Top 5 des blessures improbables

  • Top 5 des blessures improbables
    Top 5 des blessures improbables
  • <p class="txt-legende-2011"><B>La blessure au ski de Sylvain Marconnet lui a coûté sa place pour le Mondial 2007.</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>La blessure au ski de Sylvain Marconnet lui a coûté sa place pour le Mondial 2007.</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Mathieu Bastareaud, tombé dans sa chambre.</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Mathieu Bastareaud, tombé dans sa chambre.</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Owen Farrell, trop enthousiaste.</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Owen Farrell, trop enthousiaste.</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Florian Fritz n’a plus joué en équipe de France depuis son accident de scooter.</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Florian Fritz n’a plus joué en équipe de France depuis son accident de scooter.</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Sébastien Chabal et l’annonce de sa blessure via Twitter ont posé des problèmes à l’encadrement du XV de France.</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Sébastien Chabal et l’annonce de sa blessure via Twitter ont posé des problèmes à l’encadrement du XV de France.</B></p>
Publié le / Mis à jour le

Castrogiovanni, l’ami des bêtes, a dû se faire poser quatorze points de suture au niveau du nez et de la lèvre supérieure après avoir été mordu par le chien d’un ami ce dimanche, quelques heures avant de rejoindre sa sélection pour préparer le déplacement de l’Italie en Écosse. Une décision sur sa participation sera prise mercredi.

1. Le Chasse-neige de Marconnet

À l’hiver 2007, Sylvain Marconnet profite d’un week-end de relâche pendant le Tournoi des 6 Nations pour passer quelques jours dans une station de ski. Une seule descente met fin à ses rêves de Coupe du monde : « J’ai simplement voulu faire plaisir à ma fille en effectuant une demi-descente en position chasse-neige, au ralenti. » L’accident se produit quand le pilier du Stade français, 110 kg, tombe du haut de son mètre quatre-vingt trois. La chute est lourde de conséquence : double fracture tibia-péroné. Opéré dans la foulée, la pose de broches dans le tibia est nécessaire. Il débute une longue rééducation et Bernard Laporte le sélectionne pour préparer le mondial en France. Après deux mois de préparation, Marconnet n’arrive toujours pas à marcher sans gêne. Le 23 août, il annonce en pleurs son forfait définitif.

2. Bastareaud et les attaques nocturnes

En 2009, malgré une défaite à Wellington lors du second test (14-10), les Bleus s’adonnent aux joies de la nuit néo-zélandaise pour fêter une série victorieuse après leur victoire 27-22 à Dunedin une semaine plus tôt. Les joueurs de l’équipe de France rentrent en ordre dispersé à l’hôtel avant le grand départ le lendemain pour l’Australie et un dernier match estival face aux Wallabies. Mais avant de quitter la Nouvelle-Zélande, le centre Mathieu Bastareaud déclare forfait, soi-disant victime d’une agression en rentrant à l’hôtel. À son arrivée en France, le joueur qui évolue alors au Stade français change sa version de l’histoire : « Je dois la vérité à tout le monde. Samedi soir, je suis rentré à l’hôtel après avoir trop bu. Je suis tombé dans ma chambre, j’ai heurté la table de nuit et je me suis ouvert la pommette. J’ai eu honte, j’ai paniqué et j’ai cru que j’allais être renvoyé de l’équipe de France. »

3. Owen Farrell la rage de vaincre

Le jeune demi d’ouverture du XV de la Rose a la rage lors de la finale du championnat d’Angleterre 2014. Les Saracens, battus une semaine plus tôt en finale de la Coupe d’Europe, doivent battre les Northampton Saints pour ne pas tout perdre après une saison pourtant remarquable. À la 63e minute, l’ouvreur Owen Farrell marque le premier essai des Saracens qui permet à son équipe de revenir à la hauteur des Saints avant la transformation (14-14). Dans l’en-but, fou de joie, il se relève et tape dans le ballon d’un coup de pied rageur pour envoyer le ballon dans la tribune. Grave car Owen Farrell ressent une vive douleur dans la jambe et il est contraint de déclarer forfait pour le premier test des Anglais en Nouvelle-Zélande. Comble de l’histoire, son essai est finalement refusé par l’arbitre vidéo pour un en-avant de Farrell au moment d’aplatir. Les Saints sont champions.

4. Florian Fritz, scoot’toujours

Tout va bien pour Florian Fritz en cette fin d’année 2013. Philippe Saint-André et son staff technique ont fait du trois-quarts toulousain un cadre de la ligne offensive de l’équipe de France. Il vient de connaître neuf titularisations en Bleu sur les onze derniers matchs et son association est maintenant reconnue comme complémentaire. L’avenir commun des deux hommes semble écrit. Mais le 27 décembre, Florian Fritz ne se présente pas à l’entraînement du Stade toulousain, victime d’un accident de la circulation avec son scooter. Il souffre d’une fracture du bras qui l’éloigne des terrains pendant trois mois. Dans le groupe France, il est remplacé par Gaël Fickou, héros du match d’ouverture du Tournoi des 6 Nations face à l’Angleterre. Florian Fritz n’a plus jamais été rappelé en équipe de France.

5. Chabal la médiatique séance de musculation

La blessure de Sébastien Chabal est certainement la moins spectaculaire. Appelé en 2010 pour le premier match du Tournoi des 6 Nations face à l’Écosse, le joueur le plus médiatique du XV de France se blesse dans la salle de musculation de Marcoussis le mercredi avant le match. « Une blessure idiote », selon le principal intéressé lors d’un banal « test sur machine ». Dégoûté, Sébastien Chabal file dans sa chambre, prend son téléphone et twitte qu’il souffre d’une lombalgie et qu’il rentre chez lui. Une annonce qui prend de court tout le staff tricolore. La FFR réunit toutes les matières grises disponibles pour mettre en place des mesures drastiques face aux réseaux sociaux. Une affaire qui prend des proportions exceptionnelles alors que le joueur est de retour pour le troisième match face au pays de Galles.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir