Opinion du Midol : Benmegal, retenez bien ce nom !

  • Enzo Benmegal avec le Racing 92
    Enzo Benmegal avec le Racing 92 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Si le Racing n’a pas été éclatant face au Castres olympique, son jeune ailier Enzo Benmegal a su débloquer la rencontre au meilleur moment. Attention, talent !

Enzo Benmegal, formé au Racing et âgé de 19 ans, n’est évidemment pas un premier choix au poste d’ailier dans les Hauts-de-Seine. Il a même, devant lui, quelques clients au CV bien plus rutilant, qu’ils se nomment Juan Imhoff, Donovan Taofifenua, Regan Grace ou Asaeli Tuivuaka, le tank fidjien du 92. Ceux-ci étant réquisitionnés par leur sélection (c’est le cas de Juan Imhoff) ouactuellement blessés (c’est le cas des trois autres), le jeune Benmegal célébrait donc samedi après-midi sa première titularisation sous le maillot francilien. Verdict ? Cet Enzo a du gaz, nom d’un homme ! Et qu’on le veuille ou non, le club des Hauts-de-Seine doit probablement cette victoire inaugurale, et acquise au forceps, aux appuis de son ailier droit. En début de rencontre, alors que les gonzes de Laurent Travers étaient menés au score, Eno Benmegal accélérait dans l’axe, déchirait le rideau défensif tarnais et trouvait, d’une passe précise, Ibrahim Diallo sur l’extérieur pour un essai superbe. Au vrai, cet exploit personnel aurait pu suffire à qualifier la grande première de Benmegal de « franc succès ». Mais l’ailier francilien ne s’arrêta pas là et, puisque les siens couraient toujours derrière le Castres Olympique en fin de rencontre, il décidait de renverser une nouvelle fois l’ordre du monde : récupérant un ballon dans ses quarante mètres, Enzo Benmegal prenait son vis à vis Antoine Zeghdar de vitesse, contournait le rideau du CO, accélérait sur trente mètres et, au bout de son action, donnait la balle à Maxime Baudonne qui offrait à Olivier Klemenczak un essai à cinquante millions de patates. Merci qui ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?