L'opinion du Midol : quand Tuisova, tout va

  • Josua Tuisova (Lou Rugby), face à Castres.
    Josua Tuisova (Lou Rugby), face à Castres. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Moins d'une semaine après l'officialisation de son départ pour le Racing en fin de saison, l'ailier fidjien, Josh Tuisova, a réalisé une belle performance samedi soir. Enfin, belle... pour le commun des mortels, presque la routine pour le phénomène.

Au sein d'un effectif remaniée et rajeuni, il n'a pourtant pas marqué ni fait marqué – ce n'est pas faute d'avoir essayé - , mais il a pourtant beaucoup pesé, la marque des grands joueurs. Auteur de courses tranchantes, il fit avancer son équipe, quand il ne mobilisait pas un paquet de défenseurs, sans oublier de venir souvent mettre le nez dans les rucks et de contester les ballons adverses.

Dès la première offensive lyonnaise (1ère), il créait un décalage dans lequel s'engouffrait Thibaut Regard. Mais le centre cherchait du soutien intérieur sans voir le surnombre extérieur. Dix minutes plus tard, il s'envolait le long de la ligne, mais la transmission avec Jean-Marc Doussain, qui avait la route vers l'essai dégagée, déraillait. Un bon contest dans un ruck (21e), une obstruction provoquée après un coup de pied par-dessus sur un ballon de récupération (28e), donnaient autant de pénalités aux Lyonnais, bien lancée à la demi-heure de jeu (10-3).

En début de deuxième mi-temps, le Fidjien se fit plus discret à l'image de l'ensemble lyonnais, aux abonnés absents pendant quinze minutes. Avant l'heure de jeu, un nouveau show sur son aile coïncidait avec le retour aux affaires du Lou qui retourna une situation mal embarquée (13-20. 53e). Ce fut finalement son homologue, Dumortier qui marqua l'essai de la gagne (23-20. . Lui se contenta de servir de leurre sur l'action qui provoqua la dernière pénalité inscrite par Fletcher Smith (26-20. 74e). Une qui fera le bonheur du Racing la saison prochaine...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien Fiatte.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?