Antoine Battut convoqué au tribunal le 23 février

  • Antoine Battut convoqué au tribunal le 23 février
    Antoine Battut convoqué au tribunal le 23 février Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L’entraîneur de l’aviron bayonnais, Antoine Battut, comparaitra en justice le 23 février 2023, aux côtés de l’ancien préparateur physique Cyril Gomes pour une agression sur un infirmier.

Antoine Battut, entraîneur de l’Aviron bayonnais, et Cyril Gomes, ancien préparateur physique du club, sont convoqués en justice le 23 février prochain pour répondre d’une agression sur un infirmier aux services des urgences de la clinique Aguilera de Biarritz ce mardi 23 août au petit matin, révélée par Sud-Ouest. Les deux hommes auraient voulu rejoindre un ami qui venait d’avoir un accident de scooter en sortant de la discothèque La Licorne à Bidart quand les faits se sont produits. Alors qu’une aide soignante ne parvenait pas à faire respecter le protocole Covid qui interdit la présence des accompagnants dans l’établissement, un infirmier serait venu rappeler les règles en vigueur. Ce dernier aurait alors été frappé au visage avant de s’écrouler au sol. Cyril Gomes a été interpellé sur place alors que l’ancien troisième ligne aile s’est présenté au commissariat de Biarritz quelques heures plus tard. Tous les deux ont été placés en garde à vue avant d’être déférés mercredi en fin de journée devant le procureur de la République au tribunal de Bayonne. Ils ont été remis en liberté avant de comparaître au tribunal pour ces faits le 23 février 2023. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec pointage mensuel auprès des services de police et interdiction d’entrer en contact avec les victimes et de se trouver à la clinique Aguilera. Antoine Battut aurait reconnu les faits mais il convient de rappeler que les deux hommes bénéficient de la présomption d’innocence à ce stade de l’affaire.

Préavis de grève à la clinique

La direction de l’Aviron bayonnais n’a pas voulu commenter ces événements tout en précisant que "La Direction, qui recevra au plus vite le salarié concerné, condamne fermement ces faits qui se sont déroulés dans un contexte privé. Soucieux de laisser la justice effectuer son travail, le club ne fera aucun commentaire supplémentaire et prendra toutes les dispositions qui s’imposent." En effet, l’ensemble de l’équipe de l’Aviron bayonnais bénéficiait de trois jours de repos en ce début de semaine avant une reprise de l’entraînement programmée jeudi matin pour entamer les dix derniers jours de préparation avant le début de la saison et un déplacement à Toulon.

L’agression de l’infirmier a poussé le syndicat CFDT Santé a déposé un préavis de grève des urgences de la clinique Aguilera qui a pris effet jeudi soir à 20 heures pour une durée de 24 heures.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?