Super League - Regain pour le Toulouse olympique, vainqueur de Wakefield

  • Maxime Puech, joueur du Toulouse Olympique.
    Maxime Puech, joueur du Toulouse Olympique. Photo DDM, Valentine Chapuis
Publié le

Toulouse s’est imposé face à son concurrent direct. Un essai d’Olly Ashall Bott à six minutes du terme, a relancé les Toulousains dans la course au maintien.

Au pied du mur avec cette peu flatteuse dernière place, le Toulouse olympique a retrouvé hier après-midi des couleurs dans la fournaise d’Ernest-Wallon. Les Toulousains ont ainsi honoré avec succès ce rendez-vous à la fois crucial et capital face à son principal concurrent direct au classement. Au coup de sifflet final, l’équipe de Sylvain Houles a ainsi poussé un ouf de soulagement.

Ce deuxième succès relance ainsi le dernier vainqueur du Championship dans la course au maintien. Il est désormais à deux longueurs de retard de Wakefield lequel lui a donné sérieusement du fil à retordre hier après-midi dans ce duel du bas de tableau. L’équipe de Willie Poching a longtemps entretenu l’espoir d’une possible victoire.

En première période, elle a brillé par ses ailes. Par deux fois, les ailiers Lewis Murphy et Liam Kay ont trouvé le chemin de l’en-but offrant à la pause la faveur du tableau d’affichage (10-6) à la formation du Trinity. Une première période qui a séduit le coach Willie Poching affirmant : « Nous avons fait une excellente première mi-temps. À la reprise, notre gestion du jeu, a été mauvaise. Je suis déçu, car nous pouvions remporter cette rencontre. Surtout, on s’incline face à un concurrent direct. Nous faisons une très mauvaise affaire. »

Baptême du feu réussi pour Daniel Alvaro

À moins de dix minutes du terme, le bras de fer était de 14 à 14. À la 72e, le capitaine Tony Gigot a délivré un excellent 40-20. La chaîne de tenu s’est concrétisée une minute après par une réalisation de l’arrière, Olly-Ashall en moyenne position, une réalisation synonyme de victoire et d’espoir. Dans ce succès ô combien précieux, le pilier australien, Daniel Alvaro, la dernière recrue venue de NRL, a séduit le public toulousain.

Entré en jeu à la 35e minute, il apportait sa pierre à l’édifice dans ce succès. « Il s’est bien habitué au groupe. Physiquement, il est au point. Il était normal qu’il intègre le groupe. Je suis amplement satisfait de sa prestation », déclarait avec le sourire, l’entraîneur Toulousain, Sylvain Houles. Après Wakefield, Toulouse songe maintenant au déplacement vendredi à Huddersfield, le finaliste de la Cup. À l’aller rappelons que Toulouse s’était incliné 42 à 14.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?