Champions Cup - Large victorieux des Bulls, ce Lou-là a de la gueule !

  • Guillaume Marchand a inscrit un doublé face aux Bulls !
    Guillaume Marchand a inscrit un doublé face aux Bulls ! Icon Sport
Publié le

Dans le sillage d’une entame de match convaincante, les lyonnais ont enfin obtenu une victoire synonyme de reversement en challenge, Mais surtout du match-référence après lequel ils couraient.

Ils avaient beau ignorer de quel bois leur avenir serait fait, quelques minutes après le coup de sifflet final, les Lyonnais n’en affichaient pas moins un sourire de circonstance. Parce qu’avant d’assister au carton jaune de Jalibert synonyme de défaite de l’UBB contre Gloucester (et donc d’élimination en Champions Cup), il fallait être bien bégueule pour ne pas se satisfaire de cette convaincante victoire bonifiée face aux Bulls, probablement le match référence après lequel il s’époumonaient depuis le début de la saison.

« On avait jusqu’alors joué par séquences de dix, vingt, trente minutes un rugby qu’on aurait pu qualifier de référence, mais qui était toujours pollué par des trous d’air, pointait le manager Xavier Garbajosa. Je veux rester mesuré mais il me semble que, pour la première fois de la saison, les joueurs ont été constants pendant 80 minutes. » Ces derniers ayant au passage enfin réussi à faire sauter le plafond de verre de leurs entames de match. En effet, alors qu’ils avaient concédé pas moins de 69 points contre zéro inscrit durant les 25 minutes de leurs trois premiers matchs en Champions Cup, ce sont cette fois-ci les joueurs du Lou qui ont attaqué leur partie pied au plancher, parvenant même dans les arrêts de jeu à faire passer le score à 24-0 en leur faveur.

« Bizarrement, dès qu’on s’enlève la pression de courir après le score, tout devient plus facile, souriait l’ouvreur Léo Berdeu. Nos avants ont réalisé une partie extraordinaire, en dominant les Bulls aussi bien en mêlée fermée que sur leurs ballons portés. On a aussi eu une très bonne défense. »

Une défense enfin d’attaque

Vrai, et c’est peut-être là le principal enseignement de ce match. Que le Lou soit talentueux et capable de marquer beaucoup d’essais n’est pour tout dire pas une nouveauté. En revanche, qu’il parvienne à n’encaisser aucun point en première mi-temps et qu’un seul essai au final (et encore, sur interception…) c’est plutôt nouveau. Et de nature à convaincre que les progrès démontrés en Top 14 à Pau n’étaient pas qu’un coup d’épée dans l’eau, ainsi qu’en ont témoigné ces deux énormes séquences défensives des 25e et 30e minute, où les Lyonnais acculés sur leur ligne ont littéralement réussi à faire reculer les Sud-Africains.

« Sur les matchs précédents, dans les mêmes situations, on finissait par craquer, rappelait Garbajosa. Et on voit bien à quel point, lorsqu’on parvient à s’arc-bouter puis à regagner le ballon, à quel point la confiance change rapidement de camp. » Hasard ou pas, pour remporter ces bras de fer, les Lyonnais alignaient pour la première fois de la saison Demba Bamba aux côtés des frères Tao dans le 5 de devant, ainsi que le trio Tuisova-Arnold-Dumortier derrière… De quoi nourrir forcément des motifs d’espoir pour le futur sachant que d’autres cadres comme Arno Botha, Baptiste Couilloud ou Davit Niniashvili sont encore au garage.

Et aborder le plus sereinement un prochain « derby de la région AuRA » qui s’annonce hautement symbolique pour les Rhodaniens, ainsi que Léo Berdeu s’amusait à le rappeler. « Quand j’ai vu que Christophe Urios avait signé à Clermont, j’ai immédiatement pensé à la situation dans laquelle étaient venus les Brivistes, lors de notre dernière sortie en Top 14 à domicile. Ils venait de changer de manager, cette fois c’est Clermont qui vient de changer de manager… Mais ce sera un match différent, ça doit être un match différent. Brive, c’était une honte pour nous. » Ne reste plus qu’à vérifier si un Lou averti en vaut vraiment deux, désormais. Avant de basculer sur ce Challenge européen pour lequel les Rhodaniens s’avanceront avec rien moins qu’un titre à défendre...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?