Pro D2 - Stéphane Prosper (Mont-de-Marsan) : « Il faut entretenir cette dynamique positive »

  • Stephane Prosper (Stade montois)
    Stephane Prosper (Stade montois) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L'entraîneur de Mont-de-Marsan aborde la question du très bon début de saison des Landais, actuellement leaders de Pro D2. 

Est-ce que vous vous attendiez à être aussi performant si tôt dans la saison ?

Oui et non. Non dans le sens où cette série de cinq matchs ressemblait plus à un piège qu’à autre chose mais oui parce que lors de la présaison, nous avons été très vite dans nos objectifs de contenus et de jeu et que même en ayant démarré en retard, nous avons vite eu la sensation d’être en avance dans notre préparation.

Qu’est-ce qui vous satisfait le plus dans ces débuts réussis ?

D’abord l’état d’esprit des joueurs et leur investissement dans le travail. Nous avons eu trois premiers matchs assez imprécis qui ont donné la sensation de rencontres un peu brouillonnes. Pour autant, sur le plan comptable, elles sont positives. Et puis il y cette victoire face à Oyonnax, la semaine dernière, où nous avons fait preuve de beaucoup de maîtrise et de sérénité. Nous avons rendu une copie très consistante qui est de bon augure.

Cela vous donne-t-il des certitudes pour la suite ?

C’est trop tôt pour le dire. Nous n’avons disputé que quatre journées et la saison est très longue. Une saison ressemble à un match : elle est faite de temps forts et de temps faibles. L’important est de continuer à travailler avec la même énergie, le même enthousiasme.

Est-ce que c’est un message envoyé aux adversaires, du style "Il sera difficile de nous battre à Boniface" ?

C’est surtout un message que nous nous sommes envoyés à nous-mêmes. Ça nous dit que nous sommes capables et qu’avec plus de précision, plus de détermination, en haussant les curseurs de la performance, on peut faire des choses sympathiques. C’est ce qui est le plus important pour nous, plus que d’envoyer un message aux autres équipes.

Vous vous déplacez donc à Montauban à point nommé pour confirmer vos bonnes dispositions. Dans quel état d’esprit vous préparez-vous ?

Avec beaucoup d’ambition, bien sûr. Mais c’est un gros défi car Montauban est une équipe très dense physiquement, qui possède de grosses individualités et dont la qualité de jeu au pied lui permet de remporter souvent la bataille de l’occupation. Nous n’avons pas oublié notre défaite là-bas l’an passé. Nous avions manqué de précision dans la zone de marque. Il faudra d’abord du caractère sur le plan physique et tenter ensuite de répondre collectivement à leurs forces. C’est un bon match pour voir où nous en sommes, pour tenter d’alimenter la dynamique, avec une équipe différente de celle de la semaine passée puisque c’est notre philosophie d’impliquer tout le monde. Il le faut pour traverser la saison dans les meilleures conditions.

On a la sensation que votre groupe est plus fort que l’an passé, ce que Willie Du Plessis disait d’ailleurs avant d’aller à Biarritz. Vous partagez ce sentiment ?

Je crois en effet que nous avons un groupe plus dense et plus complémentaire encore que la saison dernière. Notre recrutement a été relativement restreint, mais les joueurs qui sont arrivés nous amènent déjà une vraie plus-value et étoffent notre effectif sur le plan qualitatif plus que quantitatif.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?