Top 14 - Un séminaire pour tout optimiser à la Section Paloise

  • Sébastien Piqueronies est le manager de la Section Paloise depuis mai 2021.
    Sébastien Piqueronies est le manager de la Section Paloise depuis mai 2021. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les joueurs palois ont repris l’entraînement ce jeudi. Auparavant, le staff technique au grand complet s’était retrouvé pour un séminaire.

Sébastien Piqueronies, le manager de la Section, ne cachait pas son impatience mercredi matin à quelques heures de retrouver ses joueurs. Ils avaient rendez-vous au centre d’entraînement Macron en début d’après-midi pour une première rentrée administrative, avant de chausser les crampons pour la première fois jeudi 14 juillet, jour de la fête nationale et date d’anniversaire du manager palois.Mais la saison avait déjà débuté depuis lundi pour le staff technique. Sébastien Piqueronies avait donné rendez-vous à toute son équipe au domaine de Barthas à Castelnau-Magnoac où toute cette délégation paloise a été accueillie par Antoine Dupont, le propriétaire des lieux.

« Nous sommes partis lundi et mardi avec l’ensemble du staff pour deux jours de séminaire, explique Sébastien Piqueronies, Nous avions déjà débriefé la saison dernière au mois de juin pendant une semaine, donc là nous nous sommes concentrés sur la préparation de la saison à venir, en définissant nos priorités par secteur. Nous voulions aussi que les vingt-deux personnes présentes s’imprègnent du projet commun. Ces deux jours nous ont permis de faire de la cohésion pour assumer notre ligne directrice. Notre projet continue et donc l’objectif est d’absolument garder le cap de nos fondations. Nous voulons le conserver en créant les conditions autour de deux maîtres mots : économie et énergie. On se doit de ne pas gaspiller nos moyens en termes d’énergie et financiers. On doit optimiser chaque ressource, chacun de nos temps, chacun de nos joueurs. Ces deux jours nous ont été bien utiles pour aligner tous nos modes de fonctionnement à l’intérieur du staff. »

Une préparation en trois temps

Deux jours pendant lesquels la préparation a été affinée avec notamment la mise en place d’un nouveau fonctionnement : « Nous avons le confort de faire une préparation en 3-1-3, c’est-à-dire en commençant par trois semaines avant de couper une semaine au mois d’août avant de faire de nouveau trois semaines d’entraînement. Nous avons voulu faire trois premières semaines pour nourrir nos joueurs, basées sur le développement individuel, avant de partir sur trois semaines consacrées sur notre projet collectif, que ce soit à quinze ou à sept. C’est une préparation en trois temps et c’est une nouveauté. On doit ce confort au calendrier et à la récurrence de l’effectif avec moins de turn-over et donc moins de choses à voir collectivement.»

C’est aussi cette donnée qui a permis au staff de ne pas opter pour le traditionnel stage de début de saison. « Nous allons rester en Béarn qui est un territoire magnifique, fabuleux, donc pourquoi vouloir aller ailleurs ! On va rester là où on se sent bien même si on va partir chaque semaine à l’extérieur mais sur des formats relativement courts, avec une seule nuit sur place. Nous allons effectuer une sortie en montagne avec une nuit en refuge, nous irons aussi à Oloron et à Orthez avec une soirée de cohésion qui est prévue. » Avec l’idée que chaque rendez-vous soit de qualité.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?