Les Montois lancés vers leur quête

  • Leo COLY (Stade Montois).
    Leo COLY (Stade Montois). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Ce sera donc Nevers qui se présentera dimanche sur la pelouse du stade Guy-et-André-Boniface, pour une place en finale la semaine suivante à Montpellier. Une équipe neversoise que Julien Tastet, l’entraîneur des avants montois, a bien sûr observée attentivement lors de son match de barrage face à Carcassonne. Observation qui n’a fait que confirmer ce qu’il savait déjà : "Nevers a été fidèle à ses principes. Forte sur les bases, avec un alignement très performant, des ballons portés toujours efficaces et la volonté de déplacer le ballon sur les extérieurs, y compris sur ses sorties de camp. C’est une équipe solide, mais ce n’est pas une découverte. Elle a été parfois malmenée par les Carcassonnais, et peut-être un peu stressée par l’événement en début de rencontre, mais au final elle s’est montrée très pragmatique. Les Nivernais auront beaucoup moins de pression pour cette demi-finale, ce qui va les rendre d’autant plus dangereux. À nous de régler les petits détails qui peuvent faire la différence."

Travail auquel les Montois vont donc s’atteler dès aujourd’hui, après une semaine précédente un peu plus décontractée mais clôturée vendredi par une opposition à haute intensité : "Nous avions préparé une semaine diversifiée et assez légère, mais vendredi, nous avons senti que les joueurs ont vraiment basculé en mode phases finales avec un entraînement de grande qualité."

Garder la tête froide

Il s’agit donc maintenant de peaufiner les réglages et de travailler sur l’aspect mental, décisif dans ce genre de rendez-vous : "Il faut être focalisé sur notre organisation, nos systèmes, sur les détails qui ont une grande importance, et en même temps ne pas jouer le match avant l’heure. Heureusement, que ce soit au sein du groupe ou du staff, nous avons une certaine expérience de ces moments, j’espère que cela pourra nous aider à garder une certaine distance par rapport à l’événement."

Avec un jour de préparation supplémentaire par rapport aux habitudes de la saison régulière, les Montois vont avoir le temps, sans s’affoler, de penser à tout. Cette semaine sera aussi décisive pour lever les derniers doutes concernant l’effectif. Il est déjà acquis que Léo Coly, Jean-Luc Innocente, Nicolas Garrault, Vereniki Goneva, Maxime Gouzou et Lasha Macharashvili sont aptes à postuler, tout comme Nacani Wakaya et Anthony Alves qui, pour leur part, avaient fait leur retour à Aix, lors de la dernière journée de phase régulière. Sauf blessure cette semaine, la quasi-intégralité du groupe est donc opérationnelle. Restent les cas de Wame Naituvi et Willie Du Plessis. Pour l’un comme pour l’autre, l’évolution est plutôt très encourageante, mais sans certitude à cette heure de les voir alignés. Si leur absence se confirme, leurs camarades trouveront là, s’il en était besoin, une source de motivation supplémentaire. Remporter ce match pour permettre à deux joueurs majeurs de la saison de participer à la conquête d’un titre, voilà qui collerait bien à l’esprit de ce groupe.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?