Top 14 - Des Bacchus en guise de reprise pour l'Union Bordeaux-Bègles

  • L'entraîneur de l'UBB, Christophe Urios, lance les Bacchus de pré-saison ce week-end.
    L'entraîneur de l'UBB, Christophe Urios, lance les Bacchus de pré-saison ce week-end. Icon Sport
Publié le

Malgré un effectif largement réduit en raison des absences des internationaux de tous horizons, les Girondins ont repris le chemin de l’entraînement ce lundi. Avec, en ligne de mire, la première phase des fameux Bacchus, ce week-end.

Ce lundi, ce fut au tour de l’Union Bordeaux-Bègles de retrouver le chemin de l’entraînement. Une reprise progressive et en douceur, pour la simple et bonne raison qu’il manque encore pas moins de dix-sept joueurs : « Les internationaux français et étrangers, ainsi que les moins de 20 ans », nous précisait en milieu de semaine le manager Christophe Urios.

Au seul sujet des internationaux du XV de France, ces derniers reprendront d’ailleurs avec leur club en deux temps : le centre Tani Vili, le pilier Sipili Falatea, l’arrière Romain Buros et le troisième ligne Bastien Vergnes-Taillefer sont attendus pour le 8 août, tandis que le deuxième ligne Thomas Jolmes, l’ouvreur Matthieu Jalibert, le demi de mêlée Maxime Lucu et le centre Yoram Moefana ne reprendront que le 15 août.

Caleb Timu est arrivé jeudi

Mais qu’importe si ces Bleus (ou néo-Bleus) manquent à l’appel. Le club girondin, qui a terminé sa saison dernière sur une demi-finale perdue le 18 juin dernier face au futur champion, le MHR, a une reprise à négocier, et des recrues à intégrer.

Cette année, elles sont au nombre de neuf (huit si l’on retire le pilier argentin Pablo Dimcheff, de retour de prêt de Mont-de-Marsan), et à l’exception des cas précédemment cités de Vili et Falatea, et sont déjà à pied d’œuvre. À ce sujet, le troisième ligne australien d’origine néo-zélandaise Caleb Timu (3 sélections avec les Wallabies) était attendu jeudi après-midi.

L’ex-Montpelliérain (2019-2021) découvrira donc son groupe à l’occasion des traditionnels Bacchus, qui connaîtront leur première phase ce week-end. Pour l’heure, le programme est encore tenu secret. Mais ce qui est sûr, c’est que tout a été pensé pour créer des liens le plus rapidement possible : « La composition des quatre équipes sera tirée au sort »prévenait Urios qui dégainait une vanne dans la foulée : « Et je m’en fous si tous les borgnes, les petits et les gros tombent tous dans la même équipe, il faudra qu’ils se démerdent pour gagner quand même ! »

De quoi souder un groupe qui repartira dans quelques semaines à l’assaut de la qualification et, ultimement, du Bouclier de Brennus…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?