United Rugby Championship : Munster, Ulster, Ospreys... les Celtes se rebiffent !

  • Les Ulstermen de Duane Vermeulen, ballon en main et plaqué ici par Edwin Van der Merwe, ont remporté, ce week-end, en Afrique du Sud, une victoire marquante. Photo Icon Sport
    Les Ulstermen de Duane Vermeulen, ballon en main et plaqué ici par Edwin Van der Merwe, ont remporté, ce week-end, en Afrique du Sud, une victoire marquante. Photo Icon Sport PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Alors que depuis leurs arrivées, les franchises sud-africaines dominent l’URC, elles ont cette semaine été matées par les Celtes. Ces derniers, dominateurs au classement, font passer un message fort à leurs concurrents.

C’était du jamais-vu. La saison dernière, la finale de la première édition de l’United Rugby Championship a opposé les Bulls et les Stormers, deux formations sud-africaines. Un véritable choc pour les habituels suiveurs du Pro 14, habitués à voir les provinces irlandaises - le plus souvent - dominer la compétition dans laquelle Écossais, Gallois et Italiens participent aussi. Alors, cette saison, une réaction de la part des Celtes est forcément attendue. Et force est de constater que la rébellion est en cours ! Malgré, une nouvelle fois, le bon classement des Stormers, des Sharks, des Lions et des Bulls, la compétition est dominée par les deux provinces qui ont connu le Pro 14 : celles du Leinster et de l’Ulster.

Aussi, on peut souligner que ce week-end fut particulièrement prolifique pour les Celtes, lors des querelles face aux Sud-Africains. Les Ospreys, pourtant vainqueurs d’un seul de leurs quatre premiers matchs, ont d’abord réussi à tenir tête au tenant du titre, les Stormers (16-16). Un gros résultat, arraché grâce à un essai de Baldwin en fin de partie. Ensuite, le Munster a montré les muscles face aux Bulls (31-17). Les Munstermen inquiétaient pourtant en ce début de saison, ne parvenant pas à mettre en place leur rugby, mais ont cette fois su maîtriser leurs adversaires. Ce succès précieux leur permet de respirer et d’asseoir un peu plus la domination des Celtes lors du week-end. "Les dernières semaines ont été dures, avouait Edwin Edogbo après le match. Cette victoire était cruciale." Enfin, c’est l’Ulster qui a dominé les Lions à Johannesburg dans un match fou (37-39). Battus une seule fois cette saison, par le Leinster, les Nord-Irlandais ont fait la différence en début de seconde période mais se sont fait peur dans les dernières minutes.

La première pour l’Ulster !

Au-delà de la bonne opération comptable, les hommes de Dan McFarland ont ici acquis la première victoire de leur histoire en terre sud-africaine. Un succès marquant donc, que savourait volontiers l’arrière de la formation nord-irlandaise, Mike Lowry : "C’est certainement l’un des matchs les plus difficiles auxquels j’ai joué. C’était incroyablement physique. Cette victoire est quelque chose de spéciale, dont la province se souviendra longtemps." Ce succès de l’Ulster était en fait le parfait symbole de la rébellion celte. Au final, parmi les Sudistes, seuls les Sharks se sont imposés, face à une équipe de Glasgow dépassée (40-12) et ont sauvé l’honneur pour l’Afrique du Sud. Mais attention pour les gars de Durban : la semaine prochaine, ils passeront à un tout autre niveau avec la réception de l’Ulster… Pourront-ils venger leurs compatriotes tombés cette semaine ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Yanis Guillou
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?