Top 14 - Le récit de l'intérieur : « Patrice Collazo (Brive) a tapé du poing sur la table cette semaine »

  • Top 14 - Le récit de l'intérieur : « Patrice Collazo (Brive) a tapé du poing  sur la table cette semaine »
    Top 14 - Le récit de l'intérieur : « Patrice Collazo (Brive) a tapé du poing sur la table cette semaine » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le premier « vrai » match de Patrice Collazo avec Brive s’est soldée par un importantissime succès à Lyon. un vrai déclic, que ses hommes racontent.

Après avoir assisté des tribunes à l’incroyable victoire sur Clermont à la 89e, c’est bien dans la peau d’un manager, sur le terrain dans la semaine et dans les tribunes pendant le match, que Patrice Collazo a vécu son premier match avec Brive, victoire à Lyon à la clé. Impossible de parler de coïncidence… «On avait un plan d’occupation simple et bien maîtrisé par les joueurs, c’est ce qui nous a mis devant au score, savourait l’entraîneur des trois-quarts Jean-Baptiste Péjoine. L’arrivée de Patrice a permis d’apporter une voix nouvelle, portée par une nouvelle tête. On a tous été joueurs, et on sait très bien que cela remet en éveil.» «Il a beaucoup observé et surtout pris les joueurs à part, relatait le troisième ligne Esteban Abadie. Il va nous apporter sa touche petit à petit, mais c’est forcément positif de découvrir quelque chose de nouveau. Ça nous a sortis de notre routine. » La première semaine de Collazo ayant même coïncidé avec son premier (relatif) coup de gueule… «Avant le match, Patrice a tapé du poing sur la tableen nous disant que s’il pensait que la mission du maintien était impossible, il ne serait pas venu à Brive, racontait Enzo Hervé. Il a décelé du potentiel dans le groupe, il a aussi considéré que notre calendrier était plutôt favorable pour la phase retour. Il nous a poussés à y croire, tout simplement. » «On a valorisé son arrivée et maintenant, à nous d’être hyper humbles et studieux pour recevoir un grand club européen comme Toulon», concluait Péjoine. Le RCT étant le dernier en date de Collazo, la semaine ne s’annonce là encore pas ordinaire…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?