Top 14 - Le CA Brive et l'Aviron bayonnais déjà sur le pont

  • Les Brivistes ont refoulé les pelouses depuis ce mardi 5 juillet 2022.
    Les Brivistes ont refoulé les pelouses depuis ce mardi 5 juillet 2022. Photo CA Brive Rugby
Publié le

Brivistes et Bayonnais ont respectivement repris l’entraînement mardi et mercredi, avec des jeunes et des recrues. Leur saison a déjà démarré.

La saison 2022-2023 a déjà démarré pour Brivistes et Bayonnais. En début de semaine, les deux formations sont devenues les premières de l’élite à avoir repris le chemin de l’entraînement. Pour le CAB, la rentrée des classes s’est effectuée ce mardi 5 juillet, au Stadium de Brive. Le sourire aux lèvres, 25 professionnels du club corrézien se sont retrouvés pour un bilan physique, étendu sur l’ensemble de la semaine.

Et si les blessés (Thompson-Stringer, Lees, Douglas, Marais, Hirèche) et internationaux (Ratuva, Tuicuvu, Japaridze, Lobzhanidze, Paulos, Bruni, Ceccarelli) étaient évidemment absents, 23 jeunes joueurs du centre de formation avaient également répondu présent. Tous ont lancé une saison qui devrait de nouveau voir leur club lutter farouchement pour le maintien en Top 14.

Afin de valider cet objectif, sept nouveaux gars ont par ailleurs rejoint l’équipe de Jeremy Davidson à l’intersaison. En début de semaine, seul le deuxième ligne Julien Delannoy, arrivé en provenance de Pau, manquait à l’appel au niveau des recrues. Il doit retrouver le groupe ce vendredi, avant de participer avec ses partenaires « aux séances de physique, de skills et aux petits jeux de la semaine prochaine », dixit Davidson, qui s’est dit satisfait des premiers jours de reprise.

« On est passé à une autre page de l’histoire de l’Aviron »

Ensuite, les Coujoux se remettront « vraiment » au rugby, en axant leur troisième semaine sur le jeu, après quoi ils pourront profiter de quelques jours de vacances (du 25 au 31 juillet)… Avant de retourner au charbon, à l’occasion du traditionnel stage à Bugeat (Corrèze), début août.

Dans la partie basse du tableau, les Brivistes devraient notamment être à la lutte avec l’Aviron bayonnais, récent champion de France de Pro D2. Du côté de la Nive, avec cette remontée et la nomination de Grégory Patat au poste de manager, « on est passé à une autre page de l’histoire de l’Aviron », souffle Joël Rey, l’entraîneur des avants ciel et blanc. Les joueurs basques se sont donc remis au travail mercredi sous la houlette de Patat, lequel débute là sa première expérience en tant qu’entraîneur en chef d’un club de Top 14.

Tous ont découvert de nouveaux visages, le club s’étant montré particulièrement actif sur le marché des mutations, avec une bonne quinzaine de recrues. L’un de ces visages devait néanmoins leur être bien familier : celui de Camille Lopez. L’ancien ouvreur international (33 ans, 28 sélections) est arrivé en provenance de Clermont avec la banane. En Top14, on bûche donc déjà.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian VIDAL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?