Pays de Galles - Nouvelle-Zélande : un Aaron Smith de gala !

  • Pays de Galles - Nouvelle-Zélande : un Aaron Smith de gala !
    Pays de Galles - Nouvelle-Zélande : un Aaron Smith de gala ! ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le

La Nouvelle-Zélande a débuté sa tournée de la meilleure des manières avec une victoire contre les Gallois. Une rencontre qui a basculé en seconde période par le talent d’Aaron Smith.

Le dernier vainqueur du Rugby Championship a frappé fort d’entrée pour son premier match contre une nation de l’hémisphère Nord. Les All Blacks ont déroulé contre une équipe du pays de Galles dépassée, mais valeureuse. Jusqu’à la fin du premier acte, les hommes de Tipuric sont restés dans la partie avec seulement un retard de neuf points, après avoir été menés de plus de dix-sept points au quart d’heure de jeu.

Oui, mais voilà, malgré un bon début de deuxième période les Gallois vont finalement sombrer face aux assauts répétés des Néo-Zélandais.

Une deuxième période qui se joue quasiment à sens unique, et ce, par le biais d’un homme qui a sonné la charge. Ce joueur, c’est Aaron Smith, demi de mêlée, devenu hier l’arrière de la nation Kiwi avec le plus de capes (113) qui va faire basculer la rencontre sur un exploit personnel. Déjà décisif en première période sur le deuxième essai de Codie Taylor avec une pénalité jouée à la main rapidement, c’est dans le deuxième acte qu’il va réellement s’illustrer. Après un ballon de récupération dans les quarante mètres adverses, Smith s’échappe au bord du regroupement et élimine trois défenseurs avant d’aller aplatir sous les poteaux. Un essai qui sonne le début de la descente aux enfers des Gallois.

Soir de doublé

Aaron Smith est partout, proche de ses avants, réactif pour éjecter le ballon et toujours disponible pour apporter le surnombre. Dix minutes après son premier essai, il récidive, cette fois-ci sur une passe après contact d’Ardie Savea à deux mètres de l’en but, c’est encore lui qui est à hauteur pour s’offrir un doublé. Son sélectionneur Ian Foster s’est montré élogieux envers son demi de mêlée à l’issue de la rencontre, «C’était une occasion assez spéciale pour lui, il ne marque pas souvent, et ses petites jambes ont dû courir longtemps pour marquer ce premier essai (rires.) Il est une partie importante de notre équipe, Il y a eu des phases où le Pays de Galles a rendu cela difficile pour lui, mais il a réussi à surmonter cela.

Bref, Aaron Smith a été l’une des clés du match côté Néo-Zélandais pour s’offrir une victoire retentissante, 23-55 contre une équipe galloise qui n’a pas su tenir le rythme effréné de son adversaire du jour en seconde période. Avec huit essais, les coéquipiers de Sam Withelock ont livré une prestation de haute volée, même si le dans le jeu tout n’a pas été parfait, le résultat final reflète bien la domination qu’ils ont exercée durant les 80 minutes. Si Aaron Smith s’est offert un doublé, il ne fut pas le seul. Le talonneur Codie Taylor s’est lui aussi fendu d’un doublé en première période, dont un sur un service de son demi de mêlée. Jordie Barrett, replacé au centre, s’est également illustré par un doublé dans cette rencontre, le premier sur une passe au pied de Mo’unga pour aplatir en coin, le second sur un service de son frère Beauden Barrett en fin de partie. Une victoire nette qui lance la tournée avant d’affronter l’Écosse la semaine prochaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Ghyslain LE ROY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?