Nive, les amoureux du club basque auront l’occasion de se mêler à l’évènement estampillé « Midol », toujours chapeauté par le pôle évènementiel.

Au cours de cette cérémonie présentée par Romain Magellan, le talonneur Torsten Van Jaarsveld et le pilier Matis Perchaud seront principalement mis à l’honneur. Les deux hommes recevront respectivement l’Oscar Midi Olympique et l’Oscar Espoir, cela en présence du président-directeur général du groupe La Dépêche du Midi, Jean-Michel Baylet, accompagné de Philippe Tayeb, président de l’Aviron bayonnais.

Les premiers arrivés pourront démarrer les festivités à partir de 18 h 30, avant que la cérémonie officielle ne débute trente minutes plus tard, puis qu’un cocktail vienne conclure ce que l’on annonce comme une jolie fête pour le rugby ciel et blanc… Et notamment pour deux de ses joueurs.

Un « horloger » et un produit local

Très sollicité par Yannick Bru cette saison, le Namibien Torsten Van Jaarsveld (16 sélections) a su s’imposer comme un homme fort au centre de la première ligne basque. Depuis le début de l’exercice 2021-2022, le talonneur de 34 ans a pointé le bout de son nez à 23 reprises sur les pelouses de Pro D2 (16 titularisations). Ayant « la précision d’un horloger » sur ses lancers en touche, dixit son entraîneur Joël Rey, l’ancien joueur des Cheetahs s’est en plus révélé comme étant un serial marqueur dans l’antichambre du Top 14.

Auteur d’un impressionnant total de 11 essais, Van Jaarsveld a plus scoré ces derniers mois que lors de ses trois premières saisons en terres basques réunies, lui qui était arrivé à l’été 2018. Il est désormais l’un des tout meilleurs marqueurs du championnat. « C’est ma meilleure saison avec Bayonne », clamait-il en février dernier, assurant qu’il comptait bien jouer «  jusqu’à 38 ans » après avoir prolongé d’au moins une saison son engagement du côté de Jean-Dauger. Mardi soir prochain, il sera donc distingué d’un Oscar bien mérité.

À sa gauche en mêlée fermée, les aficionados du club ciel et blanc ont souvent retrouvé le jeune Matis Perchaud (19 ans), pur produit du rugby local. À seulement 19 ans, le gamin de Mouguerre comptabilise une vingtaine de feuilles de match en Pro D2. Des apparitions auxquelles il faut ajouter ses cinq sélections avec les Bleuets, lors du dernier Tournoi des 6 Nations moins de 20 ans.

Joueur d’avenir, ce gaucher suscitait déjà les éloges de Yannick Bru en début d’année dernière : « Matis, c’est un gamin qui a quelque chose en plus. […] Il a 18 ans (désormais 19) et il est taillé pour le plus haut niveau. Je pense que ça va faire un très grand pilier pour l’Aviron bayonnais. » Cette saison est donc le début de la confirmation pour Perchaud, qui recevra lui aussi son Oscar. De justes récompenses et une belle soirée en perspective.

Pour s'inscrire, cliquer ici

Dorian VIDAL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?