Champions Cup - Battu à domicile par Edimbourg, Castres n’y arrive pas en coupe d'Europe

  • L'ouvreur de Castres, Benjamain Urdapilleta, a passé trois transformations et réalisé une passe au pied pour Raisuqe.
    L'ouvreur de Castres, Benjamain Urdapilleta, a passé trois transformations et réalisé une passe au pied pour Raisuqe. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Champions Cup - Le chemin de croix se poursuit pour Castres. Dernier de la poule A avec zéro point avant la rencontre, le CO s’est incliné pour la troisième fois consécutive cette saison, en Champions Cup, 21-34, face aux Écossais d'Édimbourg. Pourtant dans le coup à la pause (21-14), les garçons entraînés par Pierre-Henry Broncan ont encaissé un cinglant 0-20 en seconde période.

C’est peu dire que le Castres Olympique, vice-champion de France l’an dernier, connaît une saison 2022-2023 pour le moins compliquée. En difficulté en Top 14 (11e), dernier de sa poule en coupe d’Europe, le club tarnais est à la peine cet hiver, puisqu’il n’a gagné qu’une de ses huit dernières rencontres et il reste sur cinq matchs sans victoire. La réception d'Édimbourg apparaissait alors comme une occasion pour réenclencher une dynamique positive. C’est raté, puisque ce sont les Écossais qui se sont imposés avec le bonus offensif, 21-34.

Sous la grisaille de Pierre Fabre, les Écossais d'Édimbourg réalisaient un début de match plutôt intéressant puisqu’ils posaient vite la main sur le ballon et dictaient leur loi au Castres Olympique. Plutôt inspirés sur les premières minutes de la partie, ils jouaient dans le camp du CO et ouvraient le score grâce à un bon ballon porté, conclu par le talonneur international Dave Cherry (0-7, 10e).

Après avoir subi sur l’entame, le Castres Olympique, qui avait perdu son ailier Martin Laveau visiblement touché au tendon d'Achille (5e), rentrait véritablement dans le match autour du quart d’heure de jeu. Profitant de leur supériorité numérique suite au carton jaune adressé à Blair Kinghorn (14e) pour une faute près de son en-but, les garçons de Pierre-Henry Broncan refusaient de tenter la pénalité, décidaient de la jouer à la main et Josaia Raisuqe, à la réception d’un coup de pied à suivre de Benjamin Urdapilleta, ramenait son équipe à hauteur (7-7, 16e).

Le pilier droit de Castres, Wilfrid Hounkpatin, a inscrit un essai avant la pause.
Le pilier droit de Castres, Wilfrid Hounkpatin, a inscrit un essai avant la pause. Icon Sport

Raisuqe et Hounkpatin en vue

Derrière une conquête plutôt conquérante, le CO poursuivait ses efforts et multipliait les temps de jeu dans le camp écossais. Six minutes après l’essai de Raisuqe, Adrien Séguret, à la sortie d’une mêlée près de l’en-but adverse repiquait intérieur, emportait avec lui plusieurs joueurs d’Édimbourg et donnait l’avantage aux siens pour la première fois de la rencontre (14-7, 23e).

Dans un match plutôt ouvert et plaisant, les deux équipes se rendaient coup pour coup et Viliame Mata, en force, égalisait à la demi-heure de jeu (14-14, 30e). Mais le CO finissait mieux ce premier acte, alors qu’Édimbourg semblait marquer le pas. Raisuqe était tout près de s’offrir un doublé, mais il ne parvenait pas à capter la passe au pied d’Urdapilleta, sur une pénalité jouée à la main (35e). Dans la foulée, Dave Cherry recevait un carton jaune pour une faute sur un temps fort du CO dans les 22 mètres adverses (39e) et, sur l'action suivante Wilfrid Hounkpatin jouait la pénalité à la main, cassait le rideau défensif écossais et finissait sa course dans l’en-but (21-14, 40e).

Face à Edimbourg, Castres craque en seconde periode et s'incline à nouveau en #ChampionsCup ! \ud83c\uddea\ud83c\uddfa

Le film du match > https://t.co/Vv9ubQTo1A pic.twitter.com/eJtf1TQIjM

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 15, 2023

0-20 en seconde période

La suite allait s’avérer plus compliquée. Dès la reprise de la seconde période, les Tarnais voyaient Édimbourg revenir vite à hauteur, grâce à un essai de Cammy Hutchison (21-21, 47e). Le CO, quelque peu emprunté, ne parvenait pas à retrouver l’allant qu’il avait en première mi-temps et perdait son demi de mêlée, Santiago Arata, sur une commotion, une minute après son entrée en jeu (62e).

Dans une fin de match difficile pour le CO, où Edimbourg monopolisait le ballon et multipliait les offensives, Ben Vellacott, très bon dimanche après-midi, permettait aux siens de reprendre l’avantage au score et, par la même occasion, d’accrocher le bonus offensif (21-28, 64e). Deux pénalités tentées et réussies par Blair Kinghorn (67e, 74e) venaient alourdir un peu plus la note (21-34). Castres n’a plus gagné en Champions Cup depuis quatre ans.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?