Alexandre Bécognée (Montpellier) toujours bien placé

  • Alexandre Becognée (MHR).
    Alexandre Becognée (MHR). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Encore excellent le week-end dernier, Alexandre Bécognée est indiscutable à Montpellier et vient d’être encore appelé dans le groupe France.

Il n’a pas inscrit deux essais comme son coéquipier Paul Willemse, mais le troisième ligne Alexandre Bécognée a été encore à la pointe du combat lors de la courte défaite, doublement bonifiée, du MHR sur la pelouse des Ospreys. Son activité défensive a été phénoménale avec notamment vingt plaquages réalisés et un ballon gagné dans un ruck. Il a confirmé ainsi qu’il se rapprochait toujours plus du très haut niveau, lui qui est présent dans le groupe France depuis 2021, attendant patiemment sa chance sur la scène internationale après sa première sélection lors de la tournée en Australie. Encore une fois, le sélectionneur Fabien Galthié l’a convoqué pour préparer le prochain Tournoi des 6 Nations, comme c’était déjà le cas la saison dernière et à l’automne dernier. Depuis, il ne cesse de démontrer tout son potentiel avec son club, à l’image de sa performance face à l’armada internationale des Ospreys : "Je me sens bien sur le terrain. Jouer ces matchs européens est une manière de me mesurer à un niveau qui se rapproche du niveau international. C’est une façon de voir où j’en suis et de me juger. Je peux voir quels sont les points que je dois améliorer pour viser plus haut même si les matchs du Top 14 sont déjà de très haut niveau."

Des performances remarquables

Le troisième ligne du MHR est donc bien décidé à disputer un huitième de finale pour la deuxième année consécutive : " Le résultat n’a pas été là face aux Ospreys mais nous avons manqué notre vrai visage par rapport au match aller. Nous préparons sérieusement ce rendez-vous face aux Irish. C’est dommage d’avoir connu récemment un passage à vide à domicile, notamment contre les Ospreys. Nous devons donc nous rattraper au GGL Stadium, avec l’ambition de l’emporter avec le bonus offensif pour ne pas avoir de regrets et finir le plus haut possible dans notre poule." Il pourra rejoindre les Bleus avec le sentiment du devoir accompli avant de basculer sur une période qu’il connaît maintnant bien : " J’appréhende beaucoup mieux les semaines à haute intensité avec le XV de France et les matchs avec Montpellier le week-end. ça s’est plutôt bien passé à l’automne. Il faut vite s’adapter aux exigences du XV de France avant de vite basculer sur le jeu de Montpellier. Il faut rapidement passer de l’un à l’autre en restant performant des deux côtés. J’ai senti que j’avais progressé là-dessus en novembre."

Alexandre Bécognée fait les allers retours en attendant son heure chez les Bleus où la concurrence est forte : "Je me dis que je dois être performant dans la durée. J’analyse tous les matchs pour savoir ce qui a marché et ce qui n’a pas fonctionné. Le plus dur est d’être régulier le plus longtemps possible. Cela passe par une remise en question permanente." Et par des performances toujours plus remarquées et remarquables en club.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?