Rennes - Bourg-en-Bresse : de l’ordre de l’apprentissage

  • L’apprentissage est rude pour les Rennais et ce n’est pas la venue des Bressans qui va les rassurer. Mais les Bretons ont prouvé la saison dernière qu’ils pouvaient déjouer les pronostics.
    L’apprentissage est rude pour les Rennais et ce n’est pas la venue des Bressans qui va les rassurer. Mais les Bretons ont prouvé la saison dernière qu’ils pouvaient déjouer les pronostics. Photo J.-Patrick Lapeyrade - Photo J.-Patrick Lapeyrade
Publié le

Dans ce choc des extrêmes, Rennes et Bourg-en-Bresse veulent mettre à profit leurs apprentissages de la Nationale.

Rennes face à Bourg-en-Bresse, duel musclé, tel un véritable choc des extrêmes tant la formation bretonne et l’équipe bressane semblent différentes. Le REC a plongé vers cette Nationale avec envie. En Fédérale 1, on ne lui promettait rien d’aussi brillant mais les Noir et Blanc ont travaillé avec rage pour déjouer les pronostics. Cette équipe de Rennes doit désormais prouver sur chaque séquence, ruck et montée défensive, qu’elle a le niveau Nationale. Elle a rivalisé avec Suresnes, quasiment battu Albi et aurait pu mieux faire à Tarbes notamment. Il faut désormais décrocher ce premier succès de l’histoire du club à ce niveau.

Dans cette logique, la semaine entre le déplacement dans les Pyrénées et la réception de l’USBPA a été mise à profit. Vincent Bréhonnet, coach trois-quarts, explique : "Nous avons profité du rapide répit pour réajuster plusieurs éléments avec les joueurs. Sur le fonctionnement du groupe, les contenus, l’aspect stratégique." Dans cette opposition face au cador, le REC ne doit pas s’avancer en doutant. "Il y aura les opportunités pour gagner, tranche Bréhonnet. Il faudra les saisir. Ils sont très dangereux sur maul, efficaces, en place en défense. L’équipe doit assurer les transitions car l’utilisation du jeu au pied bressan peut faire la différence."

Fau et Leeming retrouvent le groupe

Le début du championnat rennais rime avec apprentissage et les Bretons savent désormais ce qui les attend en Nationale. Face au troisième, ils pourront notamment compter sur le talonneur Alexandre Fau et l’ouvreur Sam Leeming, lesquels font leur retour avec le groupe. Et qui livreront bataille devant ce Bourg-en-Bresse qui s’avance ambitieux, avec l’envie d’assouvir totalement sa volonté du haut du tableau. À ses côtés, il y a Bourgoin, Valence-Romans et Dax, le rythme est effréné. Si le REC doit démontrer ses capacités pour la Nationale, il en est presque de même pour les Bressans, devant assumer cette veste du favori, lequel descend de Pro D2 et a annoncé ses velléités de remonter immédiatement.

En terres bretonnes, l’opposition s’annonce palpitante, du domaine du choc des styles. Rennes défend avec envie, avance fréquemment en mêlée et veut désormais jouer les ballons. Bourg-en-Bresse est d’abord précise sur la construction du jeu, les fondamentaux et ne cherchera l’extérieur que si cela semble le plus raisonné. Rennes a pu comprendre en un mois ce qu’il faut mettre en place pour rivaliser en Nationale. Bourg-en-Bresse, également. Il faut désormais bonifier tout cela et engranger. Et débuter cette nouvelle salve de duels par un succès.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean Lesacher
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?