TOP 14 - Montpellier : le champion fait un malaise

  • Gabriel NGANDEBE (Montpellier).
    Gabriel NGANDEBE (Montpellier). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Battus quatre fois sur les quatre derniers matchs, les Héraultais sont dans le dur. Est-ce grave, docteur ?

ÀParis-La Défense-Arena, les champions de France montpelliérains ont donc enchaîné une quatrième défaite consécutive et se traînent depuis dans le ventre mou du championnat. Qu’on le veuille ou non, ça fait tâche… Largement dominés dans le combat d’avants par les gars du Racing, imprécis en attaque et beaucoup trop indisciplinés pour espérer autre chose qu’un voyage à zéro point, les coéquipiers de Yacouba Camara ont montré en banlieue parisienne un bien triste visage et devront impérativement réagir face au Stade français, le week-end prochain. En conférence de presse, le flanker Clément Doumenc expliquait : "Vous savez, Montpellier a connu des temps beaucoup plus durs… Mais depuis le début de saison, c’est vrai que nous ne sommes par exemple pas assez conquérants sur les mauls pénétrants et en mêlée fermée". Un sentiment que partageait l’international italien Paolo Garbisi : "On ne peut pas se permettre d’avoir ce genre de passage à vide à l’extérieur. À Nanterre, nous avons été trop imprécis, trop maladroits, trop légers en défense… Il y a de quoi s’inquiéter et le boulot qui nous attend est immense.. Ce que nous avons fait jusqu’à présent n’est pas suffisant et nous, joueurs, n’avons pas fait le job comme on aurait dû le faire. C’est notre faute."

Zach Mercer, enfin !

Toujours privés de Jan Serfontein, Arthur Vincent et Geoffrey Doumayrou au centre du terrain, les Montpelliérains traversent donc une période délicate mais il leur reste encore des raisons d’espérer. Face au Racing, on a ainsi enfin retrouvé Zach Mercer, le meilleur joueur du dernier Top 14 : disparu des radars depuis le début de saison, à côté de ses pompes depuis la reprise, le numéro 8 anglais a livré une fière performance à Nanterre, marqué un essai et porté le ballon comme il devrait le faire tous les week-ends. Aux côtés du futur joueur de Gloucester, Yacouba Camara, hyperactif dans le combat au sol et dangereux balle en mains, a également démontré toute l’étendue de son talent. Et les autres, alors ? Comme l’a dit très justement Paolo Garbisi, ils vont devoir se soumettre à une intense "remise en question" avant de recevoir ces soldats roses jamais aussi dangereux que lorsque l’on n’attend rien d’eux…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?