Le cas Hendre Fourie

  • Le cas Hendre Fourie
    Le cas Hendre Fourie
Publié le , mis à jour

Hendre Fourie a été sélectionné pour le XV de la Rose avant d’être à deux doigts de se faire expulser du Royaume-Uni.

L’un des aspects les plus saillants de la question de la double nationalité fut incarné par le cas Hendre Fourie. Ce troisième ligne sud-africain de formation, arrivé en Grande-Bretagne en 2005, fut sélectionné à huit reprises en équipe d’Angleterre en 2010 et en 2011. Mais en 2013, on apprit qu’il était carrément menacé d’expulsion car il avait dû arrêter sa carrière à cause d’une blessure à une épaule. Le club de Sale avait donc interrompu son contrat et sans travail, Fourie n’avait plus le droit de rester sur le territoire britannique, un pays qu’il avait représenté sportivement mais dont il n’avait pas la nationalité. « Je peux jouer pour l’Angleterre, mais je n’ai pas le droit d’avoir un passeport britannique », avait-il commenté. Le tollé et la mobilisation du monde du rugby furent tellement énormes que les services de l’immigration britannique laissèrent filer l’affaire et renoncèrent à expulser le joueur sur le champ comme la loi le prévoyait. Et le syndicat des joueurs professionnels l’aida pour qu’il puisse trouver un nouvel emploi d’éducateur sportif. J. P.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?