Ploemeur : la refondation est achevée

  • Andre Ferreira / Icon Sport
    Andre Ferreira / Icon Sport Andre Ferreira / Icon Sport - Andre Ferreira / Icon Sport
Publié le

Après un mauvais épisode durant lequel le club breton s'était mis en sommeil, il a retrouvé une dynamique constructive.

En face de l’île de Groix, dans cette ville de Ploemeur qui compte la bagatelle de sept plages magnifiques, le club de rugby local a célébré ses trente ans d’existence en déversant pas moins de cent cinquante tonnes de sable en centre-ville, et d’y organiser en plein cœur un tournoi de beach rugby. La délocalisation d’une centaine de mètres de l’habitacle naturel avait été pensée comme un objet promotionnel à l’attention de la population locale. Avec ce tournoi iconoclaste, comme on le ferait à Strasbourg et partout ailleurs où les plages ne courent pas les rues, le club de rugby a fait savoir que son activité avait complètement repris du service. Il sortait d’une période difficile, alors même qu’il avait pensé décoller. Avec les voisins de Lanester, quand les Lanestériens sont montés en Fédérale 3, ses dirigeants avaient imaginé une équipe commune solide du Morbihan.

Cette entente sur l’équipe seniors avait provoqué un émiettement progressif du reste de l’activité. Pendant une saison, le club avait mis son activité en sommeil. « Quand je suis revenu en 2019 d’une mission en Nouvelle-Calédonie, après quelques années d’absence, j’avais retrouvé notre club mal en point. C’est pourquoi j’avais décidé de m’y investir », raconte Erwann Rigoussen, devenu président dès son retour depuis trois ans, et qui porte aussi la responsabilité d’entraîneur de l’équipe seniors. « Notre école de rugby qui vivait bien avec ses quatre-vingt-dix licenciés en présentait à peine trente. Il fallait vraiment tout relancer. Depuis trois ans, en dépit des difficultés liées aux deux années Covid, nous avons constitué une petite équipe travailleuse au conseil d’administration, et tous nos joueurs, dans toutes nos catégories, ont retrouvé un cadre dynamique ».


Champion de troisième série

 

Sans vraiment présenter de plan de relance, dans ce club familial qui avait un peu souffert de son ambition, en resserrant les liens, Ploemeur a retrouvé un petit standing. Pendant les deux années Covid, l’équipe senior n’avait pas été en mesure de pousser jusqu’au bout sa domination sur le groupe de Troisième-Quatrième série. Elle était restée dans le fond de la hiérarchie bretonne lors des années blanches sans promotion. Elle vient de s’adjuger le titre du championnat de Troisième Série et jouera la saison prochaine en Régionale 2.

Son équipe qui présente une moyenne d’âge de 23 ans est portée par quelques jeunes revenus chez eux après des expériences en Fédérale. L’école de rugby est revenue à un niveau de fréquentation moyen de soixante-dix pratiquants. « Nous devons maintenant mettre en place une structure plus performante pour encadrer cette dynamique, estime Erwann Rigoussen. Il est temps de penser à l’avenir, au recrutement des enfants et à la formation des éducateurs. C’est sans doute le moment de penser un nouveau plan, en respectant notre tradition familiale. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?