Nationale - Narbonne se replace, ça se complique pour Chambéry... Le résumé de la 16e journée de Nationale

  • Nationale - Les Narbonnais de Valentin Sese se sont imposés
    Nationale - Les Narbonnais de Valentin Sese se sont imposés Midi Olympique - Midi Olympique
Publié le , mis à jour

NATIONALE - La seizième journée de Nationale se jouait ce week-end sur les pelouses françaises. Narbonne est allé chercher une victoire à Suresnes. Albi de son côté poursuit sa belle série de victoires face à Hyères-Carqueiranne. Voici le résumé de la journée. 

L’augure de service l’avait annoncé : Suresnes, sous pression, pouvait fort bien voir s’éloigner un peu plus encore le bon wagon. Et ça n’a pas loupé. Comme tant d’autres avant eux, les Altoséquanais ont subi la loi de Narbonne. Revoilà les Audois en ballottage favorable pour la qualification, et pas seulement parce que la comparaison des résultats avec le CS Bourgoin-Jallieu leur est favorable. La dynamique du moment plaide en faveur de ceux qui pourront fort bien faire une nouvelle fois parler d’eux en bien à l’occasion du prochain derby au sommet de l’Occitanie, samedi prochain, face à Albi. Avant-hier, ce comité régional il est vrai massivement représenté (quatre équipes sur un total de quatorze) était déjà à l’honneur via la confrontation au suspense haletant entre Tarbes et Blagnac. Victorieux sur le fil du rasoir lors du match aller, les « Caouecs » ont été rejoints dans les arrêts de jeu.

Ce partage des points ne fait les affaires, ni des uns, ni des autres, mais il est clair que la moins bonne opération est tout de même au passif des Bigourdans. On notera que la quasi-totalité des équipes en mode « course-poursuite » ont souffert mille morts en cet avant-dernier week-end de janvier. Suresnes, on l’a vu, a perdu tout comme Nice et Chambéry. Les Maralpins, déjà défaits sur leurs terres en septembre dernier par le CS Bourgoin-Jallieu, ont de nouveau baissé pavillon. S’ils devaient se retrouver ex-aequo au classement avec les Nord-Isérois (cas de figure très peu probable mais sait-on jamais ?), les vaincus seraient devancés aux points-terrains sans autre forme de procès. Inversement, ce succès, aussi précieux soit-il, ne fait pas le bonheur définitif de Nord-Isérois pris entre le marteau blagnacais et l’enclume narbonnaise.

Rennes distancé

Pour Chambéry, l’affaire se complique , et ce quand bien même le leader dacquois, insatiable, en fera souffrir d’autres. Toujours est-il que les Savoyards accusent désormais onze longueurs de retard sur le moins bien loti des occupants du compartiment de première classe. Dans les sphères plus élevées justement, pas de souci majeur à déplorer. Dax l’a emporté au pied du Granier, son dauphin valentino-romanais également. Idem pour Bourg-en-Bresse et Albi. Fidèles à leurs habitudes, les Rennais se sont fort bien défendus. Hélas, dans sa situation, même le bonus défensif n’est qu’un maigre lot de consolation pour le promu breton distancé aux abords de la ligne de flottaison par Hyères-Carqueiranne.

Des Varois pris dans l’étau albigeois mais dont l’avance sur Rennes n’est pas près de fondre comme neige au soleil. Et ce d’autant que les retrouvailles entre finalistes du championnat de France de Fédérale 1 auront lieu, ne l’oublions pas, dans la cité des Palmiers ! Enfin, la lanterne rouge n’a absolument pas explosé dans des proportions déshonorantes du côté de Bourg-en-Bresse, et c’est tant mieux. Toutefois, le favori aindinois n’en a pas moins consolidé sa position au classement. Au moindre faux-pas de Valence-Romans, le lauréat de l’édition 2021 du championnat de France est susceptible de s’emparer de la très convoitée deuxième place synonyme d’évitement du barrage. Sacrée « bagarre » en perspective !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Philippe Alary
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?