Pro D2 - La Colombe doit déployer ses ailes

  • Les Columérins du capitaine Anthony Coletta doivent se libérer et jouer avec moins de pression.
    Les Columérins du capitaine Anthony Coletta doivent se libérer et jouer avec moins de pression. MIDI OLYMPIQUE - PATRICK DEREWIANY
Publié le

Après une défaite à Rouen qui a laissé émerger un manque d’engagement, Antony Coletta et ses coéquipiers ont consacré leur semaine à régler la mire avant la réception de Provence Rugby.

S’il y a bien une équipe qui crée la surprise en ce début de championnat c’est celle de Rouen et les Columérins furent l’une de leurs nouvelles victimes la semaine passée. Une défaite au goût d’autant plus amer quand Anthony Coletta, capitaine de Colomiers évoque les détails de ce revers : « Ce qui me dérange le plus ce n’est peut-être pas la défaite, c’est le contenu. Nous n’avons pas mis d’engagement et on s’est fait prendre dans les duels que nous avons perdus au contact. On ne peut pas dire qu’on s’est enlevé mais nous avons quand même été pris dans la densité et ça, ça me dérange. Il y a beaucoup de déception car nous n’avons pas réussi à enchaîner les temps de jeu. Sur ce match-là, ils ont été plus « morts de faim » que nous avec un engagement supplémentaire et il ne faut pas avoir honte de le dire mais simplement se remettre en question pour les matchs qui arrivent. » 

Cet engagement, cette envie, cette passion dont a tant parlé Julien Sarraute en début de saison devront être impérativement retrouvés à l’aube d’un match qui sera loin d’être simple face à une équipe de Provence Rugby qui aura forcément à cœur de se racheter après deux défaites consécutives.

Remettre du cœur à l’ouvrage

Cette Colombe sait jouer au rugby mais pour mettre en place ce jeu qui lui va si bien, elle doit se libérer. Pour Anthony Coletta, c’est ici que se trouve la clé du succès : « Je pense qu’il faut vraiment que l’on se pose beaucoup moins de questions sur l’approche technique et qu’on joue au rugby un peu plus simplement et avec le cœur. On a des joueurs qui savent vraiment bien jouer au rugby, je pense notamment à nos trois-quarts. Il faut qu’on se lâche juste un petit plus pour pouvoir proposer un jeu efficace. On prône le jeu mais avant cela il va falloir mettre les bons ingrédients pour garder le ballon. » 

Bien sûr les hommes de Julien Sarraute ont les qualités qu’il faut pour limiter la casse comme face à Carcassonne en ouverture du championnat mais ce qui est sûr, c’est que cela ne suffira pas pour prétendre aux premières places de ce championnat qui s’annonce encore plus rude que les saisons passées. Alors cette fois les Columérins devront évacuer la pression et respecter le plan.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Manon MOREAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?