Vialelle : « Être précis et rigoureux »

  • Vialelle : « Être précis et rigoureux »
    Vialelle : « Être précis et rigoureux » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Florian vialelle (Trois-quarts centre d’Oyonnax) - L’ancien Castrais a gagné ses galons d'Oyoman au point de devenir l'un des joueurs incontournables du groupe. 

Avec dix matchs disputés, dont sept comme titulaire, avez-vous le sentiment d’avoir franchi un cap dans le groupe oyonnaxien ?

Avant de rejoindre Oyonnax la saison dernière, j’avais toujours joué à Castres. C’était la première fois que je changeais de club, d’environnement et il est vrai qu’il m’a fallu une petite période d’adaptation. J’ai cependant vite su recréer un réseau, avec les autres joueurs. J’ai aussi connu quelques petits pépins physiques qui m’ont ralenti, mais j’ai néanmoins disputé dix-huit matchs lors de cette première saison à Oyonnax. J’ai abordé cette deuxième saison avec beaucoup d’énergie et depuis le début du championnat j’enchaîne les rencontres. C’est un peu un cercle vertueux qui fait que plus on joue plus on accumule de la confiance et plus on peut apporter au groupe.

Cette confiance ne tient-elle pas aussi à un schéma de jeu qui vous convient parfaitement ?

Oyonnax propose un rugby structuré, à l‘image de notre staff. La finalité quand on entre sur le terrain est de gagner les matchs. Pour y parvenir il y a en amont un gros travail à l’entraînement, avec une analyse du jeu adverse qui nous permet de savoir comment aborder les rencontres. Pour chaque match il y a un cadre à respecter, mais il laisse une place à la prise d’initiatives dans nos choix de jeu. Cette organisation et cette part de créativité nous permettent d’être efficaces et de prendre du plaisir. Ce schéma contribue à nos bons résultats, sans nous faire oublier que nous devons sans cesse continuer à progresser.

Oyonnax, qui n’a connu que deux défaites à Biarritz et Mont-de-Marsan, se présente en leader à Agen. Doit-on parler de test ou de sommet ?

Agen est en confiance, c’est l’une des grosses équipes du Pro D2, avec de belles individualités, un jeu en place. Pour le moment notre parcours à l’extérieur n’est pas parfait. Ce sera un test que nous abordons avec l’intention de rivaliser. Nous nous préparons avec beaucoup de sérieux et d’application pour tenter de rapporter quelque chose de ce déplacement en sachant que pour y parvenir il faudra mettre les bons ingrédients.

Quels peuvent-ils être ?

Agen est une équipe forte sur les fondamentaux avec dans son staff Manny Edmonds qui connaît parfaitement notre jeu. Nous savons où nous allons et ce qui nous attend. Nos deux équipes proposent des formes de jeu similaires, à partir de là, la précision et la rigueur peuvent faire la différence. De nombreux paramètres peuvent compter, le réalisme offensif, la qualité de nos placages, celle de nos sorties de camp, la discipline aussi. Il faudra être à la fois rigoureux sur les bases et précis sur les détails.

Ce match de reprise peut-il déjà marquer un tournant dans la saison ?

Nous n’avons pas pour habitude de nous projeter, même s’il est évident que ce duel avec Agen sera particulièrement important pour continuer à aller de l’avant. En affrontant chez elle une équipe du haut de tableau, nous allons voir où nous en sommes. Notre objectif est de rechercher le meilleur résultat possible, mais en nous focalisant plus sur le contenu que sur les conséquences.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Propos recueillis
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?