Le rendez-vous manqué de Paul Willemse (XV de France) face à l'Afrique du Sud

  • Paul Willemse ne cache pas sa déception de devoir être absent pour le test-match des Bleus face à l'Afrique du Sud.
    Paul Willemse ne cache pas sa déception de devoir être absent pour le test-match des Bleus face à l'Afrique du Sud. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le deuxième ligne de Montpellier attendait avec impatience ce rendez-vous face à ses compatriotes. Il ne cache pas sa déception.

Lors de son retour à la compétition, le 10 septembre, le deuxième ligne de Montpellier, Paul Willemse, affichait un large sourire après la victoire de son équipe face à l’Union Bordeaux-Bègles mais aussi ses ambitions personnelles. Il était lancé dans une course contre la montre pour retrouver son niveau et les Bleus : « Je dois franchir plusieurs marches et je suis concentré sur les sept matchs qui restent avant de retrouver le XV de France. Je veux montrer un bon visage avec le MHR et pour prouver au staff du XV de France qu’il peut avoir la même confiance en moi que lors des dernières saisons. Après, le rendez-vous face à l’Afrique du Sud est un match assez fort sur le plan personnel. Je le vois comme une finale (rires). Ça sera vraiment spécial et important. J’attends ce match avec impatience, d’autant plus que c’est la veille de mon anniversaire. Mon trentième donc j’aimerais bien faire un bon match face à l’Afrique du Sud ». La poutre du pack montpelliérain et du XV de France, retenu par Fabien Galthié pour préparer les trois rendez-vous de novembre a finalement dû déclarer forfait quatre jours avant d’affronter l’Australie, en raison d’une lésion musculaire au niveau de ses ischio-jambiers droits. Mercredi, à l’approche de ce rendez-vous qu’il espérait tant face aux Springboks, Paul Willemse ne cachait pas sa déception : « Je suis vraiment triste, c’est difficile d’en parler. Je veux juste revenir en forme maintenant, même si ce n’est pas une blessure très grave. Mais toute cette tournée était importante à mes yeux car je n’ai jamais non plus affronté l’Australie et le Japon. J’avais hâte de jouer ces trois matchs ».

« Être supporter ne me va pas »

Il en salivait depuis de long mois et en avait discuté avec Cobus Reinach, son coéquipier en club qui sera remplaçant avec les Springboks à Marseille, impatient de retrouver en face de lui des joueurs qu’il a connu plus jeune en Afrique du Sud : « Je voulais surtout montrer que le XV de France est capable de gagner contre l’Afrique du Sud, la seule nation que nous n’avions pas encore affronté. Bien sûr, l’enjeu personnel existait et c’était un rendez-vous spécial mais le plus important reste l’équipe et je voulais faire ce match pour montrer que je pouvais être au rendez-vous. C’est toujours bien de jouer contre les meilleurs et donc face aux champions du monde. Après, ça ne se résume pas à jouer contre Etzebeth ou un autre. Ce rendez-vous face à l’Afrique du Sud était un marqueur sur notre chemin qui est encore long avant la Coupe du monde. Il est important dans notre progression et ainsi mesurer où nous en sommes ». Paul Willemse sera contraint d’y assister depuis son canapé. Il n’a pas envisagé de se rendre au stade Vélodrome de Marseille "en voisin" : « Je vais rester chez moi, car la vie continue avec ma famille et puis je n’ai pas vraiment l’habitude d’assister à un match comme un supporter. Être en tribune, quand tu sais que tu aurais pu être sur le terrain, c’est vraiment trop dur. Et quand je suis à la maison, je peux devenir un peu agressif devant ma télévision (rires). Être supporter ne me va vraiment pas ».

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?