Hankinson, la botte toulousaine

  • Meilleur réalisateur du TO, Chris Hankinson est l'une des grandes satisfactions du recrutement toulousain.
    Meilleur réalisateur du TO, Chris Hankinson est l'une des grandes satisfactions du recrutement toulousain. SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le

Arrivé à l’intersaison, le centre Chris Hankinson est le buteur numéro 1 du TOXIII ainsi que le meilleur réalisateur de l’équipe. Découverte !

Chris Hankinson fait partie des recrues majeures toulousaines de l’intersaison. On peut même affirmer que l’ex-joueur de Wigan est une bonne pioche puisqu’après dix-neuf journées, le centre toulousain comptabilise dix-sept feuilles de match et, surtout, il est le meilleur réalisateur du club avec 114 points (quatre essais, neuf pénalités et quarante transformations). Christopher, pour l’état civil, est le buteur numéro 1 du club. Dans ce domaine, il a pris, avec succès, la succession de Mark Kheirallah, ce qui n’était pas une mince tâche. "Je connaissais depuis longtemps le profil de Christopher, que ce soit ses qualités de finisseur ou de défenseur. On savait aussi que c’est un excellent buteur. C’est un joueur complet et polyvalent, voilà pourquoi on souhaitait qu’il vienne nous rejoindre", précise Sylvain Houlès. En ce moment, "Chris" est au sommet de sa performance puisque lors deux dernières réceptions face aux Rovers de Hull et de Leeds, il a obtenu 100 % de réussite.

Les conseils du grand frère

Chez les Hankinson, la passion du XIII est ancrée dans les gènes. Tout petit, dans le jardin familial, son frère, de six ans son aîné, lui a tout appris, surtout la passe et l’art du plaquage. À 8 ans, l’actuel Olympien, a commencé à buter, toujours sous les conseils du grand frère. "Depuis tout petit, je suis fasciné par les buteurs. Je butais dans les équipes de jeunes. J’assistais également aux entraînements de l’équipe de mon frère. À la fin de chaque entraînement, le buteur allait s’exercer. J’ai pris pour habitude d’aller avec lui. Cela m’a permis de faire de sacrés progrès", dit-il. Plus que le plaisir d’amener un capital point au sein de l’équipe, la botte lui procure une autre sensation : "Un buteur est un joueur à part dans une équipe. Une pénalité ou une transformation réussie, ça peut transformer une défaite en victoire ou l’inverse. Quand je botte, j’aime cette pression qui est pour moi positive."

Depuis son arrivée au Toulouse olympique, Hankinson est toujours en quête de conseils. Dans ce domaine, il a deux mentors : Rémi Casty et l’intendant, Thierry Levade. Pour cette fin de saison, l’Anglais aspire à un seul désir : le maintien. Et il sait que sa botte peut être un précieux atout.

Digest > Christopher Hankinson dit " Chris "

Né le : 30 novembre 1993 à Wigan

Poste : centre.

Mensurations : 1,85 m, 94 kg.

Clubs précédents : Leigh, Barrow, Swinton, Wigan, Swinton, Londres Broncos

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?